Le conseil d’administration de KEDGE Business School vient de nommer Alexandre de Navailles (actuel président d’Hertz France), à la tête de l’école de management. Une nomination annoncée le 10 juin qui incarne la volonté de l’école de décloisonner les mondes du business et de l’éducation. Portrait.

 

Après plus de 23 ans au sein des équipes d’Hertz, Alexandre de Navailles prendra ses fonctions à la tête de KEDGE BS à compter du 1er juillet 2020 après un process de recrutement mené par un cabinet spécialisé dans le monde des affaires et l’international. « Notre fil rouge : un profil marqué par le partage de nos valeurs, le sens de l’engagement, la curiosité sur le monde de l’éducation et l’importance de notre mission vers les apprenants dans ce monde qui change » indique Agnès Grangé Présidente du CA de KEDGE.

Un nouveau DG « qui coche toutes les cases »

Association ayant la taille d’une ETI, KEDGE BS a cherché son nouveau DG dans le monde de l’ESR et dans le monde du business afin « de trouver un candidat qui cochent toutes les cases ». Et le cahier des charges était particulièrement complet ! « Nous voulions un candidat capable de pratiquer et de comprendre le business, un profil international, porteur des valeurs d’une « entreprise à mission » et d’une entreprise du monde de l’éducation. Un homme ou une femme qui avait exercé des fonctions de direction générale, habitué à la gestion de structure de gouvernance complexe, rompus aux codes du BtoB et du BtoC, doté d’une solide expérience en développement en France et à l’international, capable d’évoluer dans un environnement concurrentiel et engagé avec nous sur une longue période pour réfléchir et appliquer notre stratégie pour demain » énumère Agnès Grangé.

Engagé sur le long terme

Un engagement sur le long terme que partage le nouveau DG de la business school qui annonce « rejoindre le groupe pour plus que quelques années. » A 45 ans, ce père de deux enfants, parisien doté d’attaches profondes dans l’Ouest de la France est rompu aux codes de l’international. « Mes 23 dernières (mais aussi premières !) années de carrière au sein du groupe américain Hertz m’ont mené à Londres, en Suisse ou encore au Brésil et dans un monde très concurrentiel ou la transformation est clé. Un monde qui ressemble finalement beaucoup à celui de l’éducation. »

Un background de leader qu’il compte bien mettre au profit de KEDGE. « J’espère pouvoir apporter à l’école mon expérience en matière de gestion d’entreprise et d’équipe, afin qu’elle continue d’être une marque qui résonne dans son écosystème et au-delà. J’aime l’idée que KEDGE soit « une entreprise à mission » et j’espère lui apporter cette touche de challenge et de compétition pour la faire briller et rayonner toujours plus par son excellence. »

Rentrée 2020 : comment ça se passe à KEDGE BS ?

La business school prépare 3 scenarii pour la rentrée : une approche en 100 % présentiel (peu probable), une approche mixte et une approche en 100 % distanciel. Dans le cas d’une option blended, priorité devrait être donnée aux primo-entrants en Bachelor et L3 pour rejoindre les bancs des campus. Côté international, les dates de rentrée ont été décalées d’octobre à janvier inclus, avec la possibilité pour les étudiants étrangers de suivre les modules des formations où ils sont inscrits en distanciel si besoin.

Cap sur l’international

Un rayonnement qu’Alexandre de Navailles conjugue à l’international. « La concurrence des business schools s’envisage sur un terrain de jeu global. Dans ce contexte, nous avons notamment la chance d’avoir un campus sur le continent africain qui nous permet de rayonner en Afrique subsaharienne et au Maghreb. Mais un de mes étonnements de futur patron est l’absence de KEDGE en Europe (hormis en France bien sûr). Je suis persuadé que l’école doit être présente en territoire anglo-saxon : UK, Irlande voire USA ou Canada. » 

Le message d’Alexandre de Navailles aux étudiants de KEDGE

« J’étais étudiant à Dauphine il y a 25 ans et cette période est sans doute une des plus importantes de ma vie. Alors voyez ces 3 ou 4 années qui s’annoncent comme fondamentales : c’est elles qui forgeront votre caractère. Amusez-vous, développez-vous et profitez de ce moment qui sera le socle de ce que vous serez demain. »