Les open-spaces et flex-offices ont envahi les entreprises. Ces espaces aérés, lumineux, végétalisés et harmonieux (à l’esthétique toute scandinave généralement) seraient une réponse aux attentes des Millenials. A y regarder de plus près, la réalité est tout autre… 

 

Les Millenials – ces salariés de moins de 35 ans – ne souhaiteraient plus travailler dans des bureaux individuels fermés mais plutôt dans des espaces ouverts et collectifs ressemblant à un second ‘chez eux’…Cette séparation entre la maison et le travail se traduit aussi dans les nombreux services additionnels offerts dans ces lieux (restaurants, salles de jeux et de repos, crèches d’entreprise, etc.).

Ces espaces de travail sont donc conçus comme un moyen d’attirer, de motiver et de retenir les jeunes salariés réputés comme peu attachés à leur entreprise. Ainsi, ils correspondraient à leur façon de travailler, plus collaborative, plus flexible et plus agile que celle de leurs aînés : autant d’atouts que les entreprises entendent bien encourager.

Qu’en est-il vraiment ?

Tout d’abord, les Millenials sont effectivement plus sensibles que leurs aînés à la qualité de leurs espaces de travail. Ainsi 53% d’entre eux[1] considèrent que ce point est un critère important lors du choix de l’entreprise (contre 37% pour les plus de 35 ans). Il est donc légitime que les entreprises conçoivent leurs espaces de travail comme des facteurs d’attractivité de leur marque employeur.

Cependant, ce n’est pas parce que les Millenials vouent une grande importance à leur lieu de travail que les entreprises doivent automatiquement le faire évoluer :

  • Premièrement, les salariés ne sont pas tous des Millenials et comptent aussi des générations X, voire encore des baby-boomers. Il s’agit donc de penser des espaces de travail intergénérationnels qui conviennent à tous.
  • Deuxièmement, ces aménagements ont un coût… qui doit se traduire par un gain de performance économique ou sociale. À ce titre, l’open office reste, de façon générale, un mode d’organisation à éviter car il tend à diminuer les interactions directes[2] entre les salariés, leur productivité[3], à augmenter leur sentiment de mal-être[4] et, au final, il se révèle souvent plus coûteux que les bureaux individuels malgré la réduction d’emprise foncière qu’il permet.

En outre, quand les Millenials décrivent leur espace de travail idéal, c’est le bureau fermé individuel qui l’emporte (45%)… devant le bureau fermé partagé (21%) ou encore l’open space (10%). Le flex office (5%) apparait quant à lui très loin derrière ! L’open office et le flex-office – qui sont souvent présentés comme une réponse aux attentes des jeunes salariés – ne sont donc souhaités respectivement que par 1 Millenial sur 10 et 1 Millenial sur 20[5] !

Il est donc urgent de se détacher des visions stéréotypées pour réfléchir aux configurations les plus adaptées aux attentes et aux besoins réels de tous les salariés. Ils doivent d’ailleurs être étroitement associés à la réflexion afin de définir avec eux les espaces qui répondront au mieux aux exigences de leurs tâches quotidiennes.

en savoir plus sur les auteurs :

 

© P. Cauneau / Audencia

Thibaut Bardon, Professeur en Management et Responsable de la recherche en Management à Audencia Business School

 

© F. Sénard / Audencia

Nicolas Minvielle, Professeur en stratégie et design et responsable du MS Marketing, Design et Création à Audencia Business School

 

[1] Etude ParisWorkPlace SFL/IFOP (2019): « Quand les interactions au bureau créent de la performance » : https://www.parisworkplace.fr/wp-content/uploads/2019/06/Etude-PWP-2019.pdf
[2] Etude ParisWorkPlace SFL/IFOP (2019): « Quand les interactions au bureau créent de la performance » : https://www.parisworkplace.fr/wp-content/uploads/2019/06/Etude-PWP-2019.pdf

[3] Al Horr, Y., Arif, M., Kaushik, A., Mazroei, A., Katafygiotou, M., & Elsarrag, E. (2016). Occupant productivity and office indoor environment quality: A review of the literature. Building and environment, 105, 369-389 : http://usir.salford.ac.uk/id/eprint/39106/3/BAE-D-16-00533_final%20manuscript(1).pdf

[4] Oommen, V. G., Knowles, M., & Zhao, I. (2008). Should health service managers embrace open plan work environments?: A review. Asia Pacific Journal of Health Management, 3(2), 37 : https://search.informit.com.au/documentSummary;dn=424236471220718;res=IELAPA

[5] Source : Les Millenials au travail : Au-delà des idées reçues’, Etude CBRE : https://www.cbre.fr/-/media/cbre/countryfrance/documents/experience-immo-millennialsautravail.pdf

Devenez le roi de la négociation commerciale !

Vous voulez être incollable sur de la négociation commerciale ? Didier Roche vous donne tous les termes à connaitre pour maitriser le sujet dans son Lexique du bon négociateur commercial.

Le génie de Clairefontaine ? Savoir se recycler !

Comme l’explique le pdg de Clairefontaine Guillaume Nusse, c’est en se diversifiant et s’adaptant sans cesse que son groupe a franchi les générations et continue de croître…

Biogroup : testez votre réactivité !

« Ce groupe est un condensé de technicité et de savoir-faire, il y a forcément de la place pour vous ! » lance aux jeunes diplômés Stéphane Eimer (Université de Strasbourg 97), PDG de Biogroup. Rejoignez le numéro un français des laboratoires privés de...

Communicator : qui sera le communicant du monde d’après ?

Cas pratiques, théories, témoignages, données chiffrées… La 9e édition du Communicator dresse le portrait du communicant de demain !

L’application TousAntiCovid est-elle vraiment safe ?

Un expert en cybersécurité de l’école d’ingénieurs en intelligence numérique EPITA répond à nos questions sur l’application TousAntiCovid.

I.P.C dépoussière le monde du nettoyage

« Entrez dans une entreprise où tout est possible ». Ce sont les mots de Hervé Dohollou, Président d’I.P.C, société de fabrication de produits d’hygiène et de maintenance sains, pour les utilisateurs comme pour la planète.

Misez sur l’humain à la MACIF

Ophtalmologue, Pascal Michard a débuté son aventure MACIF comme sociétaire en 1986. Plus de 30 ans plus tard, il est en devenu le Président.

BNP Paribas Personal Finance: The good and safe place to work !

« Rejoignez une entreprise responsable et inclusive », assure Frédéric Thoral, DRH BNP Paribas Personal Finance

Alternet donne vie à votre énergie

Le Président ‘Alternet nous fait découvrir son entreprise… dont chaque collaborateur est actionnaire !

Prenez goût à une carrière all over the world chez Danone

Aujourd’hui Senior Vice President Global Sales chez Danone, Ayla Ziz a déjà une belle carrière derrière elle, marquée par des postes dans des multinationales dans le monde entier.