Mentoring au féminin, prime à la naissance d’un enfant, égalité salariale… L’assureur mutualiste Groupama s’attache à respecter l’égalité femme / homme mais aussi à veiller au bien-être de ses collaborateurs. Claire Guillemain (SKEMA 04), responsable marketing RH au sein de la DRH Groupe, nous parle des leviers mis en place par son entreprise pour concilier vie pro et vie perso.

 

crédits Margot Fayol

« Bienvenue chez toi ! » C’est toujours la première phrase de Claire Guillemain, responsable marketing RH à une nouvelle collaboratrice ou collaborateur. Un accueil à l’image de Groupama, assureur mutualiste qui prône une grande proximité avec ses clients, ses élus mutualistes mais aussi avec ses salariés.

Dans sa volonté d’être un groupe où les collaborateurs se sentent épanouis et performants, Groupama travaille notamment sur la place des femmes en entreprise et veille à l’égalité avec leurs homologues masculins. « Chez Groupama, il y a vraiment les moyens de se développer, d’être autonome, d’évoluer dans les postes occupés », confirme Claire Guillemain.

Du mentoring au féminin

Pour cela, l’entreprise mène une politique ambitieuse en matière d’intégration et de développement de carrière. Depuis 2016, Bénédicte Crété-Dambricourt, directrice des Ressources Humaines Groupe a initié et développé un programme de mentoring au féminin avec un triple objectif : favoriser la mixité et la parité, féminiser les carrières et améliorer la performance individuelle et collective. Chaque année, ce sont 50 femmes qui participent, avec 25 mentors et 25 mentees. « Nous accompagnons des collaboratrices identifiées avec les managers et les ressources humaines. Le but est d’avoir un dispositif de networking et de développement permettant aussi bien aux mentees qu’aux mentors de travailler sur les dimensions du leadership, de l’audace et de la performance. Ces binômes permettent de créer des attaches dans l’entreprise et de mieux se projeter sur la palette des métiers qu’elles peuvent croiser chez nous », explique Claire Guillemain.

L’idée n’est pas de répondre à un « manque » mais bien de capitaliser sur les compétences présentes dans l’entreprise. En effet, chez Groupama, 63 % des salariés sont des femmes qui représentent 45 % des cadres et 23 % des cadres de direction. « Il y a une dynamique à maintenir et à amplifier », expose la responsable RH.

Groupama encourage également beaucoup la mobilité, qu’elle soit fonctionnelle, transversale ou géographique. « Nous avons neuf caisses régionales et de nombreuses filiales en France, de quoi changer de poste si on le souhaite. Nous encourageons les femmes à la mobilité car elles éprouvent souvent le syndrome de l’imposteur. Une femme ne va pas oser prendre un poste si elle n’a pas 70 à 80 % des compétences requises. Un homme, lui, ne va pas hésiter à y aller avec 30 % des compétences », sourit Claire Guillemain.

Concilier vie pro/vie perso

Pour viser au mieux l’égalité entre les salariés, Groupama porte aussi une politique active de suppression des écarts salariaux et de sensibilisation des managers au respect de cet équilibre salarial. « A l’embauche et pendant toute la carrière, nous veillons à ce qu’il n’y ait pas d’écart de rémunération lié à une absence pour congé maternité par exemple, développe Claire Guillemain. Nous faisons également preuve de vigilance au moment de la nomination des cadres et veillons à ce que les parcours de formation interne soient mixtes et équilibrés. Tout cela contribue à la confiance en soi ».

Côté conciliation vie personnelle et vie professionnelle, le groupe a également toute une palette de leviers au service d’une plus grande mixité. Groupama offre 13 jours de congés paternité à ses collaborateurs*, soit deux jours de plus que le congé légal, avec maintien de salaire. De même pour les femmes, avec une aide à la maternité : congés supplémentaires au congé légal, prime à la naissance d’un enfant ou encore la possibilité de bénéficier de places en crèches pour les salariés (femme et homme !) de l’entreprise.

Le télétravail est également entré dans les habitudes des entreprises du groupe : 1 à deux jours par semaine, trois pendant la crise sanitaire. « C’est important pour avoir un équilibre vie personnelle / vie professionnelle pour les deux parents, assure Claire Guillemain. Cela permet de s’organiser différemment ».

Preuve de l’implication de Groupama dans le bien-être de ses salariés, le groupe a reçu l’an dernier le trophée Universum comme Employeur de première catégorie dans l’équilibre vie pro / vie perso.

 

Groupama, employeur responsable

Au-delà de l’égalité femme / homme, Groupama se veut un employeur pleinement responsable. « Nous faisons partie du collectif des grandes entreprises pour une économie plus inclusive. Nous participons par exemple à des actions pour l’insertion des femmes dans les quartiers moins favorisés, expose Claire Guillemain. Nous avons financé des formations sur le numérique pour ce public. » Le but ? Armer les femmes en leur donnant les bons outils pour être à équité de traitement.

 

JobBoard

« Nous recrutons sur des CDI, CDD, des stages et des alternances. Sur l’année, nous avons plus de 800 alternants et 550 stages. » Parmi les Bac+5, Groupama recherche des ingénieurs agronomes, des actuaires, des ingénieurs et des statisticiens, sur des métiers liés à la transformation sociétale actuelle, la gestion de projets techniques et technologiques autour de l’innovation. Groupama recrute également sur des fonctions supports : RH, communication, marketing client, opérationnel, majoritairement en Ile-de-France mais également au niveau des caisses régionales.

Jour 1 – Conseil à une jeune collaboratrice !

« Je l’incite à aller à la rencontre des collaborateurs du groupe, pour connaitre le rôle de chacun et se faire un réseau. Cela permet en plus de créer une dynamique individuelle, collective et un réseau d’entraide, qui est fondamental. »

Le + de Groupama 

« Chez Groupama, on peut être soi-même. Nous aidons les jeunes diplômés à se construire. C’est important pour nous que les arrivants se sentent bien, soient à l’aise, la direction des ressources humaines du Groupe y est particulièrement attentive. C’est comme cela que l’on donne le meilleur de soi.

D’ailleurs, chez Groupama, nous travaillons beaucoup sur l’intégration. On rejoint Groupama, non pas le premier jour mais dès qu’on signe son contrat. Chaque nouveau collaborateur reçoit de suite un sms lui proposant de télécharger l’application « Welcome@Groupama ». Elle va lui permettre de se familiariser avec l’entreprise, les visages de ses collègues, etc. Il recevra également un mot du PDG, du DRH et de l’actualité sur le Groupe. Cela va lui permettre de s’acculturer un peu et d’arriver dans l’entreprise avec plus d’aisance. »

LE réseau social pro à ne pas rater

« LinkedIn pour la visibilité qu’il offre, mais aussi par ses articles de veille. C’est sa richesse : benchmarker et avoir des inputs de ses homologues. Travailler son réseau en interne et en externe est fondamental. »

Chiffres clés : 14,4 milliards d’euros de CA en 2019 / Présent en France et dans 9 pays à l’international / 31 500 collaborateurs / 33 500 élus mutualistes / 12 millions de sociétaires et clients

 

*« L’interview a été réalisée avant l’annonce par le Gouvernement de l’allongement du congé paternité, passant ainsi de 11 à 28 jours »

Contact claire.guillemain@groupama.com