Communiqué de presse :

Le Master of Science in Financial Technology & Risk Control vient d’être accrédité par le Ministère de l’éducation chinois. L’école accueillera ainsi en septembre 2020 la première promotion de ce nouveau programme sur son campus SABS (Shenzhen Audencia Business School).

 

C’est une nouvelle étape dans le développement des activités chinoises d’Audencia. En septembre 2020, l’école accueillera sur son campus de Shenzhen, au cœur de Shenzhen University, 80 étudiants qui deviendront les premiers diplômés d’un Master of Science in Financial Technology & Risk Control. Ce programme coopératif sino-français vient en effet d’être approuvé par le Ministère de l’éducation chinois. A moyen terme, des étudiants d’Audencia en France pourront également choisir d’intégrer ce programme.

La formation sera enseignée à 100% en anglais par des professeurs de SABS ainsi que des professeurs d’Audencia qui feront le déplacement de France. Ce programme Fintech se décompose en trois étapes. Un premier semestre abordera les fondamentaux, parmi lesquels figurent l’ingénierie financière, la gestion des risques et une introduction à la fintech, ou encore le Big Data. S’en suivra un deuxième semestre jusqu’à mai, dédié entre autres à la blockchain et aux cryptomonnaies, à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique, ou encore à l’exploration de données et l’analyse. Enfin, pour valider leur diplôme, les étudiants devront effectuer un stage de 4 à 6 mois et rédiger une thèse.

Le programme les prépare ainsi aux évolutions actuelles et à venir des métiers du secteur auxquels ils pourront prétendre : analyste financier, expert en gestion des risques, analyste en intelligence d’affaires, etc.

L’ouverture du programme à Shenzhen n’est pas le fruit du hasard : c’est l’une des zones économiques spéciales chinoises, très favorables aux investissements étrangers, et fers de lance de l’ouverture du pays à la libéralisation à l’économie de marché dans les années 80. Shenzhen se situe tout près de Hong-Kong, troisième place financière mondiale, et figure elle-même à la 9e place mondiale. La ville est aussi devenue l’un des grands écosystèmes de startups du pays, et l’une des plaques tournantes de la high-tech. Preuve en est, la ville produit à elle seule plus de la moitié des dépôts de brevets internationaux de la Chine. En somme, elle est passé en quelques décennies de ville décrite comme « l’usine du monde » à un centre mondial d’innovation technologique.

Le MSc in Financial Technology & Risk Control devient le 4e programme de SABS. Il s’ajoute ainsi aux formations suivantes : MSc Supply Chain, International Master in Management, Part-time MBA. En Chine, Audencia dispense également des programmes Bachelor in Business Administration (BBA), Doctorate in Business Administration (DBA) et Master of Science in Business Administration en collaboration avec SWUFE (Southwestern University of Finance Economics) à Chengdu, et totalisant plus de 400 étudiants. Enfin, le Cooperative Center for Studies d’Audencia au sein du Beijing Institute of Technology inclut, lui, des doubles-diplômes MBA et ingénieurs-managers. Il abrite également le siège de l’école en Chine, chargé du développement des programmes et coopérations académiques dans le pays.

 

Plus d’informations sur le programme ici.