Communiqué de presse:

Les ISEN sont des écoles d’ingénieurs post-bac proposant de former des ingénieurs au hautes technologies et au numérique. Dans l’Ouest 2 établissements existent déjà à Brest et à Rennes. Dès la rentrée 2017 un troisième campus accueillera les étudiants à Nantes. Une ouverture qui s’inscrit dans la volonté d’obtenir un maillage territorial fort et de répondre aux demandes des entreprises locales.

 

 

Des cursus accessibles dès le post-bac

Le nouveau campus nantais accueille, dès la rentrée 2017, des élèves pour des cursus de 5 ans dans différentes spécialisations. Après l’obtention du baccalauréat, les jeunes pourront opter pour un premier cycle de formation en 3 ans qui mèneront vers différents domaines de spécialisation en 4e et 5e année.

En fonction de leur profil, deux cursus différents sont proposés sur le campus nantais :

  •  Le Cycle Généraliste des Sciences de l’Ingénieur. Il convient aux étudiants qui souhaitent se laisser le maximum de possibilités d’orientation en 4e et 5e année (ouvert aux étudiants de terminale S)
  • Le Cycle Informatique et Réseaux. Cursus axé sur des enseignements en lien avec les domaines de l’informatique (ouvert aux étudiants de terminale S et STI2D)

En 4e et 5e année, les domaines professionnels enseignés sur le campus nantais sont « Réseaux, Objets Connectés et Cybersécurité », « Robotique – Drones », « Développement Logiciel, Big Data et Cloud Computing », « Ingénierie des affaires dans le monde du numérique ». En fin de 3e année, les étudiants pourront également choisir de terminer leur cursus à l’ISEN de Brest dans une autre spécialité, voire dans l’une des écoles d’Yncréa, dont l’ISEN fait partie.

 

Une nouvelle formation « Énergie Électrique et Transports »

L’objectif du campus nantais est également d’ouvrir le spectre des formations à de nouveaux usages et aux nouvelles attentes du monde professionnel. Une toute nouvelle spécialisation « Énergie Électrique et Transports » ouvrira ses portes pour les élèves de 4e et 5e année.

Le tout-électrique dans les transports collectifs et individuels terrestres (train, tram, métro, bus, vélo, voiture, etc.) est aujourd’hui une réalité concrète. L’ensemble des acteurs du domaine des transports est au coeur d’une mutation qui amène les entreprises à rechercher de nouvelles compétences en lien avec le numérique et l’énergie électrique.

Les étudiants découvriront une large palette de domaines et de compétences inhérentes à leurs futurs métiers : électronique de puissance, stockage de l’énergie, automatique, intelligence artificielle, mécanique, électronique et informatique embarquée, etc

 

Une réponse aux besoins des entreprises

Une des missions prioritaires de l’ISEN est de répondre à la demande de formation d’ingénieur de l’industrie et des services des régions où sont implantées les établissements. C’est également le cas dans la région des Pays de la Loire :

« Cette nouvelle ouverture est soutenue par la CCI de Nantes Saint-Nazaire parce qu’elle s’inscrit dans un environnement où s’exprime un réel besoin d’ingénieurs formés dans les technologies numériques et électriques », souligne Marc Faudeil, Directeur des établissements ISEN dans l’Ouest.