Startup : UMI, la femtech dédiée à la santé gynéco soutenue par ESSEC Ventures

startup UMI
Clémence d'Aligny, la fondatrice et Antoine Picot, Chief Technology Officer de UMI.

Créée en décembre 2023 par Clémence d’Aligny, UMI est une plateforme qui aide les femmes à prendre soin de leur santé gynéco. Pour cela, elle s’appuie sur les recommandations de patientes pour constituer un réseau de soignants et suggérer des solutions pour apaiser les symptômes. Sa fondatrice nous en dit plus.

Diagnostiquée d’endométriose pendant mes études d’ingénieure, j’ai vécu l’errance médicale et la difficulté de gérer une pathologie chronique lourde. J’ai rejoint le MiM de l’ESSEC en septembre 2021, ainsi que les équipes de Doctolib en alternance, pour me former sur l’innovation en santé. Je voulais trouver une solution utile pour aider d’autres patientes qui étaient dans mon cas. C’est comme ça qu’est née UMI !

La startup UMI : une solution au service des femmes et de leur santé

C’est en cherchant des heures des solutions et des soignants sur Internet que j’ai réussi à vivre avec ma maladie. En échangeant avec d’autres patientes, je me suis aperçue qu’on passait toutes par là.

1 femme sur 10 est concernée par l’endométriose, 1 femme sur 7 par le syndrome des ovaires polykystiques et 1 femme sur 5 pour le syndrome prémenstruel.

Je veux aider ces femmes à trouver les soins dont elles ont besoin en centralisant les recommandations sur une même plateforme. Aujourd’hui, UMI repose sur trois piliers :
– un annuaire de 900 soignants experts recommandés par des patientes et des associations
– un e-shop de 60 solutions naturelles et efficaces provenant de 13 marques partenaires, validées par notre comité médical
– un blog d’articles rédigés avec des professionnels de santé

4 000 personnes utilisent notre solution depuis janvier 2024 ! Le modèle économique reposant sur la vente des produits proposés, nous avons choisi de rendre l’annuaire et le blog accessibles gratuitement pour toutes.

Portée par une équipe engagée et soutenue par un comité médical

startup UMI

Bien que je sois la fondatrice d’UMI, je travaille main dans la main avec Antoine Picot, Chief Technology Officer, avec qui je construis toute la plateforme. Être bien entouré est clé quand on veut monter une startup dans la santé. Pour construire notre comité médical et scientifique, j’ai réuni des professionnels de confiance : Alice, sage-femme, Jeanne, pharmacienne et Joséphine, chercheuse en neurosciences et psychologie. Ce comité a bien sûr vocation à grandir et sera bientôt rejoint par d’autres professionnels de santé ! Nous avons également choisi de reverser 1 % de notre chiffre d’affaires pour la recherche sur la santé de la femme. C’est notre communauté qui choisira le projet de recherche qui sera soutenu.

Le soutien d’ESSEC Ventures

L’accompagnement des équipes ESSEC Ventures a permis à mon projet d’entreprise de gagner très vite en maturité, notamment grâce aux conseils précieux des alumni experts. Aussi, grâce au soutien de l’incubateur, j’ai eu l’opportunité de présenter UMI à l’Assemblée nationale et j’ai également récemment été lauréate au prix O Féminin de la Fondation ESSEC.

Pourquoi rejoindre un incubateur ?

C’est pour moi essentiel d’être accompagnée par des professionnels pour le développement d’UMI. Les rendez-vous mensuels avec ma manager à l’incubateur ESSEC Ventures me permettent de prendre du recul et d’être conseillée dans mes décisions. Lorsqu’on est passionné par un sujet, on peut vite se retrouver la tête dans le guidon. C’est important de s’entourer pour avoir un regard extérieur et un partage d’expériences qui nous font progresser efficacement.

Pour en savoir plus sur la startup UMI

Site internet
Linkedin / Instagram / TikTok

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Gourm'Edhec

Gourm’Edhec, l’asso culinaire phare de l’EDHEC

Gourm’Edhec, c’est avant tout une passion commune à tous ses membres, nouveaux comme anciens, petits comme moyens, benjamins comme doyens : la gastronomie. Le slogan de l’association le résume d’ailleurs plutôt bien : Gourmets quel est votre métier ? Manger, manger, manger !

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter