Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Chères grandes écoles, et si nous parlions salaire ?

salaire grandes écoles

Si les jeunes diplômés ne citent plus le salaire comme critère numéro 1 dans leur recherche d’emploi, le pouvoir d’achat reste tout de même important à leurs yeux. Alors à quel salaire peut-on prétendre en sortant des grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs ? Eléments de réponse.

La Conférence des Grandes Ecoles (CGE) a publié comme chaque année son enquête premier emploi 2020. Si les résultats présentés dans ce rapport s’appuient sur une collecte de donnés réalisée entre décembre 2019 et mars 2020 (soit avant la crise Covid) ils restent une bonne indication de ce à quoi peuvent s’attendre les jeunes dip’ en terme de salaires, en début de carrière.

Une tendance à l’augmentation du salaire en sortie d’une grande école

Les nouvelles sont plutôt bonnes ! Pour les diplômés d’écoles de management, les perspectives de salaires à 2 ans sont favorables : entre la promotion 2017 et la promotion 2019, les salaires annuels ont augmenté de 3 500 euros. A la sortie d’école, le salaire brut annuel moyen d’un manager (hors prime) s’élève à 36 746 euros, 37 892 euros avec un peu plus d’un an d’ancienneté et 40 249 euros deux ans après l’obtention de son diplôme.

Il en va de même pour les ingénieurs : entre 2017 et 2019, leur salaire annuel a augmenté de 2 363 euros après deux ans d’expérience professionnelle. De ce fait, un ingénieur gagne en moyenne 40 958 euros annuels (hors prime) en début de carrière.

>>>> A lire aussi : Ingénieurs et scientifiques de France passe les ingés au scanner

L’égalité femme / homme perdure

Un hic : l’écart de salaire entre les femmes et les hommes, encore (trop) important. En 2020, les gaps de salaire entre les diplômés hommes et femmes de la promotion sortante travaillant en France sont proches de ceux observés dans l’enquête précédente. Concrètement, le salaire moyen des hommes est supérieur de 5,9 % à celui des femmes. En 2019, cet écart était de 6,1 %. Selon le type d’école, cela  équivaut en moyenne à une différence de  l’ordre de 2 000 à 3 000 € par an.

Quel salaire en sortie d’une grande école de commerce ?

HEC Paris :

Salaire moyen à la sortie : 60 000 euros

97 % des diplômés sont en poste 3 mois après la sortie

ESSEC

Salaire annuel brut moyen (primes incluses) : 54 000 euros

99 % des diplômés en activité ont trouvé leur emploi en moins de 6 mois.

ESCP BS

Salaire moyen annuel (primes incluses) : 45 849 euros

77 % de la promotion 2019 a été recrutée dès la sortie de l’école

Mais aussi…

emlyon business school

Salaire moyen à l’embauche (primes incluses) : 49 444 euros

92.6 % des diplômés du PGE trouvent un emploi moins de trois mois après l’obtention du diplôme

SKEMA BS

Salaire annuel brut moyen (masters spécialisés) : 48 000 euros

Taux d’emploi net : 90%

KEDGE BS

Salaire moyen à la sortie (PGE) : 36 000 à 40 000 euros

78% des étudiants trouvent un emploi avant l’obtention d’un diplôme

IESEG

Salaire moyen brut annuel (primes incluses) : 42 076 euros.

79 % des diplômés trouvent un emploi avant la sortie

Audencia

Salaire annuel brut moyen : 41 375 euros

92 % des diplômés ont trouvé un emploi dans les deux mois après la remise des diplômes

IMT-BS

Salaire d’embauche (hors primes) : 37 772 €

Quel salaire en sortie d’une grande école d’ingénieurs ?

Ecole polytechnique

Salaire moyen brut (primes incluses) : 70 000 euros

Télécom Paris

Salaire moyen brut (primes incluses) : 51 400 euros
97 % des diplômés ont signé leur contrat de travail moins de trois mois après leur sortie d’école

CentraleSupélec

Salaire brut annuel (primes incluses) : 51 333 euros

96 % du premier emploi signé en CDI

Ecole des Ponts ParisTech

Salaire d’embauche moyen brut annuel (avec part variable) : 47 900 euros

86% des diplômés ont trouvé leur premier emploi avant de quitter l’école

 Mais aussi…

MINES ParisTech

Salaire brut moyen d’embauche (primes incluses) : 48 285 euros.

Deux mois après leur sortie d’école, 87 % des jeunes ingénieurs sont en poste

ESTP Paris

Salaire moyen brut annuel à l’embauche : 41 300 €

ECE (INSEEC U.) 

Salaire annuel brut moyen : 43 900 € avec prime

CESI

Salaire moyen : 36 500 – 40 000 €

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter