Le droit n’est pas qu’une affaire de juristes. Ou alors pas seulement… Les entreprises sont à l’affût de profils qui combinent des compétences juridiques et en management. Et pour cause ! Evoluant dans un environnement économique incertain, souvent ballotées par la tristement célèbre « inflation législative » française, les entreprises sont obligées de mettre en place un management des risques juridiques. Les formations EDHEC s’inscrivent dans cette dynamique ! Décryptage avec Anne Zuccarelli, directrice Entreprises & Carrières à l’EDHEC.

 

© fotolia

© fotolia

Comment se porte le marché de l’emploi pour les fonctions mêlant connaissance du droit et compétences en management ?
Ce marché est très dynamique. Depuis plusieurs années, les entreprises ont pris conscience qu’elles devaient adopter un management des risques de plus en plus efficace. Pour réduire l’exposition aux aléas, aux sanctions, ou aux contentieux, les services juridiques interviennent lors de toutes les étapes business cruciales telles que la négociation des contrats, le développement d’affaires… Par ailleurs, les débouchés sont importants au sein des cabinets d’avocat d’affaires.
Pour décrocher un poste dans ces fonctions, les jeunes doivent présenter le bon profil. Audelà des aptitudes techniques du juriste, les recruteurs souhaitent intégrer des professionnels ayant une excellente compréhension des enjeux business.

 

C’est donc dans cette optique que vous formez vos juristes ?
Effectivement, l’EDHEC a été précurseur en développant il y a près de 25 ans une filière Droit très ambitieuse, ce qui reste relativement unique pour une école de commerce. Nous cherchons à ce que nos étudiants acquièrent de solides connaissances juridiques pour leur permettre d’évoluer vers d’autres fonctions. De plus, une bonne partie de nos diplômés s’orientent vers le métier d’avocat d’affaires. A travers nos doubles diplômes, ils peuvent passer le concours d’entrée à l’école d’avocat et choisir leur spécialisation : gestion des risques, finance d’entreprise, fusion-acquisition…

 

Quelles formations proposez-vous ?
Nous proposons une formation en dernière année de Master, le LL.M. Law & Tax Management. Il s’agit d’une spécialisation pour laquelle nous disposons de 2 partenariats avec des Masters 2 de la Faculté Libre de droit de Lille et de Paris XI. En 2013, au regard du développement du marché de l’emploi, de la demande des professionnels et de l’intérêt des étudiants pour la filière juridique, nous avons lancé le cursus « Business Law & Management ». Réalisé en partenariat avec la Faculté Libre de Droit, ce programme qui commence dès la première année de notre programme Grande Ecole offre à ses étudiants l’opportunité d’obtenir conjointement le diplôme EDHEC Grande Ecole, une licence et un master de droit. Ce nouveau programme a été extrêmement bien reçu par les entreprises qui sont persuadées qu’elles auront accès par ce biais à un vivier de talents réellement pertinent.

 

Une des forces de l’EDHEC est son réseau de partenaires Entreprise. La filière Droit déroge-t-elle à la règle ?
Absolument pas ! Au sein de notre filière juridique, les stages s’effectuent au même rythme que les stages du programme Grande Ecole. Nous proposons même des dispositifs spécifiques tels que « O ne firm, One file ». Des cabinets d’avocats et des entreprises soumettent à nos étudiants des dossiers sur lesquels ils vont travailler pendant environ 3 mois. Tout au long du projet, nos Edhec rencontrent, échangent et débriefent avec des professionnels évoluant dans des institutions internationales prestigieuses. Ce sont bien évidemment des cas réels et le challenge est considérable pour nos jeunes. Récemment, impliquant une enseigne de la grande distribution : le monopole des produits pharmaceutiques. La mise en situation était particulièrement poussée…

 

En France, on parle souvent d’inflation législative. Le droit est donc une matière qui évolue constamment. Comment garantissez-vous à vos étudiants des enseignements en phase avec les attentes du marché ?
Freshfields, Baker & McKenzie, EY société d’avocats, White & Case… ces entreprises sont impliquées dans nos cursus et nous permettent de faire évoluer nos cours en fonction des demandes du marché. Par ailleurs, notre pôle recherche, LegalEDHEC, dirigé par le professeur Christophe Roquilly, se focalise sur le thème de la performance juridique. Les travaux de son équipe portent sur les différents leviers actionnables par la fonction juridique pour générer de la valeur, soit dans le management des risques, soit dans sa capacité à innover.

 

Par Anne Zuccarelli, Associate Dean,
directrice Entreprises & Carrières à l’EDHEC