Ecole reconnue par l’Etat, Strate compte parmi les 60 meilleures écoles de design au monde selon le classement Business Week. Elle se distingue aussi comme la première école privée en France, pour la qualité de son enseignement. Son directeur Dominique Sciamma décrypte pour vous les trois programmes à ne pas rater à la rentrée.  

 

#1 Master in Design for Smart Cities

L’inspiration. Singapour, un tout petit territoire avec une très grande ambition : devenir la smart city iconique de l’Asie et du monde. Pour ce faire, le pays a lancé le programme Smart city for smart nation avec l’idée d’incarner une vitrine de la ville intelligente. Mais la smart city, ce n’est pas que de la technologie, c’est surtout des enjeux de vie. Et c’est là que le design intervient.

L’enjeu. Former des généralistes du design capables d’analyser des situations de vie humaine, d’enclencher un travail collectif avec des ingénieurs, des sociologues, des acteurs des collectivités territoriales… pour imaginer ou piloter l’imagination de services, d’infrastructures ou d’objets afin de créer des expériences qui font la vie urbaine.  Former des designers d’expériences de vie réussies dans une ville intelligente. 

Les débouchés. Les diplômés de ce programme se destinent à des postes de designers d’expérience dans toutes les structures publiques ou privées : gestion / leadership de projet ou concepteur de service par exemple. Toutes les entreprises et en particulier les entreprises de service vont avoir besoin de ces profils axés analyse systémique.

 

#2 Executive MBA Management by design

Le goal. Former le manager du 21e siècle, celui qui supprime le mot « manager » de sa carte de visite pour le remplacer par « leader ». Les managers qui gèrent sont formés dans les écoles de l’élite, des écoles nées dans un monde stable. Mais aujourd’hui, il s’agit plus de gérer mais bien de changer, de s’adapter, de s’intéresser aux gens et plus aux process.

Pourquoi ça marche. Former des professionnels qui pilotent des équipes et qui le font au nom de ceux avec lesquels ils travaillent, c’est typiquement une posture de designer. Car le designer s’intéresse au pourquoi plutôt qu’au comment ou au combien, c’est un empathique qui se met à la place de l’utilisateur final. Les soft skills des ingénieurs et des managers sont finalement les hard skills du designer.

 

#3 MSc Strategy & design for the anthropocène

La genèse. Ce programme est né d’une rencontre avec Alexandre Monnin, enseignant-chercheur à l’ESC Clermont, un philosophe du web spécialiste des théories de l’effondrement. Un nouveau rapport au monde qui serait étroitement lié au design.

L’enjeu. Former les activistes de demain, à même d’articuler les enjeux managériaux, technologiques, de design et de SHS… dans une démarche pluridisciplinaire très ancrée sur le territoire.

C’est pour qui ? Des futurs activistes venant d’horizons multiples désireux d’articuler leur savoir au service du bien commun dans une approche théorique de l’anthropocène. Ce programme hébergé par l’ESC Clermont ouvrira ses portes en septembre 2020.

 

>>> Envie d’en savoir plus ? Découvrez 6 bonnes raisons de rejoindre Strate Ecole de Design