Le CELSA s’est doté en 2006 d’un Executive MBA et en 2012 d’un Mastère Spécialisé Entreprendre. Ces cursus portent la marque de l’université Paris-Sorbonne, des humanités et du CELSA, école de référence en communication et RH, proche du monde socio-économique.

Façade du CELSA, l’école de référence en communication, médias et RH de l’université Paris-Sorbonne

Façade du CELSA, l’école de référence en communication, médias et RH de l’université Paris-Sorbonne

« C’est assez unique qu’une composante de l’université propose un MS de la CGE », souligne Véronique Richard directrice du CELSA. L’école de référence pour la formation aux métiers de la communication, des RH et des médias, composante de l’université Paris-Sorbonne peut s’appuyer sur un double atout pour son Executive MBA et son MS Entreprendre appliquée, proche des secteurs et métiers auxquels elle destine.

 

Les sciences humaines dans un esprit business school
Proposer un programme axé sur le monde des affaires est chose nouvelle pour une université experte des humanités. Le CELSA est certes la face « business » de la Sorbonne, mais Véronique aux besoins du monde socio-économique tout en appliquant des savoirs tirés des humanités, des disciplines humaines et sociales. Notre objectif est de former des gens capables d’aider au développement de nouveaux projets, idées et métiers dans l’entreprise. Cela dans un souci d’humanisme au sens de la prise en compte des conséquences des décisions et actes du dirigeant, de la culture dans le management. » Le MBA du CELSA comporte le contenu traditionnel de ce type de programme en stratégie, finance, management, développement… Mais les participants seront peutêtre les seuls diplômés d’un MBA à avoir suivi un cours de philosophie sur la pensée libérale ou sur l’esthétique du monde contemporain.

 

Apprendre la grammaire de l’entrepreneuriat
« Le MS entreprendre est le seul diplôme du CELSA orienté vers la création d’entreprise et l’innovation, projet. » Le cursus spécialisé accompagne et donne les outils permettant de devenir entrepreneur, un suivi de projet ainsi qu’une vision stratégique de la communication et des médias. « Le CELSA leur apporte une valeur ajoutée sur toutes les formes de communication et de médias, une culture transversale leur permettant de situer leur projet dans cet univers. »

 

Dans la communication et les médias
L’état de maturité des porteurs du MS est variable et n’est pas un critère de recrutement. Ce qui importe est le potentiel du projet, de l’idée, qui bien souvent aura muri à l’issue de la formation. « Pour le jury composé de professionnels et enseignants, le plus important est l’engagement. » Le programme réunit des chercheurs observateurs de la transformation des médias, des business angels, des professionnels de l’innovation et de la création.

 

Ces formations : pour quels profils et pour quoi faire ?
Executive MBA
• Programme executive à temps partiel en 18 mois (avec l’accord et pour la moitié, le soutien financier de l’employeur).
• Professionnels en activité, 8 ans d’expérience minimum.
• 18 à 22 participants de profils variés, de l’ingénieur au commercial, du banquier au communicant, du juriste au pharmacien.
• Les diplômés sont promus au sein de leur entreprise, en changent ou créent la leur.
• Ils exercent comme directeur de la communication, des RH, du marketing, responsable d’un département.
MS Entreprendre
• Formation plein temps sur 12 mois, elle accompagne des porteurs de projets de création d’entreprise ou d’activité dans la communication, les médias, le digital.
• 12 étudiants maximum.
• 5 bourses sont attribuées.
• Les premiers diplômés ont soit créé leur entreprise, soit été chargés d’une mission de développement
en entreprise relevant de l’intrapreneuriat.
www.celsa.fr

 

A. D-F