Shérine Bekkaye, étudiante en 4ème année à l’Ecole de Management Léonard de Vinci, le dit elle-même « Je suis un pur produit de l’EMLV ! » C’est dire si elle a trouvé sa place dans la vie étudiante et sur le campus. Elle nous raconte aussi quelles opportunités lui procure son cursus, ses échanges internationaux, les projets.

 

Comment êtes-vous entrée à l’EMLV ?

Je suis arrivée après 3 ans hors cursus scolaire. Je ne connaissais pas du tout le monde des écoles de management. Une amie diplômée de l’IIM (une autre école du PULV) me parlait en bien de son école. Je me suis renseignée et je ne regrette pas du tout mon choix !

Facile votre intégration ?

J’avais passé mon bac en candidat libre et je travaillais depuis 3 ans. Mon père m’a beaucoup poussée à reprendre mes études afin que je ne sois pas limitée dans ma carrière à moyen terme. Je suis donc arrivée plus âgée et expérimentée à l’EMLV. Je craignais un peu le décalage et je n’ai jamais été très scolaire. Tout se passe très bien ! Je m’épanouis tant dans ma vie scolaire que d’étudiante.

Qu’est-ce qui vous plait dans votre cursus ?

La formation est très professionnalisante, c’est cela qui me convient. Nous sommes à La Défense, entourés d’entreprises. J’ai trouvé très enrichissant de passer ma 3ème année à l’étranger : 6 mois en cursus en Norvège puis 6 mois en stage en Espagne. Cette année de césure fait du bien au milieu d’un cursus de 5 ans. Elle permet de gagner en maturité en découvrant d’autres cultures, en apprenant à se débrouiller seul. La double expérience universitaire/stage est très riche.

Léo Basket EMLV

Membres de l’association Léo Basket EMLV

étudiants EMLV

© Letitbe

étudiants EMLV

© Letitbe

Et la vie de campus ?

Elle est hyper dynamique et l’ambiance est vraiment sympa. Peu importe l’heure, on croise toujours quelqu’un, il y a de l’animation. Le niveau d’investissement des élèves pour leur école est impressionnant et les projets sont très variés. En 2ème année j’étais responsable du BDE, cela a été une expérience unique, professionnalisante et très conviviale. Cette année, avec mon ami Rawan nous avons repris l’association Léo basket avec l’ambition de la redynamiser. L’objectif est de créer des évènements, de faire partie d’un groupe, de s’amuser.

Ma vie de prof à l’EMLV

Votre lieu favori ?

Le foyer, un espace pour les étudiants où l’on fait un peu tout : prendre un café, discuter, se retrouver, faire une pause. J’y travaille même car j’aime être au milieu de l’animation, dans le bruit ! Je dois toujours négocier avec mes amis qui préfèrent aller au calme 🙂

Vous travaillez pour l’école aussi ?

J’ai lancé l’idée d’avoir un étudiant aux côtés de la responsable de la vie associative, Laurence Jouannet pour faire le lien, faire circuler les informations, faire le suivi des activités très nombreuses, etc… Elle a accepté et nous sommes trois à travailler avec elle.

 

Un beau moment à l’école ?

J’adore la journée d’intégration. L’évènement rassemble toute la communauté. Tout le monde s’investit pour que les 1ères années passent un bon moment, se sentent intégrés et accueillis. Nous leur montrons que ce qui leur a été dit sur les salons, lors des JPO est vrai. C’est un moment de consécration du travail et de l’engagement de tous.

 

L’intérêt de faire partie d’un pôle avec plusieurs écoles ?

Nous menons nos activités extra-scolaires sans distinction d’école. Nous réalisons aussi des projets communs. Durant la semaine transverse qui se tient deux fois par an, nous travaillons sur des projets en équipes multi écoles. Cette année nous avons travaillé sur la ville du futur en partenariat avec la Ville de Colombes. L’école nous met le pied à l’étrier avec ces projets transverses car les compétences que nous y développons nous servent tous les jours et seront valorisées par les entreprises.

Le Groupe Léonard de Vinci forme les cadres hybrides et digitaux dont le 21e siècle a besoin