Selon une étude Deloitte, les Millenials et la génération Z représenteront plus de 40 % du marché global des produits de luxe d’ici 2025, contre 30 % en 2016 [1]. Un des défis des grandes marques de luxe consiste donc à trouver un moyen pour séduire ces nouveaux clients adeptes du RoPo (Research online, purchase offline) [2] sans pour autant renier l’héritage des Maisons qui attire encore sa clientèle d’origine.

 

Ces dernières années, les collaborations se sont propagées car elles permettent aux marques de communiquer efficacement avec leurs différents segments de clientèle et de susciter l’engouement. D’un côté, collaborer avec des stars aux millions d’abonnés sur Instagram permet de toucher les digitales natives. D’un autre, nouer les partenariats entre clients et artisans permet de perpétuer l’héritage.

Les collaborations mode et musique font rêver les digital natives

Virgil Abloh, le créateur de Off-White, consacrée marque la plus populaire au monde en mai 2019 par la plateforme de recherche mode Lyst et qui se décrit lui-même comme « le designer non millénial avec une sensibilité de millénial » est le roi de la collaboration (Nike, Rimowa, Byredo, Jimmy Choo, Moncler,..). Et élément intéressant, il intègre le développement durable dans son approche en appliquant sa théorie des 3 %. Ainsi, au travers de sa collaboration avec Nike sur la Nike Blazer Mid Off-White c/o Virgil Abloh, il nous démontre qu’en changeant seulement 3% de la paire de base (Nike Blazer Mid) : matières, couleurs et en y ajoutant quelques détails, la paire de chaussure finale est complètement différente et revisitée. Passé maître de la transformation d’un objet banal en produit hautement convoité, il réussit à changer tout ce qu’il touche en or. Sa capacité à anticiper les tendances et à mobiliser ses fans contribuent sans aucun doute au succès de ses collections Homme chez Louis Vuitton dont il a pris la direction artistique en mars 2018.

Les grands acteurs du luxe utilisent certes des collaborations pour leurs créations de collections mais cherchent également à toucher les Millenials ou les Gen Z dans les domaines qui les passionnent tels que la musique. A titre d’exemple, pendant la fashion week Printemps- Eté 2020, plusieurs marques ont eu recours aux BlackPink, le groupe de K-pop féminin sud-coréen au succès international et dont la vidéo « DDU-DU-DDU-DU » a dépassé le milliard de vues sur You Tube.

Chanel, Buberry, Celine, et Saint Laurent ont bénéficié de la notoriété de Jenie, Lisa, Jisoo et Rosé, les quatre membres du groupe pour faire le buzz autour de leurs défilés. Chanel avec Jenie (23,6 millions d’abonnés sur Instagram), Burberry avec Jisoo (20,3 m d’abonnés), Celine avec Lisa (28,6m d’abonnés) et Saint Laurent avec Rosé (21,5 m de followers).

Les collaborations clients et artisans perpétuent l’identité et l’héritage

D’autres types de collaborations sont également à mentionner, celles qui permettent aux clients de travailler main dans la main avec les artisans. Ces dernières permettent d’accroître la reconnaissance d’une marque et de la pousser vers plus d’innovation. Par exemple chez Hermès, les partenariats entre maître sellier et cavaliers de renom ont permis le développement de selles plus techniques mais aussi plus confortables et de remporter des prix prestigieux. Le cavalier Simon Delestre, devenu numéro un mondial en 2016, collaborant avec Hermès, double vainqueur du Saut Hermès (concours de saut d’obstacles) au Grand Palais vient de remporter en décembre 2019 le Grand Prix du CSI5* du Longines Masters de Paris. Une belle façon de perpétuer l’héritage d’une maison auprès de tous ses clients (jeunes et moins jeunes) !

crédits : Bruno Fournier

L’auteur est Isabelle Chaboud, Leading the MBA Brand & Luxury Management specialisation at Grenoble Ecole de Management

 

 

[1]  Global Powers of Luxury Goods 2018

[2]  McKinsey & Company, Digital Luxury Experience 2017, 25 mai 2017

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.