Menad Sidahmed, Directeur de l'ENSIIE

Menad Sidahmed, Directeur de l'ENSIIE

« Depuis plus de 40 ans, L’École Normale Supérieure d’Informatique pour l’industrie de l’Entreprise (ENSIIE, ex-IIE) forme des ingénieurs de très haut niveau », Ménad Sidahmed, directeur de l’ENSIIE.

 

Le recrutement… en 1ére année se fait sur le concours Centrale-Supélec, une partie est réservée aux admissions sur titres Bac+2 et une filière en apprentissage a été inaugurée en 2008. L’école, installée à Evry, est dans de nouveaux locaux depuis 2007.

 

Quelle est la stratégie de l’ENSIIE dans le cadre des profondes transformations que connaît l’enseignement supérieur ?

Dans un paysage de plus en plus concurrentiel, nous avons engagé une politique de croissance, en élargissant le périmètre des recrutements, en valorisant les thématiques et le triptyque de nos formations : informatique, mathématique et organisation des entreprises. C’est en ce sens que nous avons mis en place des parcours diversifiés autour des thématiques fortes de l’école, des parcours parallèles (licences et masters) et un grand choix de parcours internationaux. C’est également en ce sens qu’en septembre 2009 nous avons inauguré à Strasbourg une antenne de l’ENSIIE en partenariat avec l’université (UDS). Membre du Pôle de Compétitivité System@atics et du réseau OpticsValley, l’école est également concernée par l’essor du plateau de Saclay.

Est-ce que cela signifie que l’ENSIIE va créer de nouvelles filières d’enseignement ?

Nos étudiants sont reconnus pour leur capacité à promouvoir des projets de grande ampleur au sein des entreprises, avec une forte valeur ajoutée en matière d’innovation. Compte tenu des besoins de l’économie en informatique de très haut niveau, nous avons décidé d’élargir la palette des formations en valorisant le profil du « french engineering ».
Depuis 2008 l’école délivre un diplôme d’ingénieur en apprentissage avec le CFA EVE. L’ENSIIE joue ici pleinement un rôle d’ascenseur social en rendant accessible ses formations à des élèves issus de Bac + 2.
Une filière innovation et entrepreneuriat en informatique est venue s’ajouter cette année, dans le cadre d’un mastère spécialisé Grandes Écoles, coaccrédité avec Telecom Management et Telecom Sud Paris, qui structure durablement notre collaboration autour de l’incubateur.
Les filières ainsi proposées offrent à l’étudiant de l’ENSIIE un profil à la carte : d’ingénieur, docteur et entrepreneur en informatique, une originalité sur le plan national.

Quelles sont les formes de partenariats avec les entreprises ?
Les écoles qui proposent un enseignement autour des mathématiques, de l’informatique et de l’environnement de l’entreprise sont rares. Cette originalité fait que depuis 40 ans, l’ENSIIE bénéficie d’une grande confiance de la part des entreprises. Pour aller plus loin dans cette démarche partenariale les entreprises sont invitées à participer davantage aux enseignements et au processus pédagogique. La nouvelle loi de modernisation de l’économie permet aux entreprises de financer des fondations. Nous avons opté pour un Fonds de dotation pour l’Ingénierie Informatique (www. f2ie.eu) majoritairement dirigé par des entreprises (industrie, finance, assurances, SSII). Les financements serviront à alimenter les axes de recherche, à attirer des chercheurs étrangers, distribuer des bourses et financer des équipements spécifiques.

Comment l’ENSIIE entend-elle mettre à profit l’environnement scientifique, notamment le Genopole et la Biovalley ?
L’ENSIIE est membre du « Pôle scientifique d’Evry Val de Seine » (www.psevs.eu) auquel participent l’université d’Evry, Telecom et Management Sud Paris, le CNES, le Genopole, et l’Ecole nationale supérieure des Mines de Paris. L’école contribue au développement de projets en lien avec nos domaines de compétences : la modélisation mathématique et les outils informatiques. A travers la Biovalley, nous bénéficions d’une initiative majeure d’avenir et l’ENSIIE entend y participer pleinement car on imagine mal le futur des biotechnologies sans l’informatique…
Site web www.ensiie.fr

 

Patrick Simon