À HEC Paris, des étudiants passionnés de chant, de théâtre, de danse et de musique travaillent jour après jour sur un spectacle dont ils ont écrit l’histoire, imaginé les chorégraphies et adapté les partitions. Par Daphné Proust

 

Backstage, la troupe de comédie musicale d’HEC, compte une trentaine de membres sélectionnés pour leurs aptitudes en chant et en théâtre, en danse ou en musique. Trois pôles qui se sont réunis pour donner naissance au spectacle le 6 avril à Paris et les 2 et 3 mai à HEC.

 

Qui sommes-nous ?

De toutes les associations d’HEC, Backstage est peut-être la plus hétéroclite. Elle réunit des profils très différents, de l’étudiant réservé et discret aux bruyants membres du bar ou du BDE, de l’amoureux du campus au plus réfractaire. Notre seul point commun : notre passion pour la scène à travers la danse, le chant, le théâtre et la musique, et notre envie de participer à un spectacle qui, nous l’espérons, sera à la hauteur de la réputation de Backstage, et contribuera même à la renforcer. Nous nous trouvons engagés dans un projet collectif et ambitieux, dont le succès repose sur le travail assidu et individuel de chaque membre. Mais c’est aussi pour les autres, que nous nous impliquons tous, afin donner le meilleur de nous-mêmes.

 

Les membres et les pôles

Backstage est composé de 28 membres (8 acteurs-chanteurs, 11 danseurs, 9 musiciens) répartis en trois pôles. En première année, les artistes se concentrent principalement sur le spectacle. En deuxième année, les élèves se voient attribuer un rôle particulier pour faire tourner l’association et constituer « le bureau » (Président, Vice-Président, Secrétaire Général, Trésorière…). Chaque pôle a son identité, son rôle, ses propres responsabilités. Au pôle théâtre, nous avons tous participé à l’écriture d’une pièce dont le squelette avait été imaginé par Simon. Il nous a laissé une grande liberté pour penser notre personnage, nous l’approprier, lui donner une identité qui ne cesse d’évoluer de répétition en répétition.  Au pôle danse, c’est Eliette Verdier qui est aux commandes. Elle est chargée de répartir les danseurs sur les différentes chansons, de nommer des responsables qui se voient attribuer le rôle important d’inventer des chorégraphies. Il s’agit d’allouer au mieux les morceaux en fonction des compétences de chacun.  Au pôle musique également, des responsables sont élus par les soins de Marine le Hénaff et Charles Kim, pour composer des partitions à chaque instrument présent sur un morceau. Les chansons choisies par Simon sont donc adaptées par notre petit orchestre, composé d’un pianiste, un batteur, un guitariste, un bassiste, deux violonistes, une violoncelliste, et une saxophoniste.

 

Meilleure Comédie Musicale en 2016

Fruit de tout ce travail d’équipe, Backstage a été élue « Meilleure Comédie Musicale d’Ecole de Commerce de France » en 2016, un prix décerné par le Jury Professionnel du GEM Musical Contest. Vanina Mareschal, accompagnée d’un membre de son école de comédie musicale, a choisi de récompenser le spectacle 2016 « Mots de Tête » et offre à Backstage une semaine de stage d’apprentissage et de découverte approfondie du monde de la comédie musicale au sein de son Studio International des Arts de la Scène à Paris.

 

 

Ça m’éclate parce que : on s’attache à des personnages, des chansons, des chorégraphies qu’on n’aimait pas forcément au début. On s’approprie les choses, on échange pour les améliorer ou mieux les comprendre. Une création collective, c’est certes beaucoup de concessions mais encore plus de satisfaction !

 

Un plus pour demain : en plus de filmer une de nos représentations pour en faire un DVD, nous comptons cette année enregistrer chacune de nos chansons le plus professionnellement possible, afin de les mettre en ligne sur Spotify et la chaîne Youtube de Backstage.

 

Le détail qui tue : une association 100 % étudiante, aucun professionnel du monde du spectacle n’intervient pour nous venir en aide. Le spectacle est entièrement réalisé par des étudiants d’HEC, aidés d’élèves d’autres écoles pour la communication ou encore le maquillage.