Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Comprendre le marketing responsable : comment les marketeurs adoptent-ils la green attitude ?

actus-etudiantes-15

Comprendre le marketing responsable : cette crise sans précédent que connaît notre monde peut servir de tremplin et permettre de réinventer, en profondeur, notre vision du marketing, des consommateurs et de la consommation en générale. Il est aujourd’hui globalement entendu que les acteurs gravitant autour des médias, de la communication et plus globalement des métiers du marketing, devraient occuper un rôle de plus en plus actif dans l’avenir de la planète.

 

Le marketing, et ses acteurs se doivent, non seulement d’apporter une touche vertueuse, mais également de se fixer des objectifs, de plus en plus concrets vers une “cause commune”, pour créer de la valeur et de l’engagement sur des sujets d’importance.

Face aux défis sociaux, environnementaux, culturels, économiques et politiques de notre époque, de nombreux mouvements sont apparus, pour prendre activement part à la construction d’un avenir plus durable, face à l’urgence climatique.

 

De la tendance au mouvement de fond

Je pense sincèrement que la volonté des marques d’amener les consommateurs à consommer moins mais à consommer mieux n’est plus simplement une tendance mais est devenu un véritable mouvement de fond, se construisant au fur et à mesure des actions et initiatives de nombreux acteurs du marketing adopte une attitude plus responsable.

 

Comprendre le marketing responsable !

Aujourd’hui le marketing durable est une réalité et les efforts commerciaux des marques en faveur de produits plus durables s’organisent, notamment pour satisfaire les désirs et besoins des consommateurs sans sacrifier les différents critères sociaux et environnementaux. En somme, les entreprises apprennent à faire cohabiter leurs propres objectifs avec les objectifs du développement durable. Citons par exemple l’apparition de nombres produits dit écologiques, qui, s’ils contribuent à satisfaire les besoins des consommateurs, respectent également de nombreux critères de protection de l’environnement et minimisent l’impact environnemental de la consommation qui produisent, grâce notamment à une meilleure sélection des matériaux, un travail sur les emballages à travailler sur la seconde vie des produits ou encore réfléchir à des filières de distribution plus locales.

Les critères de décision d’achat en France ont longtemps été axés sur les performances du produit, à savoir principalement le prix, et finalement, beaucoup moins sur des critères de durabilité ou encore d’impact sur l’environnement. 

 

Le respect de l’environnement, un critère qui peine à devenir prioritaire

Dans les faits, si le produit est efficace et pas cher, et qu’en plus il est respectueux de l’environnement, alors tant mieux. Mais si les produits ne remplissent pas les critères premiers de décision d’achat alors le critère de respect de l’environnement est souvent négligé.

 

En résumé un produit considéré comme vert n’est pas forcément gage d’adhésion de la part des consommateurs, et de nombreux marketeurs se sont cassé les dents sur cette problématique d’acceptation du produit “vert”.

 

Néanmoins, le marketing traditionnel a eu miraculeusement un impact plutôt positif sur certains produits respectueux de l’environnement, et les différents efforts marketing associés à des produits de plus en plus vertueux arrivent, finalement, à convaincre les consommateurs à utiliser enfin ces différents produits ou services, plus respectueux de l’environnement.

 

Citons par exemple un exemple tout récent : Nike qui se lance dans l’économie circulaire avec la vente de baskets légèrement usagées. L’entreprise ne vendra plus uniquement des chaussures flambant neuves mais prévoit également de commercialiser des paires de chaussures déjà portées ou présentant un défaut d’aspect.

 

Former les futurs professionnels du marketing aux enjeux environnementaux

Cette nouvelle génération de professionnels du marketing, maîtrisant l’ensemble des outils disponibles et historiques du marketing, et présentant des engagements en faveur du développement durable, sont de plus en plus recherchés par les différentes entreprises en France.

Et si ce marketing responsable est amené à impacter toutes les entreprises, et que de nombreuses sociétés poursuivent comme objectif de renforcer la confiance et de résoudre des problèmes importants, la maîtrise et la mise en application de ces aspects n’en est pas pour autant instinctive !

La formation à ces sujets combinant marketing, communication et développement durable est aujourd’hui vitale.

 

Pour preuves, au sein d’écoles d’enseignement supérieur, comme Digital College, fleurissent de nouveaux programmes.

Ces programmes sont proposés à ce public de futurs acteurs du marketing, de plus en plus nombreux, qui comprend qu’aucun problème n’est plus important que le défi de soutenir notre planète pour les générations futures. Ces futurs professionnels du marketing apprennent à communiquer différemment, et surtout à conjuguer compétences en marketing et respect du développement durable, dans le cadre de divers projets et sur le marché de l’emploi.

 

En tant qu’intervenant dans de nombreuses écoles de commerce, j’ai découvert que transmettre sur ces sujets est aussi enrichissant pour nous que pour eux, et j’ai grand plaisir à suivre l’évolution professionnelle de mes élèves, car la passion dont ils font preuve est fantastique, et je peux déjà voir, au quotidien, qu’ils sont là pour faire une différence et veulent changer le monde.

 

L’auteur est Arnaud Joly conférencier

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter