Communiqué de presse:

L’École Centrale de Lyon a organisé pour la première fois des « Partner Days » dans le but de fédérer ses partenaires académiques internationaux dans un monde universitaire toujours plus globalisé. Les 18 et 19 mai derniers, l’École a mis en exergue sa vision internationale pour favoriser la mobilité entrante et sortante des étudiants.

 

 

Une rencontre internationale stratégique à l’heure de la globalisation

17 partenaires académiques venant des quatre coins du globe étaient présents pour cette première édition : Technische Universität Darmstadt, University of Surrey, Universitat Politècnica de València, Centrale Pekin, Technical University of Denmark, Duke University, Czech Technical University in Prague, Técnico Lisboa, Rwth Aachen University, Pennstate University, Universidad Pontificia Comillas, Shanghai Advanced Institute of Finance, UC San Diego, Technische Universität Dresden, Politecnico di Torino, Universidad de Sevilla, Wroclaw University of Science and Technology.

Afin d’attirer des étudiants internationaux, l’École a présenté son campus, ses laboratoires de recherche, ses formations ainsi que les atouts de la capitale des Gaules. Les responsables des universités partenaires présents ont ainsi pu se familiariser avec la volonté de l’École d’ouvrir une formation scientifique française et lyonnaise d’excellence à leurs élèves.

Un forum a été également organisé le premier jour afin de présenter aux élèves de première année les différentes formations et destinations proposées pour une expérience internationale. Les responsables des universités partenaires de l’École ont ainsi échangé avec les ingénieurs de demain.

Cette rencontre tend à développer et à fédérer une communauté unique constituée d’universités prestigieuses dispensant une formation d’ingénieur.

 

Un réseau T.I.M.E unique au monde

Membre du réseau T.I.M.E (Top Industrial Managers for Europe) l’École Centrale de Lyon compte près de 180 accords-cadres internationaux avec des universités reconnues dans 34 pays du monde entier.

Très impliqué dans la gestion des doubles-diplômes, T.I.M.E assure principalement la mobilité des étudiants, entre les institutions membres du réseau. Les étudiants préparent ainsi un double diplôme validé par l’institution d’origine et celle d’accueil.

Si le double-diplôme est enseigné principalement en français sur le campus lyonnais, l’École attire depuis peu les meilleurs étudiants français et étrangers en dispensant une partie de son cursus ingénieur en anglais.

 

L’École renforce son offre de formations internationales en anglais

Les formations en langues étrangères représentent de véritables leviers pour positionner la nouvelle génération d’ingénieurs auprès des entreprises. L’École propose ainsi depuis la rentrée 2016 pas moins de trois masters, dispensés en anglais :

  • Un Master’s degree in Nanoscale Engineering pour former des scientifiques capables de concevoir des dispositifs à l’échelle nanométrique.
  • Un Master’s degree in Aerospace Engineering pour former des cadres techniques et initier des chercheurs pour l’industrie aéronautique, qui compte les acteurs de la sous-traitance de grands groupes tels que Safran ou Airbus.
  • Un Master’s degree in Acoustics pour former des cadres de l’industrie, des chercheurs et des enseignants chercheurs, dans le domaine de l’acoustique ou des vibrations.

 

L’offre de formations internationales de l’École lui permet de se positionner au 5ème rang des meilleures écoles d’ingénieurs françaises*, d’être bien positionnée dans les classements internationaux TIME HIGHER EDUCATION, QS et Multirank et d’intégrer pour la première fois en 2016 le fameux classement Shanghai.

* Classement de l’Etudiant 2016