ParisTech-Shanghai JiaoTong a ouvert ses portes jeudi 13 septembre à une première promotion d’étudiants, accueillie par la nouvelle équipe administrative et pédagogique, dont les deux doyens chinois et français, M. Zheng Huang et M. Cédric Denis-Rémis. Une délégation de ParisTech était également présente, composée de M. Yves Poilane, Président de ParisTech (également directeur de Télécom ParisTech) et deux directeurs d’École, M. Yves Demay, directeur de l’École Polytechnique et Mme Elisabeth Crépon, directeur de ENSTA ParisTech. MINES ParisTech est la 4ème École de ParisTech également engagée dans ce projet.

 

 

Une alliance stratégique avec ParisTech basée sur l’excellence de la formation

Choisie par le gouvernement chinois pour être un établissement pilote dans la mise en oeuvre de la réforme de l’enseignement supérieur en Chine, l’université Shanghai JiaoTong a noué cette alliance stratégique avec ParisTech pour créer une formation d’excellence sur le modèle, apprécié en Chine, des grandes écoles d’ingénieurs françaises. Recrutés selon les exigences de l’université de Shanghai JiaoTong au GaoKao, les étudiants intègrent un programme de formation d’ingénieur « à la française », avec un cycle intégré de 6 années : un premier cycle de deux ans inspiré des classes préparatoires, un second cycle de deux ans de formation généraliste, et un approfondissement de deux ans dans une des spécialités suivantes : mécanique, sciences et technologies de l’information et de la communication, ou ingénierie de puissance et de l’énergie. L’école offrira aux étudiants qu’elle accueillera chaque année une formation à dimension internationale. Les étudiants obtiendront les diplômes de Bachelor et de Master of Engineering de SJTU ainsi qu’un diplôme d’ingénieur de ParisTech-Shanghai JiaoTong dont l’objectif est qu’il soit reconnu par l’Etat français. Pendant ce cursus, l’ensemble des étudiants suivra une formation trilingue en français, chinois et anglais, et réaliseront une période d’études ou de stage en France. Ce nouveau campus aura également pour vocation d’accueillir des élèves ingénieurs des écoles de ParisTech. L’ouverture de cette école jointe, tout juste un an après les premières discussions, révèle la relation de confiance qui s’est créée entre les deux établissements d’excellence qui se retrouvent autour d’objectifs communs : internationalisation de leur formation et renforcement des liens avec l’industrie. Forts des expériences des créations antérieures d’écoles franco-chinoises, les partenaires du projet ont accordé un soin tout particulier à son financement. Les frais de scolarité représenteront plus du tiers du budget de l’établissement. Les Écoles françaises prennent en charge le salaire du doyen, les entreprises sont également sollicitées. Le reste du financement sera à la charge du partenaire chinois.

Un Club d’entreprise facilite l’accès des partenaires industriels aux étudiants

Dans le même esprit, et selon la longue tradition de partenariat entre ParisTech et le monde industriel, un Club d’entreprise a été créé autour de l’institut. Il s’adresse aux entreprises françaises et chinoises pour lesquelles le recrutement d’ingénieurs d’excellence, possédant les compétences techniques, formés à l’innovation et au management, et qui sauront travailler dans un environnement international, constitue à présent un réel enjeu pour leur développement en Chine et sur la scène internationale. Les entreprises partenaires auront un accès direct avec les étudiants qu’elles pourront suivre tout au long de leur formation. Le soutien des industriels français, chinois et internationaux sera un élément moteur pour le développement des cursus de spécialisation. Un premier accord est en cours de finalisation avec le groupe Safran, qui, dans la cadre de son développement en Chine, recherche des compétences que seuls des établissements d’excellence et de renommée internationale sont capables de fournir. L’association ParisTech et SJTU à Shanghai viendra compléter harmonieusement les partenariats déjà conclus par Safran en Chine.

 

Contact Presse :

jacques.bringuez@paristech.fr