Fiche d’identité : Enzo – 29 ans – étudiant à Audencia Business School – originaire de Bourgogne – pianiste-compositeur

 

ENZO A 16 ANS LORSQU’IL SE BLESSE, AU COURS D’UN WEEK-END DE SKI. SA BLESSURE L’EMPÊCHE DE CONTINUER LA PRATIQUE DU SPORT, SA PASSION INITIALE. CE TOURNANT DANS LA VIE LUI PERMET DE DÉCOUVRIR LE PIANO, LORS D’UNE VISITE DANS UNE ÉCOLE DE MUSIQUE. CE FUT UNE RÉVÉLATION ! ENZO DÉCIDE DE PRATIQUER CET ART : D’ABORD EN TANT QUE LOISIR, PUIS COMME UNE PASSION. C’EST GRÂCE À SA PERSÉVÉRANCE, DES RENCONTRES ET DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS QU’ENZO EST DEVENU PIANISTE COMPOSITEUR.

L’Amphithéâtre Edit de Nantes de l’école inaugure le 1er « Campus Concert » avec la représentation d’Enzo. Au programme de ce concert : Bach, Satie, Chopin mais aussi Yann Tiersen, Chilly Gonzales, Gainsbourg ou Michel Berger © F Sénard, Audencia Group

L’Amphithéâtre Edit de Nantes de l’école inaugure le 1er « Campus Concert » avec la représentation d’Enzo. Au programme de ce concert : Bach, Satie, Chopin mais aussi Yann Tiersen, Chilly Gonzales, Gainsbourg ou Michel Berger © F Sénard, Audencia Group

Une histoire crescendo
Après une année de pratique autonome du piano, Enzo, 17 ans, rencontre Jean-François Zygel, un célèbre pianiste-compositeur, après avoir assisté à son concert. Celui- et l’auditionne même pour juger de son niveau. Malgré son talent avancé, Jean-François Zygel recommande à Enzo de continuer les études « générales » et de ne pas se lancer dans une carrière autour du piano. En effet, Enzo, ayant appris seul, manque à ce moment, de connaissances sur la culture musicale, pour tenter sa chance au conservatoire. La même année, Enzo réalise un premier concert à Montceau-les- Mines (71) devant 1 000 personnes et 2 scènes en tant que pianiste accompagnateur, lors de représentations. Mais Enzo rêve de concert en soliste…

 

« Grâce à Audencia et à ma persévérance, j’ai réalisé mon rêve »
Après un Bac S et une prépa ES, Enzo intègre Audencia en 2013. Il a alors 20 ans. Son choix s’est porté sur cette école car elle propose une « année de projet individuel ». Sur un format similaire à une année de césure, l’école permet aux étudiants demandeurs d’arrêter les cours pendant 12 mois, pour monter un projet extrascolaire, porteur de sens.
En 2014, Enzo décide de consacrer cette année à devenir pianiste professionnel. Il s’inscrit au conservatoire de Sainte Foy-Lès-Lyon dans la classe de Pierre Manon. Les répétitions sont rythmées et intenses, tous les jours, pendant 5h le matin. Elles demandent assiduité et persévérance. L’après-midi, il trouve un poste de professeur de piano dans une école de musique (L’île aux talents), où il enseigne le piano en cours particulier à 26 élèves de tous âges. Pendant cette période, il est également employé en tant que pianiste, le soir dans des pianosbar et hôtels luxueux. Cette nouvelle opportunité lui permet d’élargir son répertoire au jazz et au blues. A son retour à Audencia, le directeur des programmes lui propose de réaliser un premier concert en soliste, le premier d’une longue suite. Enzo a joué seul devant 350 personnes, le 13 octobre dernier, sur un des meilleurs pianos au monde, fourni par l’école pour l’occasion : un Model D – Steinway & Sons. Aujourd’hui, après 46 concerts et un CD sorti le 2 novembre, Enzo repense au parcours qu’il a mené jusqu’ici. « La musique a profondément influencé la personne que je suis devenue. D’une part la pratique du piano implique une hygiène de vie très stricte, d’autre part j’ai expérimenté la vie active. Aujourd’hui, je n’ai plus l’impression d’être étudiant, je me sens différent et plus mature ».

 

PORTRAIT CHINOIS :
Une note de musique : un Mi, car j’aime finir mes musiques par un Mi, long et appuyé.
Une musique : une nocturne de Chopin Op. 9 No. 2 « Chopin, il est comme moi, romantique et sentimental. Quand on joue sa musique, il faut apporter beaucoup de sensibilité, plus que de la technique. » Un proverbe : si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire
Un péché mignon : un sourire avec des fossettes

 

Chiffres clés :
3 concerts solos en 2014 : 27/06 à Lyon :
devant 50 spectateurs, reprise de musique classique et de variétés
11/09 & 12/09 au Petit Théâtre de La Verrerie (71) : salle comble de plus de 250 spectateurs.

 

S.B.