POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Pour se réorienter en cours d’année, les écoles du Pôle Léonard de Vinci renforcent leurs programmes de Rentrée Décalée qui débuteront en février.

Communiqué de presse :

En cas d’échec ou d’erreur d’orientation, ReStart PostBac@deVinci permet, depuis 6 ans, aux jeunes de se réorienter avec succès dans un programme Grande Ecole, sans perdre une année. Qu’ils souhaitent devenir ingénieur, manager ou expert du digital, ce dispositif propose d’intégrer en février 2021, l’une des 3 écoles du Pôle. L’ESILV (école d’ingénieurs), l’EMLV (école de commerce) et l’IIM (école du digital) offrent entre 30 et 60 places.
Les avis sont unanimes : Pourquoi attendre quand on peut se réorienter avec succès en cours d’année ?

 

Une entrée dans l’enseignement supérieur facilitée

Cette année particulièrement, l’entrée dans le supérieur a généré beaucoup d’anxiété et d’incertitudes. De nombreux étudiants post bac – et leurs parents – déjà incertains au moment de faire leur choix sur Parcoursup, s’interrogent encore et se demandent s’ils ont emprunté la bonne voie. Le dispositif des rentrées décalées permet d’intégrer une nouvelle école en février 2021 grâce à un programme accéléré d’un semestre, sans avoir à attendre le mois de septembre pour être admis dans une nouvelle formation et de poursuivre leurs études en toute sérénité.

 

ReStart-PostBac@deVinci, une opportunité à saisir

ReStart-PostBac du Pôle Léonard de Vinci est un programme qui propose aux élèves actuellement en 1ère année d’enseignement supérieur, une rentrée décalée en février 2021, pour redémarrer dans le supérieur et transformer l’échec en réussite. Restart-PostBac permet d’intégrer les programmes Grandes Ecoles (Bac+5) des 3 écoles.
Ceux qui souhaitent construire un nouveau projet académique sans perdre une année d’études, peuvent se réorienter avec succès vers une école post-bac de Commerce, d’Ingénieurs ou du Digital. C’est rassurant pour les étudiants et leurs parents de savoir qu’il existe cette chance de rebondir.

Les étudiants qui bénéficient de ce dispositif sont très motivés ; ils ont, pour la majorité, acquis une rigueur de travail qui leur permet d’être performants et réussissent parfaitement leur réorientation.

Pour la 6ème année consécutive, les résultats sont excellents : 90% des étudiants ayant choisi cette opportunité passent en deuxième année.

Cette année encore, les 3 écoles du Pôle Léonard de Vinci : l’EMLV (Ecole de Management Léonard de Vinci), l’ESILV (Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci) et l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia), renforcent leur programme de rentrée décalée et sont prêtes à accueillir entre 30 et 60 nouveaux étudiants par établissement.

Concrètement :

  • Les programmes et les emplois du temps sont conçus pour permettre aux étudiants de suivre une formation complète en un semestre accéléré. Ils étudient en petits groupes et bénéficient d’une pédagogie adaptée afin d’optimiser leurs chances de réussite dans ce marathon de près de 20 semaines, tout en progressant dans leur formation et leurs savoirs numériques ;
  • 100 heures de cours communs aux 3 écoles (savoir vendre ses idées, améliorer son efficacité personnelle, se comprendre et comprendre autrui, projet Voltaire, anglais) : les étudiants travaillent en mode projet en équipes pluridisciplinaires (managers, ingénieurs, designers) ;

 

Les étudiant témoignent :

« Après avoir obtenu mon bac S, je me suis orientée vers une PACES. Mais j’ai rapidement réalisé que la solitude due à l’absence de travail en groupe et l’immersion dans la maladie ne me convenaient pas. J’ai alors découvert le programme ReStart de l’ESILV. Enthousiasmée par la perspective de ne pas perdre une année et d’intégrer l’année suivante avec le reste de la promo, j’ai vite été doublement conquise par la qualité de l’enseignement et le dynamisme des étudiants de l’école. A présent en 2ème année, je suis ravie d’avoir fait ce choix. Si j’ai un conseil principal à donner, c’est celui de ne pas négliger la charge de travail demandée et de s’y mettre dès le début avec le plus grand sérieux. Certes le travail à fournir est important mais quelle satisfaction de faire désormais partie de la promo 20 24 ! J’ai pu intégrer deux associations en début d’année et j’ai le projet de partir à l’étranger l’année prochaine. » précise Inès Bergaut – élève-ingénieure en 2ème année à l’ESILV.

« Après un baccalauréat S au lycée Henri IV, j’ai fait un an et demi de Première année commune aux études de santé (PACES). N’étant pas dans les quotas du numerus clausus pour les filières Dentaire et Médecine, j’ai cherché à me réorienter. J’ai alors choisi d’intégrer l’ESILV via le concours Avenir, séduit par son bon classement et l’offre pédagogique. Il y en a pour tous les goûts et projets professionnels. Étant encore très indécis sur l’avenir, le diplôme d’ingénieur généraliste que délivre l’ESILV était un poin t fort. Grâce cette opportunité de rentrée décalée, j’ai pu très vite tourner la page de la médecine en découvrant des matières nouvelles, pour lesquelles je me suis passionné, comme la programmation. Les professeurs sont très accessibles et compréhensifs, ça change vraiment de l’ambiance de la faculté. Aujourd’hui, ayant pu intégrer un double-diplôme en actuariat assez prestigieux avec l’ISUP, je suis persuadé que mon choix d’intégrer l’ESILV en Restart était le bon. Ainsi, avec de la motivation et de la persévérance, la locution latine prend tout son sens : tous les chemins mènent à Rome. Et Restart est un des chemins qui peut mener loin. » ajoute Ayyoub El Haba, en 5ème année à l’ESILV et en Double-Diplôme avec l’ISUP.

« Après mon Baccalauréat, je voulais m’orienter vers le domaine commercial. J’ai donc entamé un BTS Technico Commercial. Très vite, j’ai réalisé que cela ne me correspondait pas. Ne voulant pas admettre cet échec dans ma scolarité et perdre une année, j’ai découvert le système des rentrées décalées. Je me suis alors inscris au concours de l’EMLV. J’appréhendais de me tromper encore une fois, mais cette appréhension s’est vite dissipée, car dès que je suis entré dans l’école pour passer le concours, j’ai été accueilli par les élèves du Pôle Léonard de Vinci qui m’ont expliqué comment se passent les cours, la vie étudiante et associative. Je savais directement où je mettais les pieds. Les cours se concentrent sur un semestre au lieu de deux, et les semaines sont bien remplies. Les c ours ont une diversité que je ne retrouvais pas en BTS, qui était plus « scolaire ». Ici, nous travaillons d’avantages en groupes, en transversalité et à l’oral ce qui est un super entrainement pour notre future vie professionnelle. Avec de l’organisation et une bonne implication personnelle j’ai pu très vite valider ce semestre en décalé et arriver en 2ème année directement avec toutes les connaissances nécessaires. Aujourd’hui, je fais partie de l’équipe des ambassadeurs de l’école et, à mon tour, j’accueille les futurs étudiants en leur transmettant mon expérience. » indique Dragan BOSKOVIC, actuellement en 3ème année à l’EMLV.

« Après une terminale S, j’ai intégré la licence Sciences pour la Santé à l’Université de Paris Descartes afin de travailler dans la recherche et le développement. Durant ma dernière année de faculté, j’étais perdu et ne savais pas ce que je voulais faire plus tard. J’ai alors décidé de quitter la licence en 3ème année et cherché comment rebondir. J’ai découvert le programme de rentrée décalée de l’IIM et postulé pour intégrer le bachelor jeux vidéo, en Février 2019. Le dispositif de rentrée décalée de l’IIM constitue une belle porte d’entrée vers l’univers du jeu vidéo. Avec de la motivation et de la volonté, il est possible de concilier sa passion et son métier.Après des semaines intensives, et des vacances bien méritées, j’ai pu intégrer, en septembre 2019, la de uxième a nnée de l’école. Aujourd’hui, je suis ravi et ne regrette pas mon choix. C’est pourquoi je conseille à toute personne de suivre la voie qui lui convient et de surtout s’en donner les moyens. » conclu Sacha Jacquemin actuellement en 2ème année, axe Jeux Vidéo à l’IIM.

 

Les rentrées décalées des 3 écoles du Pôle Léonard de Vinci séduisent un nombre toujours croissant d’étudiants qui y voient l’opportunité de se réorienter après le 1er semestre sans perdre une année d’études.

 

Informations pratiques :

  • Public concerné : Etudiants en 1ère année d’enseignement supérieur, Bac toutes séries, sauf pour l’ESILV (Bac S uniquement)
  • Rentrée du programme : 8 février pour l’EMLV, 22 Février pour l’IIM et l’ESILV

Modalités d’admission :

  • dossier scolaire, lettre de motivation et entretien pour l’ESILV et l’IIM
  • épreuves écrites et orales pour l’EMLV (oraux et écrits le 20/01/2021)

Nombre de places : 30 à l’EMLV, 50 à l’ESILV et 60 à l’IIM

Candidatures à partir du 1er décembre pour l’EMLV et l’ESILV et ouvertes début novembre pour l’IIM :

  • Pour l’EMLV : sur le site de l’EMLV, www.emlv.fr (du 01/12/2020 au 19/01/2021)
  • Pour l’ESILV : sur la plateforme Avenir +, www.concoursavenirplus.fr/ (à partir du 01/12/2020)
  • Pour l’IIM : sur le site de l’IIM, www.iim.fr

Informations sur les sites des écoles, rubriques programmes & admissions
Contact : service des Admissions des écoles admissions@emlv.fr, admissions@esilv.fr, admissions@iim.fr

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter