Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Mines Paris – PSL : l’heure du renouveau a sonné

Mines Paris - PSL actualités 2022
©S. Boda - Mines Paris

Quelles sont les actualités de Mines Paris – PSL en 2022 ? L’école a officialisé le jeudi 12 mai l’évolution de sa stratégie pédagogique. Au programme : un nouveau Cycle Ingénieur Civil et des travaux sur ses différents sites pour préparer les jeunes ingénieurs aux enjeux environnementaux, industriels et numériques du monde de demain. Présentation et mise en pratique.

« Nous formons les ingénieurs du 21e siècle » introduit Vincent Laflèche, Directeur général de Mines Paris – PSL. C’est pourquoi l’école d’ingénieurs de référence a souhaité actualiser son plan stratégique afin d’être toujours plus alignée aux défis du monde contemporain. Focus sur ses actualités 2022.

Le nouveau plan stratégique de Mines Paris – PSL en cinq axes

Parmi les grandes actualités 2022 de Mines Paris – PSL, l’annonce de son nouveau plan stratégique. A l’écoute des attentes de toute sa communauté (étudiants, enseignants-chercheurs, alumni, partenaires…), l’école a restructuré celui-ci en cinq chantiers stratégiques « métiers ».

#1 Faire rayonner l’engagement de l’ingénieur des Mines Paris – PSL face aux enjeux de société. « Notre souhait est de rendre notre recherche plus visible. Il est souvent ignoré que 75 % de l’activité de l’école concerne la recherche. »

#2 Être un acteur décisif de la mobilisation collective vers un monde neutre en carbone grâce à The Transition Institute 1.5. « Nous allons ouvrir des instituts transdisciplinaires : le premier sur le monde décarboné, le deuxième sur la transformation numérique et le troisième sur l’entrepreneuriat. »

#3 Positionner les bénéfices de la transition numérique au service de la société.

#4 Cultiver l’esprit entrepreneurial, créateur de richesse et de compétitivité en étant acteur des territoires. « L’Université PSL est un écosystème incroyable pour les startups dont nous permettons la création tout au long du cycle de formation. Faire partie de cet écosystème permet à des équipes interculturelles de travailler ensemble car il y a plusieurs champs disciplinaires dans cette université. »

#5 Déployer une politique RH harmonisée, lisible et transparente, à la hauteur de nos ambitions d’excellence et valoriser la singularité de notre modèle économique.

Le logo de Mines Paris – PSL a aussi évolué. Notamment pour afficher plus clairement son appartenance à l’Université PSL (Paris Sciences et Lettres).

Une formation 2.0 parmi les grandes actualités 2022 de Mines Paris – PSL

Dans la lignée de ces nouveaux objectifs stratégiques, Mines Paris – PSL a développé une nouvelle maquette pédagogique. « Ce projet a débuté en 2018 et a conduit à un déploiement de trois ans » précise Frédéric Fontane, Directeur de l’enseignement. Les élèves-ingénieurs seront désormais préparés à être des promoteurs d’un développement durable écologique et sociétal porteur de sens, tout en étant acteurs de la transformation numérique (y compris dans le domaine de la santé). Parmi les autres principes appliqués, l’école propose une structure modulaire pour favoriser les différentes mobilités : semestres à l’étranger, doubles diplômes nationaux et internationaux, césures professionnelles et / ou personnes, parcours thématiques… « Nous rendons possibles les passerelles entre nos formations et d’autres cursus extérieurs à l’ingénierie. Trois élèves en médecine nous ont par exemple rejoints. Et inversement, un de nos ingénieurs est parti en médecine » illustre Frédéric Fontane. Grâce à ces nouvelles bases, les Mineurs et Mineures deviennent d’autant plus acteurs et actrices de leur formation. En tout cas, telle est l’ambition de l’établissement.

A lire : toutes les actualités de Mines Paris – PSL dans notre revue T(w)o the Top : la revue des hauts potentiels

Panorama du nouveau Cycle Ingénieur Civil

Un nouveau Cycle Ingénieur Civil a donc vu le jour sur la base de ces ambitions pédagogiques. Plus de tronc commun disciplinaire mais davantage de choix pour donner aux étudiants et étudiantes la possibilité de construire leur parcours. En deuxième année, ils ont le choix entre un projet d’ingénierie, un trimestre recherche ou entrepreneuriat et un stage d’ingénieur à l’international en entreprise / césure.

Mines Paris – PSL toujours au top sur la recherche

L’école compte dans ses rangs 400 doctorants et plus de 200 sujets de recherche sont proposés aux étudiants chaque année. « Plus de 50 % de nos travaux de recherche concernent la transformation énergétique et environnementale » fait savoir Vincent Laflèche. Mines Paris – PSL est même la 1ère école française en termes de volume de recherche contractuelle.

Nouveaux projets d’envergure, nouvelle allure

Ces nouveaux axes stratégiques s’inscrivent dans la pierre. Mines Paris – PSL lance de nouveaux projets immobiliers pour moderniser les infrastructures. « Nous souhaitons créer, reconvertir et agrandir nos espaces sur tous les sites de l’école. Notamment pour soutenir sa croissance (+50 % de croissance d’effectif à horizon 2028) » précise Catherine Lagneau, Directrice adjointe et déléguée du site de Paris. Dans le bâtiment multicentenaire du 60 boulevard Saint-Michel, siège de l’école depuis plus de 200 ans, le grand amphithéâtre sera conçu comme un espace modulaire pour les enseignements et l’accueil d’évènement. Le « carreau », comme les élèves-ingénieurs l’appellent, cette pièce aux multiples boîtes aux lettres, sera transformé en un lieu ouvert sur le jardin. Enfin, le plateau technique sera entièrement refait. « L’ensemble du site bénéficiera d’une rénovation énergétique. » Objectif : 36 % de gain énergétique et 39 % de diminution des émissions de CO2.

Catherine Lagneau annonce aussi un investissement de plus de 90 millions d’euros pour le nouveau site situé à Versailles-Satory. « Il regroupera les laboratoires qui étaient initialement sur nos sites d’Evry et de Palaiseau : les laboratoires de matériaux, les laboratoires de rénovation énergétique et systèmes et ceux de robotique. »

Mines Paris – PSL en chiffres

Création en1783 / 5 sites géographiques (bientôt plus que 4 sites avec le projet de Versailles-Satory) / 1 480 étudiants inscrits / 230 ingénieurs civils et 90 doctorants diplômés par an / 225 enseignants-chercheurs (dont 15 % recrutés à l’international / 400 doctorants / 26 % internationaux / 230 enseignants-chercheurs

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter