Massilia Défi Voile, c’est l’association de voile de Centrale Marseille. Depuis 3 ans, elle organise la Régate Intercentrales : un week-end durant lequel les cinq écoles Centrale s’affrontent sur l’eau ! Alors que la prochaine édition se tiendra du 9 au 11 novembre 2019, comment réussir à donner plus d’ampleur à ce nouvel évènement ?

 

Avec une seconde édition en perte de vitesse, la troisième Régate Intercentrales est un véritable pari sur l’avenir ! En cause : un manque certain de visibilité. Un sacré coup pour Massilia Défi Voile en 2018. Déterminés à ne pas revivre cette situation, nous enclenchons un plan d’attaque. Notre espoir : réussir à inscrire cet évènement dans les traditions centraliennes.

Prendre des risques

Une régate, c’est coûteux. Lancer un tel évènement n’est pas chose aisée. On ne peut pas s’appuyer sur l’historique et la popularité des éditions passées pour gagner la confiance des sponsors. Et impossible de mettre un prix de participation trop élevé. Un vrai défi que de subvenir aux besoins financiers nécessaires pour l’organisation. Comme un investisseur à la conquête d’un marché, il ne faut pas avoir peur des défis et tenter le tout pour tout.

Miser sur ses atouts

« Super week-end, vraiment une super expérience » (Centrale Nantes), « C’était cool d’essayer un autre support pour nous. Organisation au top, un bel évènement de la vie centralienne ! » (Centrale Lyon) … Une chose est sûre : les premières éditions ont su gagner le cœur de nombreux participants. 45 marins l’année dernière et des publications qui ont touché 7 000 personnes sur les réseaux sociaux. Ce qui a plu ? Les équipages de tous niveaux, de débutants à confirmés, le cadre idéal de l’archipel du Frioul et la cohésion incroyable entre les Centraliens. Notre objectif pour l’édition 2019 ? Continuer à capitaliser sur ce qui a déjà bien fonctionné. Une organisation réussie et une bonne ambiance.

Collaborer

Démarcher des sponsors, l’étape décisive. Pour la surmonter, nous travaillons de concert avec les autres écoles Centrale. Elles nous aident à agrandir notre sphère d’influence auprès de potentiels partenaires financiers. Entre ingénieurs centraliens, on se soutient ! Faire appel aux compétences des autres, collaborer sur des projets communs et travailler en équipe permet de maximiser ses actions. On innove et on réussit mieux ensemble. Surtout lorsqu’il s’agit d’un évènement inédit que l’on souhaite pérenniser. Un vrai travail de fond. Mais ça vaut le coup !

Keep in touch !

assos.centrale-marseille.fr/mdv

Facebook

LinkedIn

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.