Trois mots pour résumer une des trois écoles d’ingénieurs piliers du groupe Yncréa. C’est le défi relevé par Thierry Occre, directeur d’HEI. Il revient sur les atouts d’une école qui mise sur la personnalisation des parcours. Son credo ? Chaque étudiant construit un projet qui lui ressemble, chaque ingénieur HEI est unique.

 

Hauteur

L’ingénieur généraliste doit garder une certaine hauteur de vue face aux grandes disruptions environnementales, sociétales et technoscientifiques qui arrivent à grande vitesse. Pour préparer nos étudiants à ce monde d’aléas, nous les aidons à cultiver cette hauteur de vue en stimulant leur curiosité par de la veille technologique, une initiation à la géopolitique et aux grands défis du monde.
Renforcer les Humanités (notion que je préfère  aux fameuses « soft skills ») est d’ailleurs une vraie décision stratégique de notre part. La connaissance des cartes, des enjeux et de la tectonique géopolitique leur offre en effet cette vision 360, indispensable à la compréhension du monde.
Même si ces sujets peuvent paraitre un peu rugueux pours des jeunes de 20 ans, cet engagement est en réalité déjà une évidence pour ces citoyens du monde. Voyages, accès massif à l’information depuis le plus jeune âge et contact avec des camarades étrangers tout au long de leurs études : penser « monde » est naturel pour eux. A nous de leur donner les outils qui les aideront à décrypter ces enjeux.

Entreprise

Notre raison d’être. HEI a été créée il y 135 ans par le patronat du Nord de la France pour former les cadres et les dirigeants d’entreprises de la région. Une relation étroite que nous entretenons, entre autres, grâce à notre réseau  de 17 000 diplômés, très impliqués dans la vie de l’école. Afterwork, petit déjeuners, visites d’entreprises ou d’usines, ils répondent toujours présents pour accompagner nos élèves.
Une philosophie qui va de pair avec notre engagement pour le learning by doing, que nous développons aujourd’hui, via les eight week projects par exemple. Des projets de réalisation concrets basés sur un sujet réel d’entreprise ou de laboratoire et confié à l’école. Des projets de consulting grandeur nature développés par une team de 2 à 10 étudiants coachés par un professeur et donnant lieu, au bout de 2 mois, à un livrable proposé à l’entreprise.

C’est le Noooord HEI à fond avec les grandes industries des Hauts-de-France ! Automobile, mécanique, énergies renouvelables, chimie verte, supply chain, santé (avec les 300 entreprises et startups d’Eurasanté) : qu’on se le dise, le temps de la mono-industrie (charbonnage, textile…) est terminé dans le Nord !

Intégral

Notre valeur ajoutée : former des ingénieurs capables de conjuguer excellence scientifique et Humanités. Langues vivantes, communication, nouveaux types de management : des qualités aujourd’hui indispensables pour répondre aux défis du monde en créant des solutions nouvelles,  respectueuses des Hommes et de leur environnement. Car éthique et transhumanisme sont des questions qui se posent à l’ingénieur de demain. Et ils en ont conscience ! Preuve en est, un nombre croissant d’élèves engagés dans des associations étudiantes humanitaires. Un engagement qui s’exprime dans la région, auprès d’élèves en difficultés ou des plus démunis, mais aussi en Afrique, où certains d’entre eux vont construire des écoles ou des pompes à eaux de filtrage. Gestion de projet et de budget, éthique, maîtrise des langues, outillage scientifique et communication interculturelle : ce sont déjà des ingénieurs 360 !

La lettre bonus : Yncréa Symbole du collectif. ISA, ISEN, HEI : l’addition de ces trois écoles est la garantie d’un panel d’expertises inédit mêlant agro, agriculture, environnement, numérique, nanotechnologies, quantique, cyber sécurité…  Un écosystème dont la richesse me pousse moi aussi, en tant que directeur, à basculer dans une vision à 360. Ici, on n’a pas de quoi s’ennuyer… et ça permet de rester jeune !

 

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.