Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Je troque donc je suis ?

Troc : la tendance fait son comeback depuis la crise
adobestock

Donner plutôt que jeter, mieux encore : échanger. C’est la solution antigaspi, économique et solidaire qui séduit de plus en plus les Français. Zoom sur le phénomène du troc, ce truc au message choc qui redevient chic.

« Le troc est l’opération économique par laquelle chaque participant cède la propriété d’un bien et reçoit un autre bien » vous apprendra Wikipédia. Le troc consiste effectivement à s’échanger des biens, mais aussi des services, des denrées alimentaires, des savoirs, des espaces… Parce qu’on a tous quelque chose qui pourrait servir à quelqu’un !

Le troc revient, passe le message à ton voisin !

Existant depuis des millénaires, très pratiqué dans les civilisations anciennes, le troc fait aujourd’hui son grand comeback. En partie depuis la crise sanitaire et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19. « Les gens ont ressenti le besoin de partager et d’échanger en ces temps de distanciation sociale », s’est aperçue Kafia Ayadi, Professeur assistant en Marketing et en Comportement des consommateurs à NEOMA Business School.

Un lifestyle

Alors que les aînés étaient attachés à la propriété, la Génération Y valorise de plus en plus  l’usage ponctuel et réfléchi. « C’est la socialisation inversée »,nous apprend l’experte. « Les enfants apportent à leur tour une nouvelle pratique de consommation au sein du foyer. » Mais plus qu’un effet de mode, ce mode de consommation est un véritable mode de vie. « Le troc se rapproche de la frugalité : consommer moins mais mieux. » 

Les avantages

Troquer permet ainsi d’économiser. Ce style de vie participe en effet à la préservation de notre porte-monnaie, de notre bien-être… et de la planète ! Il évite le gaspillage, la surconsommation et le superflu. Car le troc donne une seconde vie aux objets, limite les déchets et s’inscrit pleinement dans une économie circulaire et collaborative. Et puis, comme constaté lors de la crise, « c’est également une réponse à un besoin de contact avec les autres et de bien-vivre ensemble. Tout le monde peut s’entraider avec les moyens dont il dispose » explique Kafia Ayadi. Économique, écologique et solidaire, ce système d’échange socialement responsable a tout pour plaire.

>>> A lire : portrait d’un étudiant-entrepreneur, créateur d’un site de troc

Marché de la seconde main et troc : la vague du vintage

Le troc s’inscrit dans une démarche plus globale, à savoir l’explosion du marché de la seconde main qui représente près d’un milliard d’euros en France. « Un chiffre qui devrait doubler d’ici 10 ans », souligne Juliette Weiss, rédactrice à Sup de Luxe. Celui-ci s’est énormément développé online et offline : rayons d’occasion dans les grandes surfaces, trocathlon, ventes privées et outlet en ligne, boutiques solidaires… Même dans le luxe. « Les produits de luxe ont une histoire riche et sont conçus pour durer dans le temps. Certains d’entre eux sont élevés au rang d’icône et se vendent encore mieux d’occasion que neufs, notamment quand il s’agit d’éditions limitées qui ont un énorme succès dans les ventes aux enchères », témoigne Sandrine Poupon, Directrice de l’EIML Paris. « Des salles de vente aux sites de shopping, il n’est pas rare que certains objets, après une deuxième vie, en retrouvent une troisième », complète Juliette Weiss. Voire neuf vies comme les chats !

6 sites / applications pour troquer tout ce que vous voulez

leboncoin

Vinted

Stootie

MyTroc

France Barter

Trocr

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter