À mesure que les jeunes générations Y (Millennials) et Z intègrent le monde du travail, leur besoin de connexion instantanée et constante, leur volonté de pouvoir travailler sans restriction où bon leur semble ainsi que leur engagement écologique, amènent les entreprises à repenser leurs configurations organisationnelles. Voici quelques éléments à prendre en considération pour la création d’un environnement de travail stimulant.

 

Un espace réduit mais propice au bien-être

Les mégapoles et grands axes urbains attirent la population active vers les centres-villes. Les entreprises doivent trouver des solutions intelligentes et créatives pour optimiser l’espace disponible. La tendance est à la personnalisation : faire du lieu de travail un espace de vie, cosy et douillet, familier, afin qu’il devienne un second « chez soi ».

Les bureaux du futur mélangent des espaces communs décloisonnés (open space en îlots de bureaux) favorisant la communication et la collaboration, avec des espaces privatifs (bulle ou niche, cabine acoustique de type phone box) permettant de s’isoler du bruit ou des distractions ; les collaborateurs peuvent ainsi choisir l’environnement le plus adapté à leurs besoins.

Ils comprennent aussi des espaces modulaires de réunion. Les points de contact collaboratifs exploitent d’ailleurs la perspective que le travail peut être accompli hors du cadre ou des horaires traditionnels. On pourra, par exemple, mener une session de brainstorming autour du déjeuner ou une réunion informelle dans un espace détente.

Le bureau du futur favorise surtout le bien-être des salariés : salles de loisirs, de sport mais aussi de détente, de repos voire de sieste (hamac, capsule de sommeil), cuisine, salle de bain, etc. Chaque espace est conçu comme un espace de vie : lumière naturelle, plantes ; certaines entreprises acceptent les animaux de compagnie. Le mobilier permet un gain de place mais aussi de mobilité : bureau assis-debout, meubles à roulettes, pliables, etc.

Le concept de bureaux « à la demande » ou coworking consiste à proposer aux entreprises des espaces de travail en fonction de leurs besoins, c’est-à-dire à louer au mois, à la semaine voire à la journée ; ils comprennent souvent des espaces de santé et bien-être. Déjà très prisés par les travailleurs freelance, ils intéressent de plus en plus les entreprises comme alternative ou complément à des bureaux permanents.

 

Un espace connecté et respectueux de l’environnement

Les entreprises sont également amenées à intégrer dans leurs activités, des technologies et services tournés vers la connectivité et le travail collaboratif : systèmes d’audio et de visioconférence, logiciels de retransmission en direct, robots de téléprésence, etc. Bientôt les espaces de travail comprendront des tableaux blancs, tables ou murs connectés sur lesquels on pourra écrire, consulter des documents en ligne ou passer des appels vidéo ; le Li-Fi (technologie de communication sans fil utilisant la lumière) replacera le Wi-Fi ; des masques de réalité virtuelle récréeront des salles de réunion virtuelles ; le cloud permettra aux collaborateurs de (télé)travailler en tout lieu et à tout moment.

Enfin, ces espaces de travail s’inscrivent davantage dans une logique de développement durable et de respect de l’environnement : réutilisation et recyclage du mobilier existant (surcyclage ou upcycling), récupération de l’énergie des bâtiments environnants, etc.

 

Dans les entreprises, les bureaux traditionnels laissent place à de nouvelles configurations de travail plus conviviales, adaptables et personnalisables. L’agencement des bureaux est désormais mis en avant par les entreprises comme un élément marketing, manifestation visible de l’image de marque et de la culture d’entreprise.

 

Références pour aller plus loin

Colombain J. (2019), Nouveau monde. Le bureau du futur sera technologique et écologique, podcast, 30/7/19

Fischer G.-N. (2016), « Les Espaces de Travail : Enjeux humains », dans J.-F. Dortier (éd.), La Communication : Des relations interpersonnelles aux réseaux sociaux, Auxerre : Éditions Sciences Humaines, pp. 168-178.

HP (2020), « L’évolution du lieu de travail ou la nouvelle génération de bureaux », livre blanc

Hubault F. (2017, collectif sous la direction de), Les espaces du travail, Toulouse : Octares Éditions

Scaillerez A. & Tremblay D.-G. (2017), « Coworking, fab labs et living labs », Territoire en mouvement – Revue de géographie et aménagement (en ligne), n°34, 16/6/17

en savoir plus sur l’auteur

© ICN Business School – Bastien SITTLER

Nathalie DAGORN, Professeur Associée, ICN Business School, nathalie.dagorn@icn-artem.com

 

 

 

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.