Communiqué de presse:

La rentrée 2016 de Mines Albi enregistre de très bons résultats. Parmi les éléments marquants : la hausse continue de ses effectifs et du nombre d’étudiants internationaux qui a plus que doublé cette année et une sélectivité renforcée. Engagée depuis 3 ans dans une stratégie de développement et d’internationalisation de son campus, l’école des Mines d’Albi est ainsi en phase avec les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixés. Les spécialités sectorielles économiquement porteuses qu’elle a développées constituent un facteur fort de son attractivité puisqu’une étude menée auprès des nouveaux entrants démontre qu’elles ont conditionné le choix de 70% d’entre eux. 

Un recrutement plus quantitatif, plus qualitatif, plus international et toujours diversifié

chiffresCe sont 304 nouveaux étudiants, toutes formations confondues, qui ont intégré l’école des Mines d’Albi à la rentrée 2016, portant ainsi l’effectif global de l’école à 880 étudiants. Le nombre d’étudiants a ainsi progressé de 30% en 2 ans.

Cette hausse quantitative va de pair avec une amélioration de la qualité du recrutement des élèves issus des classes préparatoires : le rang du dernier intégré a progressé et la moyenne des moyennes obtenues au Bac par les nouveaux entrants est en constante progression (16,36 à la rentrée 2016). Par ailleurs, l’analyse des résultats du concours montre que les élèves sont plus nombreux à émettre des vœux en faveur de Mines Albi et à un meilleur rang : sur 15 vœux possibles, Mines Albi se positionne en moyenne au 4ème rang. 230 élèves ont ainsi intégré l’école à l’issue du concours commun Mines-Télécom.

L’internationalisation du recrutement poursuit également sa progression puisqu’avec 17 nationalités représentées, le recrutement des étudiants étrangers a presque doublé par rapport à la rentrée 2015, enregistrant une proportion de près de 10%. Enfin, le cru 2016 démontre une nouvelle fois l’avance de Mines Albi en matière d’ouverture sociale et de mixité des métiers de l’ingénieur : 38% des étudiants sont boursiers et 37% sont des femmes.

 

alain schmitt«  Le plan de développement de Mines Albi est ambitieux mais les bons résultats de cette rentrée 2016 montrent que l’école est en ligne avec les objectifs fixés dans son plan stratégique : un accroissement progressif de ses effectifs visant à accueillir 1000 étudiants d’ici 2020, une internationalisation croissante de son campus et une offre de formation attractive, apte à répondre avec pertinence aux enjeux industriels du futur », se réjouit Alain Schmitt, directeur de Mines Albi.

Des spécialités sectorielles captives

Quatre domaines scientifiques constituent les axes de recherche de Mines Albi : les éco-activités et l’énergie ; la bio-santé-ingénierie ; l’ingénierie des matériaux avancés et des structures ; le génie Industriel, le processus et les systèmes d’Information. Articulés avec l’offre de formation de l’école, ils constituent les domaines d’application proposés aux élèves dans le cadre de leur formation d’ingénieur. Positionnés sur des spécialités sectorielles en accord avec les besoins d’industries à fort potentiel, ces domaines d’application captent l’intérêt d’un nombre croissant d’étudiant. Selon une étude réalisée par l’école auprès de tous les nouveaux entrants, ils sont 70% à avoir choisi Mines Albi pour les filières et options qu’elle propose.

Également adossés aux axes scientifiques développés à Mines Albi, 4 nouveaux Masters et mastères spécialisés* ont, en cette rentrée 2016, accueilli leurs premières promotions. Conformément aux objectifs de l’école, 47 étudiants, dont près des 2/3 de nationalité étrangère ont intégré ces programmes.

Ces résultats confirment ainsi la pertinence des choix stratégiques de Mines Albi et la capacité de son offre de formation à répondre aux attentes des étudiants français comme internationaux.

* MILES – Management of International supply chain and Lean Projects, Aeromat·Innovation, en collaboration avec Télécom École de Management, Adpharming (Advanced Pharmaceutical Engineering), BiWEM (Biomass and Waste for Energy and Materials).

 

Des particularités de formation facteurs d’attractivité

L’offre des formations délivrées à Mines Albi présente la particularité de proposer des cursus rares. Sélectifs, ils constituent, pour l’école, des facteurs d’attractivité complémentaires :

  • le cursus pharmacien-ingénieur : accessible aux étudiants ayant terminé leur 5ème année de pharmacie, ils sont admis directement en 2ème année et peuvent suivre la formation sous statut étudiant ou apprenti. Ce cursus forme des managers maîtrisant les aspects et la règlementation dans les domaines de la production ou du développement dans l’industrie pharmaceutique, cosmétique, la chimie fine et la biotechnologie pharmaceutique. A la rentrée 2016, 48 élèves suivent ce cursus à Mines Albi.
  • la passerelle avec le PACES : cette filière permet aux étudiants de médecine qui ont échoué au concours d’intégrer l’école des Mines d’Albi en 1ère année.
  • le cursus ingénieur en alternance : cette filière propose la formation d’ingénieurs par apprentissage en 3 ans, ouverte aux titulaires de BTS et DUT et en formation continue, destinées aux professionnels en activité, titulaires d’un DUT ou BTS, avec au moins 3 années d’expérience professionnelle. Particulièrement encadré, le processus de professionnalisation bénéficie d’un dispositif innovant d’enseignement à distance destiné à favoriser l’autonomie dans l’apprentissage académique et la présence en entreprise. La filière alternance école-entreprise affiche un succès croissant, enregistrant une hausse continue de ses effectifs et une sélectivité croissante. A la rentrée 2016, 694 élèves suivent la formation d’ingénieur selon ces formules.

Dans ces domaines, l’école a su attirer à Albi des enseignants et chercheurs de renom, dont les travaux sont reconnus à l’échelle internationale. Les entreprises bénéficient de leur soutien et d’outils scientifiques uniques à l’échelle de la région, permettant de tester la faisabilité de nouveaux produits et procédés.

Les formations Mines Albi, de plus en plus diversifiées, avec des cursus par apprentissage et des programmes en anglais destinés à des étudiants et cadres internationaux, à côté de la formation étudiante post classes préparatoires, s’appuient aussi sur ces expertises.

http://www.mines-albi.fr/

logo