Le programme TEMA de NEOMA BS a signé le 14 octobre 2020 un partenariat avec l’Ecole Supérieure de Design Nantes Atlantique. Un moyen pour la business school de renforcer l’hybridation des compétences des élèves de son programme pépite avec une école de design présente aux quatre coins du monde et aux multiples filières, de l’alimentation au luxe en passant par l’IA et l’architecture.

 

Programme de NEOMA BS, TEMA avait déjà l’hybridation qui coulait dans ses veines lors de sa création il y a un peu plus de 20 ans. « Notre objectif ? Former des managers en les acculturant à d’autres environnements afin d’apporter des compétences hybrides et de l’innovation dans les entreprises et de leur permettre de travailler avec des collaborateurs issus d’univers différents » indique Anne-Laure Hérard, directrice de TEMA. Une hybridation désormais renforcée autour de trois compétences : management, digital et créativité. « Des compétences très demandées par les entreprises pour « sortir du cadre » mais encore assez rares chez les managers ».

Dans cette dynamique, TEMA a innové en 2019 en intégrant à son cursus « un semestre d’échange hors management, dédié au digital ou à la créativité au sein d’institutions renommées afin de renforcer sensiblement les compétences hybrides des étudiants et les doter d’une vraie culture de ces environnements ». Outre l’UTT, EPITECH (Coding Academy) ou le CESI pour un échange autour des technologies et de l’ingénierie, et l’ESADHaR (L’Ecole Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen) ou l’ISEM du groupe ESMOD pour un échange orienté créativité, les élèves de TEMA pourront désormais effectuer un semestre d’échange avec l’Ecole Supérieure de Design Nantes Atlantique.

Business school et école de design, même combat ?

Une école qui partage le goût de NEOMA BS pour la transversalité. « Nous pensons que le métier de designer est un métier de management de projet. Il s’agit de mettre autour de la table des designers, des managers, des ingénieurs, des sociologues, des artistes… pour travailler sur une représentation de la façon dont on va vivre demain et spéculer sur les usages. Les écoles de design ont un vrai rôle à jouer dans le décloisonnement pour réfléchir de la façon dont nous vivrons demain » insiste Christian Guellerin, directeur de l’école. 

« Nous nous réjouissons d’accueillir l’Ecole de design Nantes Atlantique parmi nos partenaires. Nous partageons les mêmes valeurs autour de l’innovation et de l’international. Le programme TEMA ne cesse d’évoluer pour former des managers agiles et créatifs à l’ère digitale, et ce partenariat renforce encore davantage son ouverture aux méthodes du design. » – Delphine Manceau, DG de NEOMA BS

Un semestre d’échange en mode win-win

Une dizaine d’étudiants va ainsi pourvoir passer un semestre au pays des designers. Choc des cultures en vue ? « Nous décloisonnons déjà beaucoup les méthodes de travail. Dès la première semaine de la rentrée nos élèves sont totalement immergés dans cette hybridation des compétences et dans une pédagogie fondée sur le learning by doing : création de modélisation 3D, explication d’un parcours produit en utilisant un logiciel de BD animée, immersion dans le nouveau campus virtuel de NEOMA BS, cours de coding et de développement web… » énumère la directrice de TEMA.

« Nous allons permettre à des étudiants de business school de donner forme et de donner sens aux environnements dans lesquels on entend vivre demain. De leurs côtés, ils vont nous apporter leur relation au marché.  Car en France, nous avons encore une relation très artistique à la culture du design, déconnectée du marché. Si cette rencontre permet aux élèves designers de devenir plus responsables sur leur mission économique et à ceux de business school de devenir plus prospectifs sur la spéculation des usages et sur la façon de vivre demain, alors nous aurons gagné notre pari ! » conclut Christian Guellerin.