Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

FLSH ouvre un nouveau parcours intitulé “ Environnement et Transitions”

1-267

Communiqué de presse :

La FLSH (Faculté de Lettres et Sciences Humaines) de l’Université Catholique de Lille enrichit son Master Histoire – Relations internationales : Un nouveau Parcours Environnement et Transition ouvert dès septembre 2021 !

Dans le champ des relations internationales, la question environnementale se présente aujourd’hui comme centrale et même capitale pour les décennies à venir. La mise en évidence de biens communs à l’échelle planétaire, l’émergence de risques environnementaux globaux et la nécessité d’une accélération des transitions (énergétiques, numériques, etc.) imposent de nouveaux défis aux États et aux acteurs non-gouvernementaux. Dans cet esprit et afin d’adapter les profils professionnels à ces problématiques émergentes, la FLSH ouvre un nouveau parcours intitulé “ Environnement et Transitions” pour permettre aux étudiants du Master Histoire-Relations internationales de se spécialiser sur ces questions en Master 1 et en Master 2.

 

 

Nouveau parcours “ Environnement et Transitions” de la FLSH : Des préoccupations dans l’air du temps

 

Les questions environnementales sont plus que jamais au cœur des préoccupations de la nouvelle génération, engagée et solidaire, elle agit en faveur de nombreuses démarches écologiques. La création de cette nouvelle option de parcours par la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Lille résulte de cette mouvance et des problématiques sociétales auxquelles nous sommes tous confrontés. Terrorisme, crise sanitaire, sécurité alimentaire, les causes de ces pandémies sont trop souvent environnementales. Forte de ce constat, la Faculté reçoit de plus en plus fréquemment des demandes d’étudiants et futurs étudiants désireux de se former à ces enjeux pour devenir les experts de demain sur ces sujets. Liant l’environnement et les relations internationales, ces questions couvrent les grands défis écologiques du XXIème siècle. Le parcours Environnement et Transition est une réponse à ce besoin.

 

 

Un cursus pour explorer les problématiques internationales au prisme des évolutions environnementales

 

Ce nouveau parcours complète les deux parcours existant dans le Master Histoire / Relations internationales, à savoir : Défense & sécurité et Géopolitique. En complément des enseignements communs aux trois parcours, les étudiants du parcours Environnement et Transitions aborderont des thèmes plus spécifiques à leur formation, dispensés par des universitaires et des professionnels.

 

Lucas Thénard, Vice-Doyen FLSH et enseignant-chercheur en Géographie Physique, qui encadre ce nouveau parcours précise :

« Trois axes principaux sont développés dans le cadre du parcours Environnement et Transitions pour saisir la position des enjeux environnementaux dans les relations internationales. Le premier, circonscrire la problématique environnementale dans le spectre des problèmes internationaux et de l’élaboration des politiques publiques, le second, clarifier les débats internationaux sur la protection de l’environnement et les différentes transitions en cours et à venir,  et le troisième, identifier les points d’arrangement entre les questions environnementales et internationales actuelles (changement climatique, risque environnemental, gestion des ressources naturelles et paysagères, la sécurité sanitaire et alimentaire, la transition énergétique, la démographie »

 

Plusieurs enseignements complètent les cours proposés dans le socle commun, tels que :

  • Défis et opportunités de l’”Anthropocène” : changement climatique, biodiversité, etc.
  • Transition et sécurité énergétique
  • Droit et économie de l’environnement
  • Questions d’éthique de l’environnement
  • Agriculture et sécurité alimentaire
  • Cryosphère : enjeux des évolutions en cours aux hautes latitudes
  • Hydrosphère : mers et océans, bassins versants, paysages et eau, risques hydroclimatiques, la ressource “eau”, etc.
  • Risques « naturels ».
  • Démographie et migrations “climatiques”
  • Aménagement et urbanisme : enjeux et perspectives

 

 

Comment intégrer ce Master ?

 

Ouvertes officiellement depuis le 17 mars dernier, les candidatures au Master pour la rentrée universitaire 2021-2022, sur dossier et entretien éventuel, sont ouvertes sur Espace-admission. Le choix des élèves se fera sur la motivation et les projets professionnels. La Faculté est à la recherche de profils diversifiés, curieux et aux horizons multiples, tant sur le plan de l’ambition professionnelle que sur la formation initiale. La richesse des projets universitaires réside bien souvent dans les regards croisés des étudiants, français et internationaux.

Les qualités nécessaires à la réussite de cette formation sont avant tout la culture générale ainsi qu’une appétence pour l’actualité et les langues.

Un parcours agile sur 2 années de master, savant mélange d’un apprentissage théorique combiné à une ou plusieurs périodes de stages. Pour une meilleure maîtrise des problématiques terrain, les étudiants devront justifier de 8 à 10 semaines de stage minimum sur toute la période du master. La Faculté encourage d’ailleurs ses étudiants à effectuer ces semaines à l’étranger.

 

 

 

 

A lire aussi :

Décryptage – Bien s’exprimer à l’oral : un must-have en entreprise ! (mondedesgrandesecoles.fr)
Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter