Être manager et ingénieur, oui c’est possible ! Ces formations d’excellence passent par le prisme de double-diplômes exigeants qui s’appuient généralement sur des partenariats entre business schools et écoles d’ingénieurs. Elles répondent à une double demande : celle des entreprises, notamment dans le monde de l’industrie, qui recherchent ces doubles qualifications et celle des étudiants désireux de diversifier leurs compétences.

 

DES PASSERELLES PLUS FRÉQUENTES DANS UN SENS QUE DANS L’AUTRE

S’il est fréquent que des ingénieurs enrichissent leur formation par un master spécialisé en management, il est plus rare que des managers complètent leur cursus par un volet technique. La tendance est la même pour les doubles diplômes qui permettent d’obtenir le grade master de chacune des écoles dont notamment le diplôme d’ingénieur : les cursus ingénieurmanager sont plus fréquents que les cursus manager-ingénieur. La mise en place de ces derniers demande une grande cohérence dans l’élaboration du programme et implique des relations particulièrement privilégiées entre écoles d’ingénieurs et business schools. Par exemple, TBS propose un double diplôme dans les deux sens (ingénieur-manager et manager-ingénieur) avec l’école des Mines d’Albi. L’ingénierie pédagogique a été réalisée par les deux écoles, en étroite collaboration. La double compétence porte sur deux filières, très complémentaires de ce qui est enseigné à TBS : le génie industriel (enseignements en ingénierie et approfondissement des modules de Management des opérations enseignés à TBS) et le génie des systèmes d’information (enseignements en ingénierie des systèmes et réseaux et approfondissement des modules de gestion des SI enseignés à TBS). Ils conduisent, de façon accélérée, et c’est cela qui est essentiel dans cette acquisition de double diplômes, à des carrières pour lesquelles les doubles compétences sont un vrai plus : DSI (directeur des services informatiques), chef de projet système d’informations, directeur de chaînes logistiques et d’approvisionnement ou bien encore responsable du pilotage d’un système de production.

DES DOUBLES CURSUS QUI RÉPONDENT À UN BESOIN SECTORIEL

La double formation d’ingénieur et de manager conduit à des fonctions managériales de haut niveau dans les univers à dominante technologique. Les élèves de business school peuvent y accéder par la voie d’autres doubles diplômes tels que le Master grande école associé à un Mastère Spécialisé (MS). Ils répondent généralement à une logique verticale et permettent aux étudiants d’acquérir des compétences complémentaires aux disciplines de gestion et de management, notamment des connaissances techniques sectorielles approfondies. Par exemple, pour répondre aux nombreux besoins en management de structures aéroportuaires, des constructeurs aériens et des compagnies, dans le domaine aéronautique, TBS s’est associée à l’ENAC à travers l’obtention d’un diplôme de MS (Airport Management, ou Air transport Management etc.) en plus du diplôme Master. Autre exemple, dans le domaine des risques technologiques ou pour répondre au besoin du négoce en environnement industriel, TBS s’est associée à l’INSA pour proposer deux doubles diplômes : le MS Safety Engineering & Management et le MS « Ingénieur d’affaires industrielles ». Le premier ouvre un accès rapide à des postes de responsabilité dans le domaine du management des risques, nécessitant une double lecture ingénieur/manager, tandis que le second ouvre la voie du négoce et de la vente en milieu industriel et technique, en France et à l’international.

DES FORMATIONS À FORTE VALEUR AJOUTÉE POUR LES ENTREPRISES ET LES ÉTUDIANTS

Les doubles diplômes associant compétences en management et en ingénierie présentent une grand valeur ajoutée tant pour les étudiants que pour les entreprises. Pour les premiers, ces filières de formation leur permettent d’accéder rapidement à des postes de responsabilités conjuguant compétences techniques et managériales. Elles peuvent constituer également, mais cela dépend des écoles, un bénéfice financier puisque les étudiants préparent deux diplômes sans surcoût de scolarité. C’est le cas à TBS. Ces doubles cursus répondent en outre aux besoins des entreprises qui recherchent des profils, souvent rares, de jeunes diplômés aux compétences multiples et dans des domaines technologiques. De plus, ces parcours sont sélectifs et l’obtention d’un double diplôme constitue, au moment du recrutement, un gage de sérieux, de motivation et de capacités intellectuelles. Les futurs employeurs des étudiants inscrits dans ces doubles diplômes le savent bien et valorisent cet engagement. Le marché étant de plus en plus demandeur de doubles compétences, nous avons fait le choix, à TBS, de privilégier ces doubles parcours dont 30 % des étudiants bénéficient dans chaque promotion.

Par Isabelle Assassi,
directrice de la formation initiale de Toulouse Business School