« Les évolutions de l’INSEEC en termes de taille, de qualité et à l’international sont exceptionnelles. »
Jean-Claude Puerto Salavert, Président des Alumni du groupe INSEEC

Un parcours sans faute
Issu de la troisième promotion de l’INSEEC, j’ai assisté à l’évolution de l’école qui me laisse admiratif car je suis entré dans une petite école qui a su intégrer les contraintes de taille critique pour devenir un acteur important de l’enseignement supérieur français. Depuis que j’ai pris la présidence des Alumni, j’ai pu observer qu’elle n’avait pas perdu son âme en conservant cet esprit particulier, cette philosophie qui se fonde sur l’équilibre « Le coeur et la raison » et sur le goût du risque « apprendre à apprendre ». De fait, elle continue à se situer, comme à l’origine, entre une école de commerce et Sciences Po.

 

L’ESC Chambéry rejoint le Groupe INSEEC et devient INSEEC Alpes Savoie
L’INSEEC (120 M€) a déjà résolu le fameux problème de « taille critique » qui secoue le monde des Business Schools en France, l’intégration de l’ESC Chambéry devenue INSEEC Alpes-Savoie s’inscrit dans la volonté de renforcer la stratégie en termes de formation, de recherche et de développement des relations avec le monde de l’entreprise, notamment sur de fortes problématiques internationales. En effet, l’expertise unique dans le tourisme haut de gamme et le management du sport de l’ESC Chambéry va entrer naturellement en synergie avec d’autres projets et écoles du Groupe (université de Monaco, Luxury attitude, le programme pour sportifs de haut niveau initié dans le monde du rugby, l’institut du management du Vin…) Sur le plan de la recherche, le rattachement des équipes de chercheurs de Chambéry au laboratoire de recherche de l’INSEEC s’effectue simultanément au recrutement de chercheurs seniors de grand renom, notamment dans le domaine de marketing. Sur le plan des relations avec les entreprises, l’intégration du site savoyard permet de développer le Pôle Executive de l’INSEEC et de renforcer les ressources et compétences mobilisées dans le cadre des projets de chaires autour du domaine du Luxe et du Tourisme.

 

« Si aux Etats-Unis, l’entrepreneur est un héros, en France, c’est presque un marginal ! »

L’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat constituent des valeurs extrêmement répandues dans l’école. Beaucoup de cadres et de chefs d’entreprise issus de l’INSEEC possèdent cette ADN car l’école leur a donné les outils pour s’améliorer et s’adapter tout au long de leur carrière. De fait, nous pensons que nous avons plus de devoirs que de droits ! A cet égard, nous sommes en train de passer un accord avec le MOOVJEE, créé par le président de l’IME pour la CCI de Paris. Cette organisation favorise la création d’entreprises des jeunes diplômés, quels que soient les niveaux (lycée, université, grandes écoles). S’il faut sensibiliser les élèves à l’idée que la création d’entreprise est une option réelle, il est nécessaire d’établir des passerelles entre l’entrepreneuriat et le salariat. Grâce à son incubateur, l’école fait plus d’efforts que d’autres établissements, mais ce n’est pas encore suffisant.

 

Les Alumni en action
Avec la croissance du nombre de diplômés 15 000 pour la GE, 35 000 pour le Groupe, j’ai dû résoudre le problème de la massification des Alumni. Nous avons donc pris la décision de réunir toutes les associations des diplômés du Groupe. Cela nous donne les moyens de construire une offre importante pour les stages, les emplois et l’aide à la création d’entreprises. A cet égard, nous servons de coach et de soutien aux créateurs d’entreprises issus de l’INSEEC. Du point de vue social, nous sommes conscients que le monde change que la grande entreprise licencie les plus de 50 ans et qu’il convient de les aider à renouer avec leur carrière en les accompagnants. Dans ce cadre, l’école nous soutient comme prestataire de service en tant que pourvoyeur de formation continue. Les manifestations en 2013 Un certain nombre de manifestations vont avoir lieu à l’occasion des 30 ans de l’INSEEC de Paris.
Pour se renseigner : www.inseec.com

 

Patrick Simon