Reportée de quelques mois (confinement oblige), la cérémonie de remise des prix de la 8e édition du challenge vidéo handicap Tous HanScène a récompensé les meilleurs courts-métrages sur le handicap réalisés par les étudiants des grandes écoles et universités le 24 septembre 2020. Retour sur le palmarès.

 

« Ça fait plaisir de vous voir dans cette salle ». Le cri du cœur de Christian Grapin, directeur de l’association TREMPLIN Etudes Handicap Entreprises, à l’origine de Tous HanScène. Installés dans la plus grande salle du cinéma UGC Ciné Cité Paris 19, entièrement privatisé pour l’occasion, plusieurs centaines de spectateurs (étudiants, entreprises, partenaires) ont enfin pu profiter de cette cérémonie qui se tient traditionnellement en mars. Une cérémonie retransmise en direct sur le net pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer en raison de la situation sanitaire.

Un soutien sans faille

Un report qui n’a pas entaché l’enthousiasme des étudiants et l’engagement des entreprises partenaires, pour certaines présentes depuis quelques années, comme Generali, distinguée par le Prix de la Fidélité pour ses 5 ans de soutien à Tous HanScène. Parmi les autres entreprises présentes : Accenture, Bureau Veritas, Canal +, Covéa, Danone, Fenwick, KMPG, Louvre Hôtels Group, Maif, Marionnaud, MBDA, Naval Group, Richemont, SFR et Spie. Partenaire historique de l’événement depuis la première édition, Monde des Grandes Ecoles et Universités a bien sûr aussi répondu à l’appel. Tout comme l’agence Epoka, organisatrice de l’événement, ainsi que UGC et Nikon qui ont permis aux lauréats de repartir avec des cadeaux de choix : pass cinéma de 26 places, appareils photos, jumelles ou encore stages photos à la Nikon School.

Avec une belle surprise supplémentaire pour les films récompensés par les deux Prix Cinéma : un bon pour une visite guidé de la maison d’horlogerie Jaeger-LeCoultre (membre du groupe Richemont), remis par Sophie Garric, DG France de la marque, en personne. Une maison partenaire de prestigieux festivals de cinéma (dont la Mostra de Venise) et qui a ainsi souhaité marquer le passage de ce concours vidéo dans le monde des festivals.

Autre surprise, un message vidéo de l’acteur Ary Abittan, qui s’est récemment distingué pour son rôle de papa d’une petite fille atteinte de trisomie 21 dans le téléfilm « Apprendre à t’aimer » diffusé sur M6. « Vive la différence » a-t-il lancé au public.

Le palmarès

Prix Arts et essai : Collocalia, par des élèves de l’ISCPA.  « On s’est lancés sur ce film pour répondre à une démarche de l’école. Les étudiants ont très vite créé plusieurs groupes et on s’est fait une projection tous ensemble une fois que tout était livré. Bravo à l’école d’avoir porté cette initiative ! » félicite l’équipe lauréate qui s’est distinguée parmi les 17 films de la catégorie.  

Prix Humour : The Voice, par des élèves de SCBS. Un film qui met en scène une candidate en fauteuil lors d’une session de recrutement à l’aveugle, calquée sur le célèbre télé-crochet. « Nous travaillons dans le domaine des RH et nous avons voulu proposer quelque chose en lien avec l’insertion du handicap en entreprise. Montrer que le handicap ne doit pas être vu comme contraignant par les recruteurs. »

>>> Retrouvez tous les films de cette 8e édition sur le site de Tous HanScène

Prix Innovation technologique : Audi-Omnia par des élèves du Miage Toulouse. Une application destinée à faciliter l’utilisation d’un ordinateur ou d’un téléphone mobile pour les malentendants équipés d’appareils auditifs connectés.

Prix Sport : Battements de cœur, par des élèves de Sciences Po Grenoble. Un film sur le dépassement de soi grâce au témoignage d’un jeune garçon qui poursuit sa passion  pour la trottinette freestyle malgré les séquelles d’un grave accident de la route.  

Prix Vie Etudiante : Vibrato, par des étudiants de l’association Version Originale de l’ESCP. « Un film pour dire que de chaque faiblesse on peut faire une force », affirment les lauréats.

Prix Vie Professionnelle : Unsilenced Girl, par des étudiants de l’ESCCOT. « Un film qui montre que, malgré son handicap, on peut travailler et apporter beaucoup à une entreprise » insiste une des réalisatrices.

Prix Vie Quotidienne : Le Défi, par des élèves de l’ISAE-Supaero. « On ne s’attendait pas du tout à gagner, c’est super ! Avec ce film, nous voulions prouver que si les personnes en situation de handicap ne font pas forcément les choses comme les autres, leur différence est une richesse dont on peut tous apprendre », indique l’équipe qui s’est distinguée parmi les 19 films de la catégorie.

Prix Coup de Cœur : La Canne, par un élève de Travelling, école supérieure du cinéma. Un film d’animation pour lequel le réalisateur s’est frotté à l’exercice pour la première fois. Test passé haut la main pour ce court-métrage mêlant technique, force du message et humour.

Prix du Public : Double Je, par des élèves de l’IUT Lannion. Un film très réussi sur le difficile sujet du handicap psychique.

Prix de la Mobilisation : 1er prix de 2 000 € pour le CFA ACE Expert Paris (récompensé pour la deuxième année consécutive), 2e prix de 1 500 € pour Digital College et 3e prix de 1 000 € pour Grenoble Ecole de Management. Des prix voués à financer des actions en faveur de l’inclusion du handicap dans l’établissement.

Prix Mention Spéciale : Dansons tout simplement, par le Collège Honoré de Balzac. Un film poétique réalisé par les élèves de cet établissement accueillant une ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) qui voulaient sensibiliser au handicap autrement.

Grand Prix Cinéma : Harry Fair par une équipe de l’ISCPA. Un film original sur le sport et le dépassement de soi sur la musique des Who.

 

Les préinscriptions pour la 9e édition de Tous HanScène sont déjà ouvertes ! Vous avez une idée de film, vous voulez montrer votre engagement pour le handicap, vous voulez soutenir la politique handicap de votre établissement, votre entreprise veut devenir partenaire de cet événement unique en son genre ? N’attendez plus une minute !