+ 7 places par rapport à 2019. L’Executive MBA d’ESCP fait un véritable bond dans le très sélect classement du Financial Time. Ines Khedhir Director Executive MBA, Executive Masters and Open programs revient sur les raisons de ce plébiscite.

 

Cadre, 38 ans, une dizaine d’années d’expérience et à la recherche des outils pour gravir les échelons : voilà le portrait-robot du candidat de l’EMBA d’ESCP. Mais les points communs s’arrêtent là. Car une des forces de cette formation exécutive unique, c’est la diversité. Diversité des origines d’abord. « Nous recrutons sur ce programme unique à partir de tous nos campus, ce qui nous permet d’avoir une promotion « vraiment » internationale, mêlant une trentaine de nationalités » introduit Ines Khedhir. Diversité des backgrounds également. « On adore mêler des candidats issus de l’ingénierie, de la finance, des médecins, des architectes ou même des personnes venant de l’Armée ou d’ONG ». Mais à ESCP, pas question de juxtaposer, il s’agit bien de conjuguer. « Ici on vient pour travailler avec des gens différents de soi » insiste-t-elle.  Et ça marche ! « Nous sommes bien classés sur tous les  critères qui reflètent les efforts faits pour ce programme : progression de carrière, cours internationaux et sustainability notamment. »

 

Freedom

Autre atout du programme, sa flexibilité. « Les participants poursuivent leur activité professionnelle, souvent intense. A l’exception de quelques rendez-vous fixes, nous leur offrons donc la liberté de réaliser le programme sur 18 à 30 mois et de suivre leurs cours sur les campus de leur choix pour s’adapter au mieux à leur vie professionnelle et personnelle. »

 

Un vrai bon de carrière

S’il « ne suffit pas d’attendre que son téléphone sonne une fois son diplôme en poche », tient à rappeler Ines Khedhir, force est de constater que cette formation d’élite ouvre grand les portes aux plus belles promotions professionnelles. On observe ainsi une augmentation moyenne de 78 % des rémunérations après l’obtention de l’EMBA. « Une question de changement de poste, mais surtout de changement de vision. Une vision hélicoptère qui permet d’avoir une vue d’ensemble et donc… un temps d’avance. » Une vision nourrie par les « valeurs humanistes et durables » d’ESCP, que l’école injecte dans le programme. « Notre vocation : former les leaders de demain à faire du profit mais, ni au détriment de la planète, ni au détriment des gens avec lesquels ils travaillent » insiste-t-elle.

 Vous aussi rejoignez la short list ! Après un ciblage précis des candidatures, seul 1 candidat sur 3 sera retenu. D’importants systèmes de bourses sont mis en place pour vous accompagner dans le financement du programme, notamment des bourses dédiées aux femmes leaders, aux candidats issus des pays émergents, aux PME ou aux entrepreneurs.