POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

La CNJE dévoile le visage de son nouveau président : Yanis GANNOUNI

La CNJE dévoile le visage de son nouveau président : Yanis GANNOUNI
La CNJE dévoile le visage de son nouveau président : Yanis GANNOUNI

Communiqué de presse :

La Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) organise chaque année une série d’épreuves et des entretiens très sélectifs pour élire son nouveau Président. C’est Yanis Gannouni, étudiant en école de commerce à Toulouse, qui a été élu à la tête du Premier Mouvement Etudiant de France, pour l’année universitaire 2022-2023. Il prendra ses fonctions à partir du 1er juillet, pour une durée d’un an, succédant ainsi à Emilie PARIS.

Qui est Yanis GANNOUNI, élu nouveau président de la CNJE ?

Yanis Gannouni était, cette année, étudiant en Master 1 de Management à la Business School de Toulouse. Il occupait déjà la fonction de Président d’ESCadrille Toulouse Junior Conseil, la Junior Entreprise de Toulouse Business School et a effectué son premier semestre de Master à Barcelone, en échange Erasmus. Parallèlement, il a co-fondé avec un de ses amis, l’entreprise Masmera, spécialisée dans la gastronomie (Safran, Caviar & Truffe).

Actuellement, il est en année de césure pour occuper à temps plein son nouveau rôle de Président de la CNJE. Il reprendra, à la suite de son mandat, ses études en deuxième année de Master en Management de l’Innovation, ou bien en spécialisation entrepreneuriale.

Des épreuves très sélectives pour accéder à ce poste

Durant plusieurs semaines, Yanis Gannouni a réalisé des épreuves de mises en situation ainsi que des cas pratiques. Plusieurs week-ends ont été consacrés au passage devant un jury, afin de présenter sa vision de la CNJE et les projets qu’il mettra en place, une fois élu. C’est sous le signe de la diversité que Yanis Gannouni effectuera son mandat à la tête du mouvement qui rassemble 200 Junior-Entreprises, en binôme avec Marie Trüb, Présidente de la Junior-Entreprise SKEMA Conseil.

« Je suis très fier d’avoir été choisi pour représenter le Mouvement des Junior-Entreprises. Cette nouvelle mission est synonyme de beaucoup de responsabilités qui me permettront d’enrichir mes compétences et répondre à de vrais défis : une plus forte professionnalisation des jeunes, une insertion professionnelle plus simple et surtout de nombreux défis à relever autour de la diversité ou encore de l’égalité femme/homme. Après une année exceptionnelle passée en tant que Président d’ESCadrille Toulouse Junior-Conseil, je compte bien profiter de l’expertise ainsi acquise pour veiller au statut des Junior Entreprises et à leur avenir. Je ferai le nécessaire pour être à la hauteur de ces nouveaux challenges qui m’attendent à ce poste ! »

A lire aussi : GEM : Annelaure Oudinot devient Directrice du PGE (mondedesgrandesecoles.fr)

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter