C’est indéniable, les entreprises, tous secteurs confondus, ont besoin d’innover pour répondre aux besoins du marché. Elles ne peuvent plus le faire seules, sans interagir avec des écosystèmes ou en restant organisées de façon segmentée. La révolution numérique et la transformation digitale sont en train d’irriguer tous les secteurs de notre économie, touchant à la fois les entreprises mais aussi le secteur public, les startups, les organismes de recherche, le domaine de l’éducation… C’est devenu un enjeu majeur, source de nombreuses évolutions où le « chacun pour soi » n’a plus sa place. 

 

La coopération entre acteurs, une des clés de réussite pour innover ?

Je suis convaincue que la coopération est un des leviers clés dans une démarche d’innovation. Il ne faut pas hésiter à casser les silos, sortir de sa zone de confort, provoquer des rencontres pour avancer.

Sur le papier, certaines entreprises de mon écosystème [l’Innovation Factory] n’ont absolument rien en commun (fonctionnements différents, secteurs d’activité très divers, tailles d’entreprise hétérogènes…). Pourtant, en discutant avec elles de leurs réflexions stratégiques, on se rend très vite compte qu’elles travaillent sur des problématiques communes et qu’elles ont tout intérêt à échanger, à partager leurs expériences et leurs bonnes pratiques pour avancer plus efficacement. La coopinnovation c’est avant tout une relation donnant-donnant et gagnant-gagnant.

C’est également vrai dans le monde de l’éducation : les valeurs de collectif et de partage sont aujourd’hui essentielles pour savoir travailler en équipe, évoluer et apprendre les uns des autres. Ces fameuses softskills sont au cœur des transformations dans l’enseignement supérieur… Enrichir les savoir-faire des savoir-être, comprendre que les deux sont indissociables, mais aussi que faire dialoguer l’apprendre et le faire c’est enrichir les connaissances et construire de nouvelles collaborations entre étudiants et entreprises qui sont stimulantes et c’est un des piliers fort de l’école que j’ai fondée, La Web School Factory.

Mon crédo à la WSF : miser sur la pluridisciplinarité, le collaboratif et un dialogue permanent entre l’entreprise et l’école via des projets concrets, ces fameux « live cases », que l’on retrouve dans les pédagogies anglo-saxonnes, réalisés avec nos entreprises partenaires. La vision des étudiants, leurs usages, leurs approches… viennent nourrir les réflexions des entreprises, les sortir de leurs zones de confort, au profit d’une démarche d’ouverture et d’innovation. C’est aussi ce qui doit être valorisé au sein des entreprises et dans tout type d’organisation : miser sur la pluridisciplinarité et la complémentarité des profils pour faire avancer des projets et dynamiser les équipes. 

Une forme de coopinnovation en plein essort : l’intrapreneuriat

L’intrapreneuriat (lorsqu’il est bien construit) est également une démarche intéressante que l’on voit se développer sous différentes formes dans les entreprises. Ma conviction c’est que là encore, c’est la complémentarité des profils et une méthodologie de travail adaptée qui garantissent la réussite de ce type de démarche. Notre programme d’intrapreneuriat (CFEE) s’organise avec des étudiants de différentes écoles et des collaborateurs d’entreprises qui codesignent et coconstruisent en équipes des offres innovantes, encadrés par des mentors professionnels. Hybridation, complémentarité, ouverture… autant de valeurs qui sont les fondements de la coopinnovation et les clés de la réussite des transformations !

 

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.

[Sup vs Covid] Communication de crise mode d’emploi

Basculer en 100 % distanciel en moins de deux semaines : les grandes écoles et universités ont relevé le défi que le confinement leur a imposé ! Un défi pédagogique et technique qui n’aurait pas pu être tenu sans une communication de crise ultra efficace....

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.