Avec Cannes et Venise, le Festival international du film de Berlin ou la « Berlinale » fait partie des évènements cinématographiques phares de l’année. Fondé en 1951 par les Alliés, qui cherchaient alors à faire de Berlin Ouest une vitrine culturelle du monde occidental, le festival, depuis lors, n’a point perdu de son aura et de sa réputation. En effet, la 63e édition de la « Berlinale », qui aura lieu du 7 au 17 février prochain, s’apprête de nouveau à accueillir les plus grands professionnels du cinéma et un public toujours plus enthousiaste et conquis, que même la froideur hivernale ne réussit à décourager. Féru de cinéma ou simplement amateur, la « Berlinale » peut-être le prétexte d’un agréable séjour au coeur de la capitale allemande où combiner détente culturelle et activité touristique. Retour sur quelques bons plans pour préparer au mieux votre futur voyage berlinois…

La célèbre Potsdamer Platz, coeur de la Berlinale

La célèbre Potsdamer Platz, coeur de la Berlinale

Tapis rouge sur la Potsdamer Platz !
A ne pas manquer : la Potsdamer Platz, où se concentrent les activités et les évènements du festival : projection et présentation de films, passage rituel des artistes, cérémonie d’ouverture et remise des prix. Bien que vous ne soyez pas V.I.P., tentez de goûter à l’effervescence magique que gagne cet espace moderne et imposant, qui persiste à marquer l’Histoire. Tapis rouge donc sur la Potsdamer Platz, où les projecteurs illuminent de mille feux ce qui constituait d’antan le célèbre « No Man’s Land », à la jonction des anciennes zones d’occupation russe, américaine et britannique. Profitez-en alors pour faire un petit crochet par la porte de Brandebourg, le Reichstag et le Tiergarten à quelques minutes à pied de l’agitation qui se trame sur le carrefour le plus connu de Berlin.

 

Berlin au rythme du festival
La « Berlinale », c’est aussi un festival qui se déroule dans l’ensemble de la métropole, où de nombreux longs et courts-métrages (compétition et hors compétition) sont présentés au public dans les différentes salles de spectacle de la capitale, dont certaines en valent sûrement le détour, parmi elles, le vaste et magistral « FRIEDRICHSTADT-PALAST », organe habituel des comédies musicales ou encore la Maison des Cultures du Monde (Haus der Kulturen der Welt) au coeur du Tiergarten.

 

Quelques conseils…
Le programme de la « Berlinale » ne sera dévoilé que début février et les tickets d’entrée pour les projections ne seront mis en vente qu’une semaine avant les dates de représentation. Pour acheter ses billets, il faut être bien informé(e)… ces derniers sont disponibles soit sur le site internet officiel du festival (www.berlinale.de) ou dans quelques points de vente réservés à cet effet. Un conseil : achetez les billets dès l’ouverture des ventes, soit à l’affût devant votre ordinateur ou très matinal devant les kiosques. Bon à savoir, seuls deux billets peuvent être achetés  à la fois sur le site internet. Si vous avez manqué de rapidité, vous pourrez toujours tenter votre chance sur place auprès des vendeurs à la sauvette, dont vous ne louperez point les annonces répétées et résonantes quelque temps avant la séance. Les prix d’entrée sont largement accessibles et raisonnables, le défi consiste davantage à acquérir les billets avant leur épuisement. Aussi, à l’heure de la « Berlinale », la capitale allemande devient plus qu’à son habitude un lieu privilégié d’attraction, hôtels et auberges sont vite pris d’assaut. Pour vous étudiants, la solution la meilleure marché demeure encore certainement le « couch surfing » ou l’auberge de jeunesse. Mes chers lecteurs, plus une once d’hésitation, du 7 au 17 février 2013, la capitale allemande sera « the place to be », même si cet adage définit continuellement notre chère et tendre Berlin.

 

Angélique Brunelle