Inès et Virginie sont les deux Europe-trotteuses, co-fondatrices de l’association Beyond Borders. Elles partent à la rencontre des diplômés de leur école, AgroParisTech, et partagent avec leurs camarades la variété des carrières possibles. Cette association est le fruit du constat qu’hormis les secteurs agroalimentaire et agriculture, les étudiants manquent de connaissances sur les débouchés possibles à l’issue de leur formation.

 

 

Inès & Virginie avec Michal Jaskowski en Pologne

Inès & Virginie avec Michal Jaskowski en Pologne

 

Un voyage autour du monde au milieu d’une carrière
En septembre, elles commencent leur parcours par les pays du sud. Elles organisent l’ensemble de leur voyage : transport, interviews, hébergement. « Les gens sont ouverts, ils nous livrent une partie de leur vie dans ce reportage. Une rencontre de visu nous permet d’aller à la rencontre de leur culture », explique Inès.
Au cours de leur voyage au Portugal, elles font une rencontre étonnante avec Guillaume Lefébure, Management consultant, de la promotion 90. Après une première expérience en tant que jeune diplômé dans une entreprise en Chine, ce grand voyageur est plus que jamais motivé à réaliser son grand projet de vie : un voyage autour du monde. Il décide de quitter son poste pour réaliser ce rêve. Cette expérience initialement déconseillée par des amis, s’est révélée un atout pour retrouver un emploi ensuite chez Air Liquide. L’entreprise a apprécié son profil original. De son côté, il a su justifier cet arrêt de travail pour développer de nouvelles compétences : ouverture d’esprit, curiosité et capacité d’adaptation. Inès et Virginie ont retiré de leurs échanges avec l’aventurier un précieux conseil pour les étudiants : on peut tout faire tant que l’on sait le justifier. En Italie, elles rencontrent Jean Pierre Cugier, qui les accueille chez lui avec sa femme. Actuellement à la retraite, le récit de cet homme sur sa carrière est cité comme le plus émouvant par les deux étudiantes. Vivant en Italie depuis les 6 ans, il a exercé à Parme au sein de l’organisation EFSA (European Food Safety Authority) pour la protection des plantes.

 

Manager une équipe de 65 personnes dès le premier emploi, c’est possible !
Pendant un bref retour en France, elles font la connaissance de Valérie Merckx, actuellement REDD Team Leader chez European Forest Institute. Etudiante à AgroParisTech en 1990, elle choisit la spécialisation forêts tempérées. Son premier poste la place d’emblée en situation de management de 65 personnes à l’ONF. Après 8 ans dans la même entreprise, elle décide de s’arrêter 1 an pour réaliser un tour du monde en voile. « Ce voyage m’a fait énormément de bien et a déterminé tout le reste de ma carrière. J’ai voyagé avec des anglais, cela m’a permis de progresser dans l’apprentissage de cette langue », relate-t-elle aux deux jeunes filles. Inès et Virginie comprennent que cet arrêt lui permet de valider ses envies : travailler dans la forêt et l’environnement, mais à un niveau international. Là encore les étudiantes retire de ce témoigne de précieux conseils pour leurs condisciples : il faut savoir observer, écouter et apprendre des rencontres. Cela apporte plus de valeur ajoutée que des compétences théoriques.

 

L’objectif de réalisation d’un rêve donne un sens à sa vie professionnelle
En Pologne, Michal Jaskowski raconte sa jeunesse à AgroParisTech. Prenant la décision de quitter la Pologne, pays communiste à l’époque dont il est originaire, il décide de faire ses études en France sur les conseils de ses parents. Compte tenu des tensions politiques dans son pays, il restera 8 ans en France séparé de ses parents. A son retour, il trouve un poste dans le secteur bancaire au sein de Louis Dreyfus Commodities à Varsovie. Il nourrit un grand rêve : avoir sa ferme d’animaux, pour revenir au sens de la nature. Son emploi dans le business lui apporte un soutien financier pour concrétiser son projet en fin de carrière.
Bien d’autres rencontres enrichissantes ont été réalisées par les deux jeunes filles. Ce projet leur permet à la fois de découvrir de nouveaux horizons géographiques et professionnels et de s’imprégner des témoignages de personnes passionnées par leur métier. Même si leur voyage n’est pas terminé, elles se forgent déjà de plusieurs conseils transmis par les intervenants. Ils sont unanimes sur trois préconisations destinés aux étudiants : voyager, s’ouvrir et oser aller vers l’inconnu.

 

S.B

 

CONTACT :
http://www.agroparistechbeyondborders.com/