Associations innovantes : ESSEC

 

De gauche à droite, Alexandre le président, Willy le vice-président, Nicolas le trésorier et Alexandre le secrétaire général.

De gauche à droite, Alexandre le président, Willy le vice-président, Nicolas le trésorier et Alexandre le secrétaire général.

Fiche d’identité
Date de création : Janvier 2012.
Nombre de membres : 4 étudiants de l’ESSEC : président, vice-président, trésorier, et secrétaire général. « A l’ESSEC il n’y a aucune association qui a ce format-là », explique Alexandre. L’avantage d’être peu nombreux ? « Cela permet de vraiment travailler ensemble. On fait tous un peu tout. » L’année prochaine, l’association sera reprise par quatre nouveaux étudiants.
Mission : Un voyage en Amérique latine de quatre mois -septembre à décembre 2012-, du Pérou au Brésil, dont le but est « la réalisation et la production de films promotionnels pour des ONG implantées sur place. » La petite équipe reste une dizaine de jours avec chacune des cinq ONG, puis tourne un film promotionnel qu’elles pourront utiliser par exemple pour lever des fonds ou encore communiquer. En échange, les ONG leur fournissent le gîte et le couvert.
L’objectif : « voyager d’une façon différente, avec un objectif surtout, avec une dimension de solidarité humaine qui donne une épaisseur au voyage. »
L’association en une phrase ? « Créée par quatre étudiants profondément marqués par leurs précédentes expériences humanitaires, l’association Tournons le monde revêt un caractère alternatif et original dans le paysage associatif des Grandes Écoles. »
Valeurs : solidarité, esprit d’initiative, entreprise, aventure humaine.
Originalité du projet : « On essaie de proposer un outil à des associations de taille modeste qui n’ont en général pas les moyens suffisants pour recourir à des professionnels de l’image et du son. Pour elles, c’est un vecteur de communication et de sensibilisation important. »
Projets pour l’avenir : « Obtenir le statut d’intérêt général pour l’association, organiser des projections, des conférences à l’extérieur, et des expositions avec l’association photo de l’ESSEC, retourner dans nos anciens lycées et sensibiliser les futures générations à cette thématique. »
Et dans 10 ans ? « Le but serait d’avoir couvert beaucoup de zones du monde entier et de ne pas s’être cantonnés à l’Amérique du sud. Pourquoi pas une entreprise Tournons le monde qui chaque année financerait le projet. Et pourquoi pas élargir les missions : organiser des ateliers vidéo et des projections avec les associations locales. Avoir de plus en plus de personnes qui suivent le projet en live sur les réseaux sociaux. Obtenir du matériel plus professionnel. »

 

Programme du voyage :
8 – 18 septembre : Pérou avec la plantation solidaire Enamorate, une ONG franco-péruvienne.
Ses activités : reforestation, éducation à l’environnement, ateliers culturels, soutien aux producteurs locaux, éco-tourisme solidaire, etc.
23 septembre – 2 octobre : Pérou toujours, avec Otra Cosa Network (Dog’s shelter), une ONG péruvienne qui prend soin de chiens et chats abandonnés.
12 – 22 octobre : Bolivie, avec l’orphelinat Centro de Orogida Mariano Benjamin Arrueta, une ONG bolivienne, qui s’occupe d’adolescents de 14 à 17 ans.
5 – 16 novembre : Chili avec Solar Cookers International, une ONG internationale qui sensibilise à l’utilisation de fours solaires afin de favoriser le développement des populations locales dans ces régions particulièrement ensoleillées.
10 – 20 décembre : Brésil, avec Casa Do Zezinho, une ONG brésilienne. Son but : créer, au travers de l’éducation, des conditions pour que les enfants et les jeunes en situation vulnérable, de risque social, et de bas revenus puissent avoir une autonomie de pensée et d’action pour décider de leurs propres chemins de vie.

Budget :
Environ 27 000 € pour le voyage des 4 étudiants, tout compris, répartis en 11 000 € de dépenses quotidiennes (26 € par jour et par personne incluant le logement, la restauration et les transports), 10 000 € de matériel, 4000 € d’avion et 2000 € de frais de santé et administratifs.

Financement :
Contribution des membres (cotisations et travail estival), sponsors privés, prix associatifs. Les étudiants essaient par ailleurs de démarcher des entreprises de production afin qu’elles leur prêtent du matériel.

 

Claire Bouleau
Twitter @ClaireBouleau

 

Plus d’informations sur :
www.facebook.com/tournonslemonde