Le Prix Littéraire des Grandes Ecoles, fondé en 2009 à HEC Paris, entame l’année 2016 dans la joie et la bonne humeur. Depuis sa soirée d’ouverture, qui s’est déroulée fin novembre, l’événement est officiellement lancé ! Découvrez les coulisses de cette fin d’année ainsi que les projets à venir.

Antoine et Thomas, les deux présidents du PLGE officialisent l’ouverture de la cérémonie © Simon Lagache

Antoine et Thomas, les deux présidents du PLGE officialisent l’ouverture de la cérémonie © Simon Lagache

Les 6 premiers romans sélectionnés
La soirée d’ouverture a été l’occasion d’une rencontre entre l’équipe organisatrice, des étudiants, des éditeurs, des auteurs, et des curieux autour d’un buffet. Elle a été marquée par un moment fort : la révélation de la première sélection des ouvrages.
Voici les ouvrages retenus :
Nous dînerons en français d’Albena Dimitrova, Galaade édition (2015)
Changer d’air de Marion Guillot, Les Editions de Minuit (2015)
L’Orage de Clara Arnaud, Gaïa Editions (2015)
Pas Liev de Philippe Annocque, Quidam Editions (2015)
Kokoro de Delphine Roux, Editions Philippe Picquier (2015)
Le présent infini s’arrête de Mary Dorsan, éditions P.O.L (2015) 12 romans seront sélectionnés d’ici le mois de mai, mais au final, il n’en restera qu’un…

 

Début des sélections
Lors de notre premier comité de lecture, les oeuvres Kokoro, Pas Liev et Nous dînerons en Français ont été passées au crible par notre jury. Celui-ci a eu lieu mi-décembre, au Musée National Eugène Delacroix, où les jurés se sont retrouvés pour découvrir l’exposition du moment avant le début de la réunion. La réunion s’est déroulée dans une atmosphère détendue et cordiale. Chacun s’est exprimé, a pu donner son avis et défendre ses préférences, sans cependant se laisser influencer. Allez, on vous livre quelques avis : si le livre Kokoro a été ressenti comme une lecture agréable mais légère, le débat s’est animé autour de la lecture Pas Liev, de même qu’autour de l’ouvrage Nous dînerons en Français. Affaire à suive donc !
Le prochain comité de lecture se penchera sur trois autres ouvrages, à savoir : Changer d’air de Marion Guillot, L’Orage de Clara Arnaud et Le présent infini s’arrête de Mary Dorsan.

 

En exclusivité un extrait du premier paragraphe d’un des ouvrages sélectionnés :
Changer d’air, de Marion Guillot, Editions de Minuit
« J’allais au lycée ; j’avais gardé mes espadrilles et un goût de sable au coin de la bouche. Mes fils, l’été, trouvaient drôle de m’en jeter des poignées plein le visage ; j’avais la tête ailleurs ; ne me plaignais de rien ; j’étais là, devant la mer en plein soleil, à suivre les marées, le ressac, les traces d’eau, de sel et de sable mêlés ; c’était bon, c’était l’été. J’aime beaucoup lire sur la plage. »
Qu’en pensez-vous ?
Le dernier comité de lecture s’est tenu mi-février. Et puisque vous insistez, sachez que des conférences, des débats et des tables rondes se dérouleront en partenariat avec la Sorbonne et à la Maison Victor Hugo… Mais nous aurons l’occasion de vous en reparler !

 

Par l’équipe du PLGE

 

CONTACT :
http://prixlitterairedesgrandesecoles.com – Prix Littéraire des Grandes Ecoles –
@prixlitteraireprixlitterairedesgrandesecoles@gmail.com