Les réseaux catégoriels comme les réseaux de femmes ont le vent en poupe depuis quelques années. L’objectif de ceux-ci consiste à promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, dans un contexte organisationnel. Pourquoi cet engouement pour les femmes, soi-disant le sexe faible dans notre société ? Aujourd’hui, une femme accomplie peut tout à fait gérer de front sa vie familiale et professionnelle, pour peu qu’on lui ait donné toutes les clés pour le faire. Et savoir négocier son salaire est une compétence qui s’acquiert, comme tant d’autres, et se développe au long d’une carrière.

 

Se défaire des idées préconçues

En début de carrière, beaucoup de femmes ne veulent pas paraître impolies voir agressives. Encore aujourd’hui, on éduque les jeunes filles à être modestes et ne pas se mettre en avant. La peur du rejet et la peur de perdre son emploi sont des angoisses bloquantes dans leurs négociations. Certaines femmes pensent qu’on va remarquer qu’elles font un bon travail et qu’on leur proposera spontanément l’augmentation qui va avec. Mais dans 95 % des cas, cela ne se produira pas. Un travail de fond doit donc être réalisé auprès des (jeunes) femmes afin de les informer de ces biais cognitifs, avant de se lancer dans une négociation.

L’inégalité femme/homme toujours aussi prégnante

En France, en 2020, les femmes gagnent 10 % de moins que les hommes pour le même poste et les mêmes qualifications, en travaillant dans le même secteur. Bien souvent, elles sous-estiment la valeur monétaire de leur travail et, selon plusieurs études, si elles n’ont pas le réflexe de négocier, c’est parce qu’elles ne l’ont jamais appris. Une étude de l’Université Carnegie Mellon montre que seulement 7 % des jeunes diplômées négocient leur premier salaire… contre 57 % chez les hommes ! Beaucoup de femmes ignorent ces statistiques et ne savent pas qu’elles pourraient négocier davantage. À cela s’ajoute bien souvent un manque de confiance en soi et un manque d’appréciation de leurs propres talents.

#NégoTraining révèle des points de repère indispensables

Selon la seconde étude d’impact de notre dispositif #NegoTraining *, nous constatons une forte évolution du niveau de confiance des femmes qui ont participé à ces ateliers. Les chiffres sont là : avant la formation, seulement 22 % des femmes se déclarent confiantes pour évaluer le salaire auquel elles pourraient prétendre. Six mois après l’atelier, le chiffre passe à 70 %, et 1 an plus tard, 71 %. On observe la même tendance concernant la négociation salariale : seulement 6 % des femmes se disent confiantes dans leur capacité à négocier un salaire avant la formation, 57 % six mois après l’atelier et 1 an plus tard, 57% des femmes formées le sont toujours. Encore mieux, 7 femmes sur 10 ont utilisé les outils proposés dans la formation et ont obtenu une amélioration de leur rémunération ou situation professionnelle !

Bien se préparer à une négociation

Les étapes d’un processus de négociation restent les mêmes pour tous : une préparation en amont est garante d’une négociation constructive et réussie. D’abord, il faut connaitre sa valeur et évaluer son employabilité. Ensuite, il convient d’évaluer son salaire et les avantages souhaités (dans un package de rémunération). Puis se trouver dans une position favorable à la négociation et définir sa stratégie.

Faites-vous confiance

Il est important de gagner en confiance et en maturité pour se sentir à l’aise dans une situation de négociation. Alors pourquoi attendre ? Lancez-vous Mesdames et soyez exigeantes ! Parce que vous le méritez !

 

 

L’auteur est : Christine Naschberger, Professeure de Ressources Humaines à Audencia

*#NégoTraining est une formation proposée par Audencia à destination des femmes dispensée sous forme d’ateliers gratuits de 3 heures en petit format (20 participantes maximum par atelier) et animés par un binôme de formateurs.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.

Biogaran prend soin de ses jeunes recrues

20 ans dans l’entreprise et 10 ans comme directrice des Etudes & Projets Stratégiques chez Biogaran, pionnier des médicaments génériques. Une longévité dont Lucie Brenner-Bonnerave est fière et qu’elle revendique. Elle vous dit pourquoi Biogaran est l’entreprise dans laquelle postuler !

ENGIE GEM : l’énergie durable comme raison d’être !

Rendre possible la transition zéro carbone : le défi d’ENGIE. Témoignage de Jérôme Favier, Directeur Développement durable, Stratégie et Communication de la BU Global Energy Management

SIGH : l’habitat social durable et innovant à tous les étages !

Les métiers du logement social sont porteurs de sens et tournés vers l’innovation pour relever le défi de la rénovation énergétique. Démonstration avec Pierre Tonneau, Président du Directoire de la Société Immobilière Grand Hainaut.

Relevez le challenge de la transition verte chez GRTgaz

Avis aux ingénieurEs ! GRTgaz n’attend que vous pour l’accompagner sur la transition énergétique. De beaux challenges en perspective !