Communiqué de presse :

Mercredi 4 mars 2020, à Abidjan, le groupe Weidong Cloud Education a officiellement signé un accord avec le gouvernement de Côte d’Ivoire pour le projet de « Plateforme Numérique de Développement et de Promotion de l’Artisanat ». Les contenus de formation de Brest Business School, proposés notamment au format digital, contribueront à la réussite de ce projet stratégique.

 

Brest Business School, l’Ecole Supérieure de Management digitale et internationale, poursuit son développement en Afrique à travers son groupement sino-européen. Rappelons que le groupe Weidong Cloud Education est le premier partenaire mondial de l’Unesco dans le domaine de l’éducation. Une première convention a été signée en 2014 sur la recherche et le déploiement de solutions technologiques dans le domaine de la formation et de l’éducation. Une deuxième convention a été signée en 2018, favorisant l’éducation et la formation professionnelle en Afrique. Les deux parties coopéreront dans l’utilisation des TIC (Technologies d’Information et de Communication) en vue de :

  • contribuer au développement de la formation professionnelle des jeunes en Afrique,
  • favoriser leur insertion professionnelle et leur carrière incluant l’accès aux emplois et à la création d’entreprise,
  • améliorer leur qualité de vie,
  • développer l’économie locale et le progrès social.

Cette convention de coopération s’inscrit dans plusieurs actions sino-africaines : la Priorité globale Afrique de l’UNESCO, l’agenda 2063 de l’Union Africaine, le forum Chine-Afrique et le plan d’actions conjoint Chine-Afrique 2019-2021.

Depuis plusieurs années, le Groupe Weidong Cloud Education travaille sur plusieurs projets pilotes tels que le Livre blanc de l’état de l’utilisation des nouvelles technologies dans plusieurs pays, un projet pilote de Smart class en Egypte, à Djibouti, au Maroc, etc.

 

Deux projets sont en cours de lancement :

  • En Côte d’ivoire pour aider à la construction de 13 « maisons des artisans » sur le modèle équivalent des « campus des métiers » en France. Ces maisons proposeront de la formation professionnelle, des ateliers pratiques, des boutiques physiques et également des galeries marchandes virtuelles qui permettront aux artisans d’exposer leurs créations pour favoriser l’échanges par e-commerce. Ce partenariat a été signé avec le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME. Dans un pays où l’artisanat représente 40% des emplois, c’est un enjeu de taille à la fois social et économique.
  • Au Congo, un partenariat a été signé avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire pour équiper les campus existants et nouvellement créés avec des équipements informatiques, digitaux, de la réalité virtuelle et des plateformes de formation e-learning.