Pour sensibiliser les étudiants à la responsabilité sociétale des entreprises, Heidi Reed, professeure de stratégie à Audencia place les étudiants dans un fait d’actualité qui a fait la une des journaux internationaux : l’affaire Foxconn de 2010.

 

Le contexte. Assumant le rôle de directeur pour l’assembleur taïwanais électronique, Foxconn, principalement implanté en Chine, les étudiants sont confrontés aux événements successifs qui ont précédé et suivi les suicides de salariés de l’usine en 2010, dont les conditions de travail sont épinglées. A travers un jeu de simulation digital, les étudiants doivent prendre des décisions stratégiques dans un scénario complexe et réel.

La genèse. Alors que la presse dénonce 17 tentatives de suicide dans l’usine de Foxconn en Chine, les participants du jeu de simulation sont renvoyés six ans plus tôt aux événements qui ont précédé et traversé cette crise. Pour chaque évènement clé, plusieurs choix d’action sont proposés dont celle prise réellement par Foxconn. Par exemple, lorsque deux journalistes de Caijing Business Journal attaquent l’entreprise Foxconn sur la violation des droits des salariés, les étudiants ont le choix de ne pas réagir face à ces allégations, d’appeler la presse pour donner leur version des faits ou de poursuivre les journalistes pour diffamation.

Ils risquent le licenciement si leur décision ne plait pas aux actionnaires, mais le jeu ne s’arrête pas là, 3 jokers leur étant accordés, il est toujours possible de changer d’avis et de poursuivre le scénario.

The game. A travers ce cas, les étudiants peuvent comparer leurs décisions et leurs impacts avec celles du véritable dirigeant de Foxconn. Le jeu de rôle met en évidence la complexité d’allier l’amélioration des droits des ouvriers de l’usine d’un côté, tout en maintenant un avantage concurrentiel pour l’entreprise. L’histoire de Foxconn donne un aperçu de la façon dont les gouvernements de pays émergents, tels que la Chine, ont commencé à placer leurs préoccupations sociales comme un enjeu de la croissance économique. En effet, les événements de Foxconn ont eu un impact mondial sur le mouvement social en faveur des droits des travailleurs et sur une production des composants électroniques plus responsable. Certains se demandent, peut être idéalement, si la fin du travail peu rémunéré est proche, une question à laquelle les étudiants devront faire face à la fin de la simulation.

Véritable fil rouge de son cours, Heidi Reed lance les discussions, si bien que les étudiants poursuivent les échanges alors que le cours est terminé.  Ils perçoivent qu’il n’est pas si simple pour les fournisseurs d’améliorer les conditions du travail et réalisent que les autres parties prenantes, notamment les consommateurs, ont aussi leur responsabilité.

Heidi Reed crédit : F. Sénard / Audencia

Pour réaliser ce cas disponible à la CCMP, la professeure d’Audencia s’est associée à Eliane Vacheret du Learning Hub Audencia pour imaginer le format digital. Ce travail a aussi été possible grâce à l’expérience personnelle de Heidi Reed auprès des organisations de défense des droits des travailleurs à Hong Kong au moment des suicides. Elle a ainsi pu utiliser les informations disponibles à partir de sources en libre accès.

Eliane Vacheret crédit : F. Sénard / Audencia

Eliane Vacheret crédit : F. Sénard / Audencia

[#PopTaCulture] Sherlock Holmes et Miss Marple : les experts du “sensemaking”

Miss Marple et Sherlock Holmes : détectives et managers ? Analyse de ces deux célèbres personnages de fiction par un professeur d’IMT Business School.

[Exclu] Les directrices et directeurs RSE, futur-e-s DG ?

Besoin d’une directrice générale ou d’un directeur général pouvant inspirer, piloter et incarner ce changement de modèle.

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

[EXPERT GRENOBLE INP] La crise de la COVID-19 : une révolution numérique dans les pratiques pédagogiques ?

La situation inédite de la période de confinement a amené l’enseignement supérieur à s’adapter en urgence à l’enseignement à distance.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

[EXPERT ESILV] L’apprentissage pour monter rapidement en compétences

L’apprentissage est le fruit d’une longue tradition de formation : en artisanat, restauration, boulangerie, hôtellerie, comme dans tous les métiers de l’industrie

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.