POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Les planètes du monde virtuel semblent alignées pour le metaverse

metaverse monde virtuel

Imaginez un monde numérique virtuel, le metaverse, rassemblant les personnes à travers leur avatar, comme jamais auparavant, effaçant toujours plus les frontières entre le monde réel et virtuel, tout en permettant la téléportation entre les différentes applications. Qu’en est-il précisément ?

Le confinement, le télétravail, l’hyper-digitalisation dans notre manière de vivre à distance avec nos semblables, en plus du progrès technologique, ont constitué des éléments déclencheurs pour booster le commerce électronique durant la pandémie. Les spécialistes présagent une persistance de cette tendance à la hausse pour les années à venir. En effet, les individus sont de plus en plus connectés sur Internet, les réseaux sociaux et les sites marchands, à la recherche d’expériences toujours plus riches, notamment celles qui relèvent du monde numérique.

A l’origine

Avec l’avènement du Rebranding de Facebook en Meta et l’annonce du lancement d’un metaverse d’ici cinq ans, le terme metaverse a refait surface ces derniers mois, malgré ses trente années d’existence. Le metaverse a effectivement été inventé et popularisé dans le livre de science-fiction Snow Crash de Neal Stephenson, en 1991. Son succès actuel pourrait être expliqué par le développement du progrès technologique numérique et tout ce que nous avons vécu avec le confinement, qui nous a peut-être donné envie de pouvoir se déplacer tout en restant chez soi.

Pour faire partie du peloton de tête, un certain nombre d’entreprises avant-gardistes ont été amenées à repenser leur marketing, pour rester en phase avec les éventuelles métamorphoses de la consommation en lien avec le metaverse et pouvoir en profiter à bon escient.

Le metaverse dans le monde virtuel, qui signifie au-delà de l’univers, constitue une future évolution d’Internet, composée d’espaces virtuels en 3D partagés. Il s’agit d’un réseau dans lequel les individus peuvent interagir en vivant une expérience en 3D, un environnement hypothétique qui fonctionne avec l’informatique personnelle et des dispositifs de la réalité augmentée. Dans le metaverse immersif, les personnes s’incarnent en avatars et peuvent se téléporter instantanément.

Bien que ce monde puisse passer pour une utopie futuriste, nous avons la chance d’être témoins d’un phénomène inédit en cours de développement. En l’occurrence, il s’agit des premières étapes de l’influence du metaverse sur l’interaction de l’homme avec la technologie numérique.

Un monde [virtuel] nouveau

Les innovateurs précoces évoluant dans le metaverse développent leur propre avatar et tissent des relations avec d’autres avatars. Ils présentent alors de nouveaux comportements d’achat, en acquérant des terrains numériques, des voitures et d’autres produits de grande valeur. De nouvelles formes d’échanges apparaissent et des interactions d’un genre inédit s’établissent entre les marques et les consommateurs. Afin de rester proactives et de se différencier de leurs concurrents, les entreprises devront analyser cette nouvelle situation pour mieux appréhender les comportements de leurs clients dans cette sphère virtuelle.

La forte dépendance de l’homme du 21e siècle à la technologie au quotidien permet de penser que l’immersion d’une majorité d’individus dans le metaverse s’avère inéluctable et que nous assisterons à de nouvelles formes de comportements, à l’instar de ce que nous avons observé dans le cadre du Gaming et des achats en ligne.

Les nouvelles formes d’interactions et de transactions dans le metaverse

Les technologies à la disposition du metaverse permettent de hisser le shopping à des niveaux supérieurs, en proposant des solutions virtuelles générant de nouvelles sources de revenus pour les entreprises et leur permettant d’établir des liens avec de nouvelles cibles, dont la génération Z. Cette dernière semble plus aguerrie que ses ainés dans le metaverse. En effet, les Millennials ont tendance à acheter leurs marques préférées en ligne partout où ils vont, y compris sur les plateformes metaverse, une proportion importante ayant déjà visité un magasin virtuel et acheté des produits numériques dans un jeu vidéo.

Comment les marques doivent-elles opérer cette transition vers la sphère numérique ?

Avec l’essor du metaverse, les marques doivent intégrer une combinaison d’actions.

Tout d’abord, il conviendrait de créer une expérience mémorable de la marque dans le metaverse en intégrant la réalité augmentée, car cette dernière permet d’enrichir ce qui nous entoure à l’aide d’éléments visuels numériques, en faisant apparaitre des objets et des personnages virtuels pour sublimer ou augmenter la réalité. Ainsi, les utilisateurs peuvent interagir avec des représentations 3D des marques, « essayer » des vêtements virtuels ou des paires de lunettes et placer des meubles dans leur maison en immersion totale. Ensuite, les data analystes devraientétudier les éléments apparaissant dans le monde virtuel, notamment concernant la relation qu’établit le consommateur avec son double numérique ou son avatar. Ainsi, l’attitude de ce dernier dans le metaverse pourrait donner des informations quant au comportement de la personne dans le monde réel. Enfin, un parcours client, intégrant tous les points de contact, dans le metaverse devrait être intégré dans la stratégie marketing des entreprises avant-gardistes.

L’auteur est : Samy Belaid, PhD, Professeur en Marketing à l’EM Normandie Business School

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter