Communiqué de presse :

Céline DARIE, professeure des universités en Chimie des Matériaux, est nommée directrice de Polytech Grenoble, pour un mandat de 5 ans, à compter du 13 mars 2020, par arrêté du 13 mai 2020 par la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur proposition en date du 13 mars 2020 du Conseil de Polytech Grenoble, école d’ingénieurs de Grenoble INP, institut d’ingénierie et de management de l’Université Grenoble Alpes.

 

Le parcours de Céline DARIE

Ingénieure diplômée de l’ENSCMu (École Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse), Céline DARIE obtient son doctorat, en 1994, à l’Université de Haute Alsace à Mulhouse. Elle commence à enseigner pendant son doctorat, puis en 1996, elle est nommée Maître de Conférences à l’Université Joseph Fourier, devenue l’Université Grenoble Alpes, rattachée à l’Institut des Sciences et Techniques de Grenoble, devenu Polytech Grenoble. Elle soutient, en 2005, son Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) et est nommée professeure des universités en Chimie des Matériaux en septembre 2018.

Elle enseigne la chimie du solide, les céramiques et les matériaux inorganiques dans la spécialité Matériaux de Polytech Grenoble. Elle assure plusieurs responsabilités (années, stages, projets) et participe activement à la vie de l’École (évaluations par la CTI, Conseils de Perfectionnement, implications dans les relations industrielles et académiques). Elle mène à partir de 2013 des actions inter-filières autour de la thématique de l’Innovation Pédagogique. Elle est aussi membre élue du Conseil de Polytech Grenoble entre 2018 et 2020.

 

Elle développe ses activités de recherche à l’Institut NEEL s’intéressant à la mise au point des stratégies de synthèse inorganique dans les thématiques des matériaux multiferroiques en collaboration avec des physiciens expérimentateurs et théoriciens. En 2012, elle devient responsable d’une équipe de recherche pendant 2 ans, puis en 2016, Directrice Adjointe du Département PLUM de l’Institut Néel. Au cours de ces activités de recherche, elle participe à l’encadrement de 9 thèses de doctorat et plus d’une vingtaine de stagiaires. Elle est l’auteure ou co-auteure de 77 publications scientifiques.

 

Les 4 objectifs majeurs identifiés par la nouvelle directrice :

  • Au Ier janvier 2020, Polytech Grenoble a rejoint Grenoble INP, nouvel Institut d’ingénierie et de Management de l’Université Grenoble Alpes. Il s’agit maintenant d’accroître la visibilité de Polytech Grenoble en contribuant à renforcer cette nouvelle structuration locale en s’appuyant sur le rayonnement du réseau Polytech pour valoriser son positionnement auprès des entreprises et à l’international.
  • Créer une dynamique avec les étudiants de la génération C, hyper-connectés : il nous faut réussir avec eux les nouveaux défis de la transition numérique, en les armant pour qu’ils soient prêts à développer leurs intelligences technologiques mais aussi relationnelles et émotionnelles.
  • Réussir à développer une ambiance qui favorise la qualité de vie au travail au sein de
    Polytech Grenoble, développer plus de confiance et favoriser la participation collaborative
  • Savoir prendre les leçons de la crise majeure que nous traversons où l’investissement de tous a été impressionnant pour réaliser les ambitions partagées pour nos étudiants. Même à distance ils ont été présents dans toutes nos décisions et actions, et c’est vraiment pour eux et pour la fierté d’être Polytech Grenoble que la mobilisation a été aussi forte.