La finance intrigue, fascine, parfois inquiète… Une chose est certaine, elle ne laisse personne indifférent. Mais connaît-on réellement tous ses domaines et ses métiers ? Surtout, comment des meilleures écoles mondiales dans cette spécialité. Directrice des programmes de finance à l’EDHEC, Pascale Viala décrypte ce secteur, les formations proposées et les modalités pédagogiques délivrées pour que les étudiants deviennent les talents espérés par les entreprises.

©fotolia

©fotolia

Quand on regarde le film « Le loup de Wall Street », a-t-on une image exacte du monde de la finance, à savoir la spéculation et le trading ?
Absolument pas ! La finance touche tous les secteurs d’activités. On la pratique au sein d’une banque d’affaires ou dans n’importe quels segments de l’industrie. A ce titre, les opportunités de carrières sont relativement vastes. Il faut cependant se doter des compétences adéquates pour exercer dans la fusion/ acquisition, la gestion d’actifs, la valorisation d’entreprises, le trading, l’investissement… A l’EDHEC, nos programmes de formation déployées par nos diplômés dans la plupart des activités financières. Clairement, tous nos programmes sont pensés par rapport aux orientations de carrière et au besoin des entreprises.

 

Quels sont les différents programmes en finance de l’EDHEC ?
Nous proposons un Master in Management d’une durée de 2 ans. Si la première année est destinée à l’acquisition des connaissances fondamentales, les étudiants vont se spécialiser en seconde année et choisir parmi en Corporate Finance & Banking, MSc en Financial Markets, et MSc en Finance. Délivrés intégralement en anglais, nos programmes sont extrêmement bien valorisés par l’industrie et décrochent les premières places dans les classements internationaux : par exemple, en 2014, notre MSc en Financial Market se classe 3è du classement des Masters in Finance du Financial Times.

 

Quelles sont vos valeurs ajoutées ?
Nous veillons à doter nos étudiants des bonnes compétences en fonction de leurs souhaits de carrière. Au cours de leur formation, nous leur procurons plusieurs expériences professionnelles et les sensibilisons à l’environnement réglementaire ou éthique. Dans le même temps, nous les immergeons dans des contextes multiculturels afin qu’ils maîtrisent les langues et les usages professionnels selon une zone géographique donnée : Europe, Asie, Amérique du Nord…

 

La législation, les pratiques… Tout évolue très vite dans la finance. Comment s’adapter à cette réalité ?
A l’EDHEC, chaque filière dispose d’une gouvernance qui s’appuie sur des advisory boards. Composés de dirigeants issus des secteurs financiers, ils contribuent chaque année à la conception de nos programmes pédagogiques et vérifient que les enseignements sont en phase avec les évolutions de l’industrie financière. Parallèlement, nous multiplions les partenariats avec les banques, les fonds d’investissement ou de gestion d’actifs, et les grandes entreprises.
Depuis septembre, nous avons conclu un partenariat avec GARP, première association mondiale de professionnels et académiques en gestion des risques financiers, ce qui est une preuve supplémentaire de la validité pédagogique et la pertinence de nos formations. Nous nous appuyons également sur notre centre de recherche en finance, l’EDHEC-Risk Institute. Attentifs à l’évolution des usages et des métiers, nos enseignants-chercheurs sont au coeur de la mise en place et de l’animation des programmes. Nous construisons des ponts entre la recherche et nos étudiants. Chaque étudiant va ainsi mener un projet de fin d’études, qu’il soit appliqué (pertinent pour l’industrie) ou fondamental (recherche sur des thématiques pointues sous la supervision des professeurs).

 

Quels modes pédagogiques privilégiez-vous ?
Nous avons de fortes exigences en termes de professionnalisation des étudiants. Si le Master 1 a pour objet l’acquisition de connaissances et de compétences ciblées, le Master 2 fait l’objet d’un stage, avec 6 mois obligatoires à l’étranger.
Au coeur de la salle de cours, nous varions les formats entre les études de cas, les interventions de professionnels de haut niveau, et les cycles de conférence sur des thématiques variées. Dans notre MSc in Financial Market, nous proposons une majeure en trading pour laquelle nous incluons des cours dans notre salle de marchés avec des simulations de trading et de gestion des risques. Notre Student Career Centre multiplie les rencontres entre les acteurs de la finance (dirigeants, opérationnels et RH) et nos étudiants, pour une intégration optimale dans le monde du travail en France et à l’international.

 

Par Pascale Viala,
Directrice du Financial Economics Track de l’EDHEC