Quoi de neuf dans les écoles d’ingénieurs en 2022 ?

écoles ingénieurs 2022
crédits Adobestock

Télécom SudParis, ECE, ESTACA, CESI, UniLaSalle… La France ne manque pas d’écoles d’ingénieurs ! Et les spécialités sont aussi nombreuses. Cybersécurité, robotique, aérospatiale ou même chimie, le pays répond aux envies les plus pointues des étudiants ingénieurs. Avec un tournant majeur vers le développement durable et le numérique, les écoles s’inscrivent déjà dans l’ingénierie du futur.

Télécom SudParis, le futur des communications numériques

Apprendre aux ingénieurs à réaliser les communications de demain, telle est l’ambition de Télécom SudParis ! Avec des spécialités d’avenir comme la cybersécurité ou les réseaux, l’école vise des secteurs porteurs. Sa marque de fabrique : proposer des options passionnantes, dans l’air du temps. Si l’intelligence artificielle, l’environnement ou encore les jeux vidéo et les interactions numériques font déjà partie des choix, l’option santé va rejoindre son large catalogue afin de permettre aux ingénieurs en herbe de se créer un parcours qui leur ressemble.

ECE, tech et big data au rendez-vous

Située à Paris et à Lyon, l’ECE est l’école d’ingénieurs phare pour acquérir les compétences essentielles en informatique. Son objectif : former des as du développement, du codage, ou encore de la programmation afin de les préparer au mieux aux nouveaux métiers du secteur du numérique. Big data, objets connectés, énergie et environnement… Une école réservée aux « ingénieurs audacieux qui créent de la valeur dans les nouvelles technologies ! »

ESTACA, en route vers les transports durables

« Réinventer les transports » : telle est l’ambition de l’ESTACA. Et pour y parvenir, l’école entend former les prochains grands ingénieurs dans ces domaines en perpétuelle évolution que sont l’aéronautique, l’automobile, le ferroviaire, le spatial et le naval. Parmi les nouvelles préoccupations de l’école : s’inscrire comme un acteur fort de la mobilité durable en sensibilisant ses étudiants aux enjeux liés à l’énergie et au climat. Nouveauté notable pour la rentrée de 2022 : l’école compte ouvrir un campus sur Bordeaux.

CESI, la passion du terrain

« Révélez vos talents ! » Portée par cette baseline, l’école propose des parcours pour futurs ingénieurs généralistes, ou bien spécialisés en bâtiment et travaux publics, informatique, en systèmes électriques et électroniques embarqués etc. Un vaste choix pour les profils curieux. Petit plus : sa volonté d’ancrer l’apprentissage dans son ADN avec quasiment 60 % d’élèves qui choisissent de suivre leur formation tout en se professionnalisant sur le terrain. Engagé jusqu’au bout pour ses étudiants, CESI propose des remises à niveau en mathématiques et sciences pour les bacheliers qui en ont besoin.

ECAM LaSalle, « excellence, ouverture et épanouissement »

Fière de son campus de 70 000 m² en plein cœur de Lyon, ECAM LaSalle défend les valeurs humanistes des établissements lasalliens. Forte de sa volonté d’intégrer chaque étudiant tel qu’il est, l’école  « forme des ingénieurs qui mettent leur expertise scientifique au service d’un avenir éthique et durable. » Les options principales : un diplôme anglophone, une spécialité énergétique ou bien en génie industriel et mécanique. Le tout en gardant l’objectif principal de former des ingénieurs plus responsables et conscients des enjeux de la transition écologique.

EPF, la précurseure de tendances

« Innovation, Audace et Engagement » : voici les trois mots pour définir les ingénieur-es EPF. Autrefois nommée Ecole Polytechnique féminine, l’EPF a gardé son esprit avant-gardiste en proposant des formations généralistes qui s’adaptent aux mutations du monde. En master, différentes majeures d’actualité sont proposées telles qu’Energie et environnement, Architecture durable ou bien Ingénierie et numérique. Des spécialités actuelles enseignées dans des campus où règnent le bien-être des étudiants, comme le prouve la récente obtention du label Best School Experience 2022.

CPE, la référence côté sciences

Offrant des formations reconnues dans les domaines de la chimie et des sciences du numérique, l’école forme des ingénieurs de haut niveau scientifique. Egalement basée à Lyon, elle diplôme plus de 300 ingénieurs par an et se distingue par son activité de recherche. Au total : 400 enseignants-chercheurs, doctorants et post-doctorants font partie de l’école et 75 thèses sont produites tous les ans. Pas étonnant que l’école ait déjà formé trois lauréats du Prix Nobel !

SupOptique, l’école d’ingé’ qui vous fait de l’œil

Comme son nom l’indique, l’Institut d’Optique Graduate School est spécialisé dans l’enseignement de l’optique et la photonique. En offrant la possibilité de suivre une filière innovation-entrepreneur, l’école ancre sa volonté de former des esprits novateurs. Membre de l’Université Paris-Saclay, SupOp a fait son entrée dans le classement de Shanghai en 2020. Une belle récompense pour l’école spécialisée en sciences de la lumière !

ENI, une variété thématique et géographique

Ecoles publiques d’ingénieurs développées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, les ENI forment dans les principaux domaines de l’ingénierie. Génie mécanique, génie civil, électronique, informatique ou bien mécatronique sont au programme ! Une formation idéale présente dans plusieurs villes de France. Brest, Saint-Etienne, Tarbes ou encore Metz : il y a l’embarras du choix. Les ENI sont aussi célèbres pour leur dynamique internationale. Partenaire de plus de 200 établissements d’enseignement supérieur dans le monde, le groupe permet à tous les étudiants de passer au moins six mois de leur cursus à l’étranger.

ESA, vive l’agriculture de demain !

« Nourrir le monde d’intelligences. » Avec une telle devise, l’école d’ingénieurs spécialisée dans les secteurs agricoles, alimentaires et environnementaux promet de belles réussites ! En choisissant cette formation, les étudiants se destinent à des carrières passionnantes d’ingénieurs agronomes et choisissent de s’engager pour l’alimentation et l’agriculture du futur. Une dimension internationale est également possible : l’école angevine est partenaire de 150 universités dans le monde. Breaking news : à la rentrée 2022 l’ESA ouvre son campus parisien à Saint Quentin en Yvelines, au cœur de l’université Paris Saclay.

UniLaSalle, unis dans la (bio)diversité

Agroalimentaire, énergie, géologie et numérique : voici les spécialités qui font la célébrité de l’école UniLaSalle. En proposant cinq diplômes d’ingénieur différents, l’école permet de se spécialiser tout en gardant l’environnement au cœur de ses préoccupations. Membre du réseau La Salle, elle clame haut et fort ses valeurs humanistes et son ouverture au monde. Très engagée pour le développement durable, l’école permet à tous les futurs ingénieurs de mener à bien un projet sur cette thématique essentielle. C’est aussi un campus proposant de nombreuses activités associatives, comme les célèbres Ovalies UniLaSalle qui n’est autre que le plus grand tournoi universitaire d’Europe.

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter