RSE, ESS, Développement durable, autant d’acronymes et de concepts qui prennent une part grandissante dans les parcours d’enseignement supérieur et le quotidien des apprenants. Si elles sont de plus en plus enseignées, il n’en reste pas moins que ces notions peinent à prendre une place concrète dans les apprentissages.  Retour sur une expérience de mise en situation menée par Maële Vimont, chargée de projet à PiNG, Laurent Neyssensas, enseignant à l’école de design de Nantes et Jean-Marc Charlot, enseignant à Audencia.

 

Dans le cadre de la troisième édition des journées de l’Alliance, 1 000 étudiants de  Centrale Nantes, Audencia et l’école nationale supérieure d’architecture de Nantes (ensa Nantes) ont participé, en mars dernier, à deux jours d’atelier mettant en œuvre l’hybridation des compétences.

Parmi les 22 projets qui leur étaient proposés, l’un deux invitait à relever un challenge collaboratif : prototyper un poulailler urbain collectif sur l’île de Nantes, pour limiter la collecte des ordures par la collectivité et développer le lien social entre les habitants de la ville.

Accompagnés par une équipe mixte (Audencia, PiNG, École de Design Nantes Atlantique) dans le cadre d’un projet de Ouest Industries Créatives nommé SoLID, les 30 étudiants participant à cet atelier étaient divisés en six équipes aux missions complémentaires. Parmi celles-ci : conception du bâtiment, intégration dans le quartier, design du mobilier, animation de la communauté, business model ESS, communication et identité graphique, gestion et organisation des flux entrants et sortants.

De la méthode…

Au sein de chaque équipe, les étudiants se sont répartis les rôles clés pour réaliser le projet (chef de projet, responsable de la documentation, maker). En s’inspirant d’une méthodologie simplifiée permettant l’apprentissage du design centré sur l’expérience utilisateur, les animateurs distillaient, durant les deux jours, auprès de chaque équipe sous forme de juste-à-temps, les concepts, les outils et les conseils utiles à la formalisation et à la concrétisation de leurs idées. Ainsi, chemin faisant, les participants ont pu compléter les fiches matérialisant chacune des étapes du processus d’éco-conception solidaire, réaliser des croquis et des plans, les menant à la fabrication d’un prototype matérialisant leur mission. La complémentarité des missions de chaque équipe ainsi que la nécessité de l’intégration cohérente de l’ensemble des composantes du projet conduisaient également à des temps de mise en commun et d’échange entre équipe pour coordonner le projet et son déroulement.

Des apprentissages…

Outre les aspects concret, pratique et ludique de cette expérience, l’atelier a permis aux participants de développer des compétences pluridisciplinaires : design, communication, management, économie sociale et solidaire, gestion appliquée de projet, TIC, culture numérique, propriété intellectuelle et culture libre, matériaux, outils et méthodes de conception, fabrication traditionnelle et numérique, prototypage, éco-conception de produit et de service.

Ils ont également pu acquérir une expérience concrète de coopération et de travail en équipe multi compétences dans un fablab, en lien avec des acteurs du monde associatif et socio-économique habitués du lieu.

Les contributions produites participent à l’amélioration d’un projet existant, à vocation sociale, solidaire et de développement durable, dans une dynamique de culture libre.

Enfin, les participants ont eu l’opportunité d’obtenir des Openbadges en lien direct avec cette expérience, leur permettant de valoriser les apprentissages informels réalisés durant cette expérience. Ces Openbadges sont de plus en plus reconnus, de manière multi-sectorielle et internationale dans les parcours professionnels.

 

 

ENGIE Impact : construire un avenir zéro carbone !

Pilier essentiel de la stratégie zéro carbone du troisième groupe mondial dans le secteur de l’énergie, ENGIE Impact offre de belles opportunités aux jeunes ingénieurs dans la data et le conseil comme en témoigne Mathias Lelièvre, son CEO depuis avril 2019.

Sinomed : l’innovation, méthode ENS

Des Cours Florent à Sinomed, il n’y a qu’un pas ! Christophe Bureau (ENS 94), Vice-Président stratégie innovation du groupe nous partage sa passion pour la recherche et le développement de nouvelles innovations au sein du leader mondial des dispositifs médicaux.

Kaufman & Broad : devenez promoteur de vos idées

« Découvrez le métier de promoteur et rejoignez un groupe qui vous fait confiance » assure Virginia Bernoux, Directrice Générale chez Kaufman & Broad

La transformation digitale, le ticket gagnant de la FDJ

Devenez acteur de la transformation numérique à la FDJ ! Pour Guy Faia (INSA Strasbourg 83), directeur technique, « le jeu est avant tout une question de technologie ». Avis aux nouveaux talents du numérique !

Révélez votre âme de bâtisseur au sein du Groupe Artelia !

Artelia est un Groupe international multidisciplinaire de conseil, d’ingénierie et de management de projet qui intervient dans les secteurs du bâtiment, des infrastructures, de l’eau, de l’industrie et de l’environnement.

Webhelp Payment Services : bousculez les codes de la FinTech

« Laissez-vous gagner par la FinTech et ses nombreuses opportunités » assurent Dominique Chatelin et Baptiste Saves de Webhelp Payment Services

Flex-N-Gate Europe : l’automobile a besoins de vos lumières !

« L’industrie automobile est en quête d’ingénieurs polyvalents. Rejoignez-nous ! » assure Michael Vermot, Directeur Customer Business Unit de Flex-N-Gate Europe.

Framatome pour vous servir

Le chaudiériste et fabricant de matériel français intervient auprès des centrales nucléaires du monde entier.

Idex : le spécialiste des énergies… humaines

Vous souhaitez investir dans les énergies renouvelables ? Alors suivez les pas de Thierry Mourot, Directeur Général Délégué d’Idex.

Assystem : l’art d’apprendre et d’inventer en continu !

Christian Jeanneau, Senior Vice President chez Assystem Energy & Infrastructure, revient sur les atouts qu’offre cette société d’ingénierie en matière de nucléaire aux jeunes « ingénieurs citoyens » pour relever les défis environnementaux de demain.