Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Un nouveau plan stratégique pour Paris School of Business en 2025

plan stratégique Paris School of Business
Crédit Paris School of Business

« Nous ne sommes pas une école comme les autres ! » : le cri du cœur de Philippe Jamet, directeur général de Paris School of Business lors de la conférence de presse organisée par l’école le 27 octobre 2021. L’occasion pour Paris School of Business de dévoiler les axes de son plan stratégique 2025 dans un cadre original incarnant la démarche d’hybridation de l’école : les Cours Florent.

Paris School of Business a ainsi annoncé les trois accélérateurs stratégiques qui devraient lui permettre d’atteindre ses objectifs pour 2025, à savoir : accueillir 5 000 étudiants en cycles universitaires et plus de 500 étudiants en certifications et interfaces Galileo, réaliser + 16 % de progression et atteindre les 53 millions € de budget. Une perspective ambitieuse sachant qu’à la rentrée 2021, l’école accueillait 4 377 étudiants, dont 1 900 étudiants en alternance, et présentait un budget de 43 millions €.

Premier axe stratégique pour Paris School of Business : s’imposer comme une école augmentée

« Pour atteindre ses objectifs, l’école doit se battre avec les armes de la concurrence (et donc assurer des figures imposées pour monter dans les classements), mais elle doit aussi se battre avec ses propres armes » indique son directeur. D’où le premier axe stratégique de Paris School of Business pour 2025 : s’imposer comme une « école augmentée » grâce au support du Groupe Galileo Global Education. « Nous y travaillons avec des écoles d’arts et de création, de management, de multimédia, de santé et online : un terrain de jeu unique qui permet à Paris School of Business de développer une stratégie hybride et de renforcer des transformations éducatives à tous les niveaux. Nous avons un potentiel gigantesque que nous devons exploiter davantage pour enrichir nos cursus » rappelle Philippe Jamet.

Galileo Global Education c’est…

« Le numéro 1 européen, le n°2 mondial et le leader en France de l’enseignement supérieur privé. Nous accueillons 160 000 étudiants en Europe, dont 110 000 en France. Ce qui fait de nous, et de loin, le boss du secteur ! Paris School of Business est notre navire amiral et nous travaillons profondément avec l’école sur les sujets d’hybridation, d’international ou encore de digitalisation. Si elle reste maître de sa pédagogie, nous sommes pour elle un facilitateur mettant à disposition des moyens et des ressources pour lui permettre d’avoir ce rôle de leader et d’étalon dans cette transformation profonde du modèle pédagogique vers lequel nous tendons. Celui d’une école professionnalisante dont le combat est l’employabilité » tient à insister Vanessa Diriart, la présidente de Galileo Global Education.

Les campus hybrides : résolument stratégiques pour Paris School of Business

Une école 100 % hybridée donc, qui compte bien investir pour aménager et scénariser ses campus en ce sens. Dès 2024, une partie de l’école va ainsi être implantée en plein cœur du quartier de la Montagne Sainte Geneviève, en lieu et place de l’actuel campus d’AgroParisTech, l’école d’ingénieurs étant en partance pour Saclay. « Paris School of Business occupera une partie de ce campus de 20 000 m², où elle accueillera, entre autres, ses étudiants en premier cycle. D’autres écoles d’excellence du groupe seront aussi présentes (avec une quasi-certitude pour les Cours Florent) et des espaces communs seront créés. Cela va permettre d’introduire, dans le vécu quotidien de nos étudiants, cette dimension hybride, grâce à des ateliers et des lieux partagés. Ce campus sera donc à la fois une vitrine de notre stratégie et un laboratoire pédagogique » indique Philippe Jamet. Le campus situé dans le quartier Olympiade à Paris concernera plutôt des étudiants de master, avec « un accent tout particulier mis sur une hybridation adaptée à la pédagogie de l’alternance, pour effacer au maximum la dichotomie pouvant exister entre ce qui se passe en entreprise et ce qui se passe à l’école et ainsi maximiser les interconnexions » précise Héger Gabteni, directrice académique de Paris School of Business.

La dynamique partenariale de Paris School of Business

Troisième levier stratégique pour Paris School of Business : le développement de partenariats académiques et entreprises, nationaux et internationaux. Avec des écoles de Galiléo bien sûr (Domus Academy en Design / Fashion / Luxe, la Nuova Accademia delle Belle Arti en Design / Fashion ou la Regent’s University London en Fashion. Mais aussi des partenariats internationaux hybrides : diplômes (avec Australian Catholic University, Boston University, CESINE Design & Business School ou Griffith University) et certificats (Millikin University et San Francisco State University).

Cap sur 2025 : les quatre grands chantiers du plan stratégique de Paris School of Business

Pour atteindre ses objectifs, Paris School of Business compte miser, d’ici 2025, sur une refonte de son Programme Grande École. « Nos cursus sont bons et robustes mais qu’il faut les faire passer à un stade d’innovation pédagogique supérieur grâce à une pédagogie immersive dès la première année, un système de pré-majeures et d’électifs certifiants pour tester très tôt ses envies, des bootcamps, des projets et un vrai coaching carrière et alternance » précise Philippe Jamet. Autre chantier : le développement d’un environnement apprenant et de l’expérience étudiante, s’appuyant notamment sur le programme Happy Student Maker visant à « instaurer une expérience étudiante enrichie par des programmes rénovés, des campus et des lieux de vie stimulants, favorisant un environnement à leur écoute et à l’écoute de leurs besoins. Un environnement que l’école conçoit comme résolument « phygital ». Deux autres chantiers seront aussi mis en œuvre : la recherche comme levier d’attractivité et la valorisation de la marque.

Cours Florent & Paris School of Business : pourquoi ça matche ?  

Etre manager c’est savoir prendre la parole, s’exprimer en public, entrainer les autres dans sa vision… c’est parfois presque du théâtre ! Partant de ce constat Paris School of Business veut sensibiliser l’ensemble de ses étudiants aux arts de la scène grâce à des séminaires de leadership et management dispensés par des professeurs de l’école de théâtre. Des ateliers centrés sur l’art de transmettre sont aussi proposés aux enseignants de la business school.

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter