Emmanuel Duflos, directeur général de Centrale Lille évoque une spécialité de son établissement : la formation d’ingénieurs pour l’industrie biomédicale.

 

Parce que les compétences en ingénierie sont de plus en plus utilisées dans le secteur de la santé, avec une progression de plus de 6% par an notée sur le marché des High Technology Medical Devices, nous avons ouvert un master international en Bio-Medical Engineering (BME) en septembre 2016.

L’objectif est de former des professionnels qui se destinent à l’industrie biomédicale : imagerie, dispositifs médicaux, implants chirurgicaux, exosquelettes… La médecine personnalisée et les dispositifs connectés de santé demandent en effet de maîtriser la conception 3D, la simulation numérique ou encore la fabrication additive.

 

Le master BME mixe les matières enseignées habituellement dans une école d’ingénieur avec des cours spécifiques sur les disciplines médicales et des cours orientés business (management, marketing, droit, systèmes de santé…). Dispensée 100% en anglais, le master court sur 2 ans et est ouvert aux étudiants internationaux, avec des enseignements dispensés notamment par les enseignants-chercheurs du LML (Laboratoire de Mécanique de Lille).

www.ec-lille.fr