Trois mots pour résumer une école fondatrice de l’Alliance Artem aux côtés de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy et de Mines Nancy ? C’est le défi relevé par Florence Legros, directrice générale d’ICN Business School, dans son interview Initiales.

 

Indisciplinarité

Florence Legros, directrice générale d’ICN Business School (membre de l’Alliance Artem) - © Bastien SITTLER

Florence Legros, directrice générale d’ICN Business School (membre de l’Alliance Artem) – © Bastien SITTLER

Je préfère ce terme à celui de transdisciplinarité ou de pluridisciplinarité. Car à ICN Business School, on ne parle pas de sédimentation ou de superposition de disciplines mais bien de disciplines qui se frottent entre elles et dont les frontières se confondent peu à peu. Tous ensemble, nous explorons cet espace qui va devenir commun : chez nous, il n’y a pas de frontières.

Notre credo ? Faire sortir nos étudiants du cadre. J’aime dire qu’ils sont des poissons libres de nager à contrecourant ! Des jeunes créatifs qui agissent avec agilité, souplesse et plasticité, prêts à vivre dans un environnement complexe, incertain et mouvant. Je me rappelle notamment d’une rencontre avec un groupe d’élèves lors d’un hackathon sur les smart cities. Ils avaient développé un système d’éclairage urbain basé sur des cactus bourrés d’électrodes.  Alors qu’un membre de l’équipe me tenait un discours scientifique digne d’un étudiant des Mines… j’ai découvert qu’il était formé à l’école d’art ! L’incarnation parfaite de la philosophie Artem.

 Commitment

On pourrait aussi dire « citoyen », un terme qui renvoie à l’esprit d’équipe, à l’engagement et à la responsabilité, des valeurs profondément ancrées dans l’ADN de l’école. On a coutume de dire qu’ICN Business School c’est une famille… et c’est vrai ! Je rencontre tous les jours des étudiants hyper engagés, généreux, responsables et respectueux.

Respectueux de l’environnement bien sûr. Tout comme moi, ils sont heureux d’évoluer dans la première (et la seule !) école certifiée ISO 26 000 et s’engagent de manière spontanée vers des actions axées développement durable. Comme lors de cette Green Walk organisée à la rentrée sur le campus, où ils ont ramassé 7 kg de mégots. Ils ont aussi un grand respect des autres et de la différence. Une démarche encouragée par l’école qui fait infuser la RSE dans tous ses modules et sur ses trois campus de Nancy, Paris et Berlin. Ils ont ainsi tous les outils en mains pour devenir des managers responsables.

 Newton

Le Newton est l’unité de mesure de la force, ainsi nommé en l’honneur d’Isaac Newton pour ses travaux en mécanique classique. Et l’ICN est une vraie force, un magnifique accélérateur pour ses élèves et ses diplômés. On les pousse, on les tire vers le haut… et ça leur plait. Ils nous disent qu’ils grandissent, qu’ils s’épanouissent, qu’ils s’inspirent les uns des autres. Tous ensemble, nous générons  une force commune qui les fait avancer, qui permet à chacun de façonner son avenir. Et il n’y a pas de côté obscur de la force à l’ICN !

En tant que directrice, ils me transmettent aussi beaucoup d’énergie. Comme récemment, lors de l’ouverture de notre campus de Berlin. Même si on essuyait encore un peu les plâtres (les aléas de toute inauguration !), j’ai été particulièrement émue de faire découvrir nos nouveaux locaux aux élèves. Lorsqu’on leur a ouvert les portes et qu’ils sont entrés, j’en ai entendu certains dire « ouah ça déchire ! ». C’est vrai que nos locaux situés dans un immeuble designé par Jean Nouvel sont magnifiques, mais quelle joie de voir nos étudiants, leurs premiers utilisateurs, émerveillés et s’y sentir tout de suite comme chez eux. Un moment génial partagé avec mes collègues qui nous a rappelé pour quoi et pour qui on bosse tant. Nous en sommes revenus gonflés à bloc !

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.