A Audencia, les étudiants de la majeure Marketing Manager commencent leur semestre de spécialisation par un projet d’une semaine, avec cette année l’entreprise Sodastream comme terrain d’expérimentation. Au programme : travailler en équipe sur une problématique de marketing stratégique et formuler des recommandations à l’entreprise. Une pédagogie par projet classique en apparence, avec des points de coaching intermédiaires. Là où les choses deviennent originales, c’est quand chaque équipe d’étudiants change sa composition en cours de route !

 

Le contexte projet

Les étudiants doivent réfléchir en quelques jours au challenge proposé par Sodastream : quelle stratégie marketing adopter sur le marché français pour véhiculer au mieux la mission de l’entreprise « Protéger la planète contre la pollution du plastique à usage unique » ? Deux livrables principaux sont attendus : une nouvelle stratégie de positionnement de marque ainsi qu’un plan de communication.

L’originalité : un positionnement intellectuel évolutif pour les étudiants

Pour la première étape qui définit la stratégie de positionnement de la marque, chaque équipe de 5 étudiants se focalise uniquement sur l’un des deux thèmes suivants, dans une posture d’experte : soit « analyser les comportements et besoins des consommateurs sur le marché de l’eau », soit « faire un état des lieux critique des pratiques RSE des entreprises ». Une séance coaching rassemble ensuite deux équipes ayant travaillé chacune sur son propre sujet. Chaque équipe est alors chargée de présenter à l’autre ses conclusions : pendant que l’une parle et expose, l’autre, découvrant le sujet, prend des notes et questionne. On est alors dans un mode totalement collaboratif. Pour la seconde phase du projet, de nouvelles équipes de 5 sont formées à partir des deux précédentes, mixant cette fois « experts en pratiques RSE » et « experts en analyse du consommateur ». Ces nouvelles équipes recomposées vont travailler cette fois chacune de manière indépendante et proposer un plan de communication. Cette fois, les équipes sont donc en compétition entre elles.

Les apports pédagogiques

Le temps de travail sur ce projet est court, avec des phases intermédiaires denses, et fortement cadencées par les séances de coaching. Dans la phase 1, le fait de devenir expert sur un thème permet aux étudiants de développer des compétences de spécialiste et donc de fournir une analyse très approfondie de chaque sujet. La première séance de coaching permet de développer l’esprit de collaboration, l’apprentissage par les pairs, et incite à la pertinence des questions tout en favorisant l’écoute active.

En effet, s’approprier les enjeux de chaque analyse thématique est essentiel pour réussir la phase 2. Dans celle-ci, les étudiants vont utiliser leur expertise thématique acquise précédemment, et unir leurs forces pour proposer les meilleures recommandations opérationnelles. Certes au final, ils ne seront pas spécialistes des deux thèmes mais l’important est qu’ils auront appris de leurs pairs, collaboré en équipe, développé une grande flexibilité d’esprit, en se confrontant à des sujets qu’ils maîtrisent moins en apparence. Finalement ils auront expérimenté ce qui fait la vie des projets en entreprise : la complémentarité des compétences, la nécessité d’apprendre « en marchant » et d’acquérir un domaine d’expertise.

Ce projet, d’abord accueilli avec un peu d’anxiété par les étudiants du fait des changements d’équipes et du court délai de réalisation, a finalement été très bien perçu. Au-delà de l’expérience professionnalisante, puisque les étudiants échangent avec l’entreprise à chacune des étapes du projet, et du soutien de leurs professeurs en séance de coaching, les étudiants ont en effet fortement apprécié le fait d’effectuer un travail de fond. Ils se sont sentis particulièrement investis dans la phase d’apprentissage par les pairs. Un apprentissage à 360° !

Les auteurs sont

Céline Del Bucchia, professeure associée de marketing

crédit : F. Sénard / Audencia

Michaël Roux, assistant professeur en marketing

crédit : F. Sénard / Audencia

Erika Logeais, ingénieure pédagogique

crédit : F. Sénard / Audencia

 

E-tourisme : votre destination de rêve dans la poche !

Le tourisme aussi connaît sa révolution digitale. Comment les géants du tourisme se sont adaptés aux nouveaux modes d’achat et de consommation ? Eléments de réponse.

ENGIE Impact : construire un avenir zéro carbone !

Pilier essentiel de la stratégie zéro carbone du troisième groupe mondial dans le secteur de l’énergie, ENGIE Impact offre de belles opportunités aux jeunes ingénieurs dans la data et le conseil comme en témoigne Mathias Lelièvre, son CEO depuis avril 2019.

Sinomed : l’innovation, méthode ENS

Des Cours Florent à Sinomed, il n’y a qu’un pas ! Christophe Bureau (ENS 94), Vice-Président stratégie innovation du groupe nous partage sa passion pour la recherche et le développement de nouvelles innovations au sein du leader mondial des dispositifs médicaux.

Kaufman & Broad : devenez promoteur de vos idées

« Découvrez le métier de promoteur et rejoignez un groupe qui vous fait confiance » assure Virginia Bernoux, Directrice Générale chez Kaufman & Broad

La transformation digitale, le ticket gagnant de la FDJ

Devenez acteur de la transformation numérique à la FDJ ! Pour Guy Faia (INSA Strasbourg 83), directeur technique, « le jeu est avant tout une question de technologie ». Avis aux nouveaux talents du numérique !

Révélez votre âme de bâtisseur au sein du Groupe Artelia !

Artelia est un Groupe international multidisciplinaire de conseil, d’ingénierie et de management de projet qui intervient dans les secteurs du bâtiment, des infrastructures, de l’eau, de l’industrie et de l’environnement.

Webhelp Payment Services : bousculez les codes de la FinTech

« Laissez-vous gagner par la FinTech et ses nombreuses opportunités » assurent Dominique Chatelin et Baptiste Saves de Webhelp Payment Services

Flex-N-Gate Europe : l’automobile a besoins de vos lumières !

« L’industrie automobile est en quête d’ingénieurs polyvalents. Rejoignez-nous ! » assure Michael Vermot, Directeur Customer Business Unit de Flex-N-Gate Europe.

Framatome pour vous servir

Le chaudiériste et fabricant de matériel français intervient auprès des centrales nucléaires du monde entier.

La solidarité au bout du clavier

Paul Burrero a participé à une opération avec Emmaüs Connect pour former des personnes aux outils informatiques. Témoignage d’un étudiant solidaire dans une démarche salutaire.