Dès la prochaine rentrée qui devrait se dérouler en 100 % présentiel, Burgundy School of Business (BSB) fera profiter ses élèves d’un Master Grande Ecole remaniée pour répondre aux nouveaux enjeux du monde qui les attend. Stéphan Bourcieu DG de la business school a présenté le 9 juillet 2020 la philosophie et les nouveautés du MGE made in BSB.

 

Student centric. Tel est le credo de BSB dans sa réflexion sur ce Master Grande Ecole nouvelle formule. « Au-delà des dimensions classiques de professionnalisation et d’internationalisation nous nous sommes interrogés sur le monde : quel est-il aujourd’hui, quel sera le monde de demain et que donner à nos élèves pour appréhender cette situation ? » indique Stéphan Bourcieu. Trois lignes de force ont alors été définies : apprendre à manager la complexité, acquérir une culture lead for change et donner les moyens aux élèves de repousser leurs limites.

Accompagner la transformation de la société

Alors que la complexité du monde ne cesse de s’accroitre en cette période de crise sanitaire et économique inédite, BSB s’attarde sur quatre grandes dimensions transformatrices de la civilisation : le développement durable, la diversité, l’IA et la mondialisation. Pour aller plus loin que la simple transmission de connaissances sur ces sujets centraux, l’école multiplie les initiatives pédagogiques, du pré-master au M2.

Elle a par exemple mis en place My mission lead for change, un module d’engagement citoyen. Permettant à la fois de donner de son temps pour une cause, d’acquérir de nouvelles soft skills et de se confronter à la réalité tout en prenant du recul pour mieux comprendre la complexité de la cause pour laquelle les élèves s’engagent. Toujours dans cette idée d’ouvrir les chakras des étudiants, BSB a créé un module obligatoire de philosophie du management en M1. Autre initiative pédagogique emblématique : le parcours BSB Humanities à McGill University (Montréal). Il permet à un petit groupe d’élèves de suivre un semestre en Humanités (histoire, géopolitique, psychologie, sociologie…) « afin d’avoir les clés de lecture pour comprendre la complexité du monde hors des outils classiques du management. » Covid-19 oblige, la date de départ du premier groupe, initialement prévue le 1er septembre 2020, est encore en suspens.

Prêts à transformer le monde ?

Une fois la complexité du monde assimilée, encore faut-il agir. C’est dans cette perspective que BSB souhaite accompagner ses élèves dans l’acquisition d’une culture Lead For Change. Une stratégie qui se concrétise plutôt au niveau Master 2 avec le module Leadership management par exemple. Ou comment « comprendre le rôle d’un manager d’un point de vue éthique et mener à bien une équipe dans la bienveillance. Bienveillance, le motto d’une école qui veut former des managers responsables capables de mesurer leur impact sur la société ». Parallèlement un Leadership Program prépare les étudiants de M2 les plus ambitieux aux sélections des Graduate Programs des grands groupes. « Des cours mais aussi des événements pédagogiques, dont un séminaire backpacking « une expérience unique à l’étranger, entre Pékin Express et Rendez-vous en terre inconnue » prévient Stéphan Bourcieu. Ou comment sortir de sa zone de confort pour affuter sa connaissance de soi.

Sky is the limit

Parce que BSB mise sur la diversité avec des voies d’accès de plus en plus larges, l’école compte sur une individualisation poussée de ses cursus pour permettre à ses élèves d’aller au plus loin et donner le meilleur de soi. Pas besoin d’attendre pour se spécialiser ! Dès la 1A il est dorénavant possible de choisir un parcours spécifique en plus du tronc commun. Culture, finance, audit-expertise-conseil, marketing-vente, data science, entrepreneuriat & innovation ou management international : à BSB on peut expérimenter tout de suite ces domaines. Sans oublier le droit à l’erreur : si l’étudiant réalise que ça ne lui convient pas, il peut switcher. En Master 1, le contenu est largement à la carte. « En Master 2, nous allons aussi de plus en plus vers une logique de MSc avec un double diplôme à la clé : le Master Grande Ecole et un MSc de BSB dans un des domaines d’excellence de l’école. »

Quoi de neuf pur la rentrée 2020 ?

Si trois scenarii sont élaborées pour la rentrée de septembre, BSB privilégie une rentrée en full présentiel. « Avec port du masque et règles sanitaires strictes bien sûr, nous souhaitons privilégier l’expérience étudiante » insiste l’équipe dirigeante. Un parti-pris ambitieux en cette période mouvante mais immédiatement basculable en mode hybride ou en full distant en fonction de l’évolution des contraintes sanitaires. Pour parer à toute éventualité, l’école a retravaillé la scénarisation de ses cours. Les cours fondamentaux et de M1 sont ainsi placés en blended augmenté et les cours d’expertises fortes (M2 ou MSc) en bimodalité (une partie des étudiants sont en présentiel et l’autre en live à distance). « Des équipements du niveau des studios de TF1 qui ont induits un investissement de 300 K€, rien que pour la partie technique » annonce Stéphan Bourcieu.